Le titre n'est peut-être pas fidèle au contenu (et puis de toute faéon, vous savez ce qu'il y a dans ma bibliothèque, non ?), cela dit, l'accroche est bonne.
Bref ... la semaine dernière, dans mon Google Reader, il y avait un article que Laurent Kloetzer avait bien aimé, traitant (un peu) de son dernier roman Cleer et (surtout) de la façon dont l'auteur, Munin, a décidé d'organiser "globalement" sa bibliothéque, c'est-à-dire en n'y mettant que des romans qu'il souhaite relire et partager.Je me retrouve partiellement là-dedans. En effet, moi aussi, j'ai décidé il y a un moment que tous les livres que j'ai lu ne devaient pas forcément rester dans ma bibliothèque. Cela dit, ma conclusion en est différente. En effet, pour des raisons d'encombrement, de prix (mais ça, c'est de moins en moins vrai), je n'achète pas de grands formats et me contente de livres de poche. Je n'ai donc que des livres de poche, et des BDs (mais aux dires de Goodreads, elle ne représente que 16 % de ma bibliothèque). J'ai donc pris, il y a maintenant quelques années, la décision (cruelle pour les livres et pour moi) de ne garder que les livres que j'ai l'intention de relire. Je sais bien que ça en surprendra certains (ma femme, par exemple, ne comprend pas ça), mais il est certains livres que je relis. Pas régulièrement, hein, mais chaque année, pendant l'été, je ne mets dans ma pile à lire que des livres que j'ai lu il y a longtemps (ce que Goodreads me permet d'ailleurs de savoir facilement). Et donc, lorsque je lis un livre, je me pose sincèrement la question "est-ce que je vais relire ça ?".
Si la réponse est oui, le livre garde sa place dans ma bibliothèque. Sinon, il est marqué broc, et partira peut-être à la prochaine brocante d'Hellemmes. C'est ainsi que l'étoile de Pandore (faites gaffe, d'ailleurs, l'affichage de cette série n'est pas complet à cause des découpages à la traduction) ne fait plus partie de mes livres.Cela dit, pour être honnête, en tant que technophile, une autre proposition retient mon attention. C'est celle, mentionnée (en creux) dans "Trois bonnes raisons pour ne pas acheter un lecteur numérique" de passer à la bibliothèque numérique. Ca me plairait bien, moi, de remplacer mes étagères de livre de poche par une seule liseuse numérique contenant toutes ces oeuvres. Mais je crois que j'en reparlerai ...