Bill, on croyait, nous, libristes, que c'??tait le diable en personne : l'homme qui r??ussit ?? asservir l'utilisateur ?? une imbrication ferm?? hardware/software (je te vends la machine et le seul OS pour la faire fonctionner) devait avoir une inspiration mal??fique. Mais ce n'??tait pas le diable. Il a trouv?? son ma??tre : Steve, qui reproduit le m??me sch??ma, mais en plus, en liant le contenu, et pas n'importe lequel. L'iPad est un outil ferm?? qui a pour vocation de d??livrer la culture (les livres particuli??rement) et l'information.

L'iPad est l'ordinateur le plus ferm?? du monde : tellement bourr?? de DRM que la Free Software Fondation en a p??t??, ?? juste titre, un c??ble.

http://www.numerama.com/magazine/14947-l-ipad-un-veritable-concentre-de-drm.html

Mais il y a pire encore, et c'est beaucoup plus vicieux : Steve Jobs veut faire de sa tablette la machine qui va sauver la presse, r??pondant ainsi ?? un Ruppert Murdoch en qu??te de dividendes pour la presse num??rique.

http://benefice-net.branchez-vous.com/actubn/2010/01/appleipadtablettepressecrise_sauver.html

Imaginons que l'humanit?? se plie aux lois de la table et de la pomme et que chaque internaute s'??quipe de l'iPad apr??s que chaque patron de presse s soit empress?? de ne livrer ??? en exclusivit?? juteuse ??? ses informations en ligne ?? Apple : on se retrouvera dans un monde o?? une seule entreprise aura le pouvoir de laisser para??tre ou d'interdire la parution d'une information !

Une grosse parano du journaliste auteur de ce billet ? Peut-??tre, mais n'oublions pas qu'Apple a r??ussi ?? faire main basse sur une belle part du commerce de la musique en ligne. La recette d'iTunes peut faire le succ??s de l'iBooks. Esp??rons que les patrons de presse le comprennent et qu'ils n'aillent pas vendre leur ??me au diable !

Car au final, Bill Gates n'??tait pas le diable. Il n'??tait qu'une sorte de Belz??buth. Le grand Satan, c'est Steve Jobs !

Source image : raycraighead.com sous cc-by-savia ilv-bibliotheca.net

Ah, tiens, un avis tout ?? fait correct sur ce qu'est vraiment l'iPad : le pire outil de censure d'entreprise au monde.
Et oui, je suis de plus en plus d'accord avec les gens qui voient en Steve Jobs un mal bien plus important que n'a pu r??ver de l'??tre, m??me dans ses pires heures de m??galomanie, un Bill Gates qui, lui, ne lvirait "qu'un" OS et des softs.