Internet est rempli de tout un tas de trucs stupides, on le sait bien.
Mais Internet est ??galement rempli de sites intriguants et/ou int??ressants.En l'occurence, celui dont je vais vous parler ici entre pr??cis??ment dans ces deux cat??gories. Mais je vais faire avant un long apart??.Comme vous l'avez appris il y a quelques temps, j'ai entam?? une lecture difficile il y a deux semaines. Au sein de ce voyage dans la r??cursion et la logique, l'auteur ??crit notament un chap??tre entier sur la philisophie (religion ?) Zen. Chap??tre tr??s int??ressant qui m'offre une ouverture inattendue sur le th??me du jour. En effet, je crois que l'une des premi??res le??ons du Zen, c'est d'apprendre ?? questionner ses propres questions. Enfin, le but est th??oriquement de d??-questionner et d'acepter le monde pour y vivre sans trop tenter de l'interpr??ter ... Enfin je crois. Bref, questionnons nos questions. C'est-??-dire analysons nos processus conscients et, surtout, inconscients. Oui, ??a ressemble pas mal au fameux "Connais toi toi-m??me".Et dans ce cadre, Sociological Images est un blog particuli??rement utile.Prenons par exemple cet article sur la perception qu'on a des nus masculins et f??minins. Tiens, mieux, faites-en vous-m??me l'exp??rience. Regardez dans cet article les photos de Cindy Crawford et Sylvester Stalone. Que ressentez-vous vraiment face ?? ces photos ? Qu'ai-je ressenti, moi, face ?? ces photos ? C'est bien simple, j'ai admir?? la plastique de Stalone, plus m??me que celle de Crawford, dont l'image a longtemps ??t?? beaucoup plus pr??sente dans mon paysage visuel. Curieux, non ? Et sans doute ??clairant sur pas mal de mes processus sous-jacents.Et c'est bien pour ??a que c'est une lecture utile : parce qu'elle nous bouscule dans nos certitudes culturelles inconscientes.

PS : le Zen m'a d'ailleurs fait penser ?? la non-religion ??voqu??e par Ursula Le Guin dans La main gauche de la Nuit. On retrouve dans les deux cas (et aussi, d'ailleurs, dans G??del Escher et Bach, ... , mais sous un angle diff??rent) ce principe qui veut qu'une question n'am??ne pas ?? la v??rit??, mais au contraire d??coupe l'univers en plusieurs parties, sans pour autant nous permettre de le comprendre plus avant. Et si ??a vous rappelle cet article ??crit il y a quelques temps sur les fronti??res fractales de la connaissance et la singularit??, j'imagine qu'il n'y a pas de secret : tous ces auteurs, toute cette culture me baigne depuis tellement longtemps que je ne suis plus capable que de ressortir des bribes d'anciennes connaissances d??ja dig??r??es.