J'utilise Goodreads depuis maintenant un paquet d'années. Et je l'apprécie pas mal (encore heureux, vu le temps que j'ai mis à le choisir). Mais (hélas ?) internet n'est qu'évolution.
Et il semblerait que, de plus en plus, la cybersphére française se dynamise. On voit ainsi apparaître des sites ambitionnant de remplacer, chez les francophones au moins, Goodreads, LibraryThing (oui, je l'ai aussi essayé, mais sa limite à 200 livres me hérisse le poil) et autres.Donc des concurrents apparaissent.Babelio, d'abord. Une jolie interface, une possibilité intéressante de récupérer des livres gratuitement mais hélas (et c'est une contrepartie logique), une limite au nombre d'avis stockables gratuitement. On me souffle toutefois dans l'oreillette que cette limitation peut être levée. Cela dit, ça ne m'intéresse pas vraiment de bénéficier d'un passe-droit surtout s'il risque de sauter du jour au lendemain. Comment ferai-je pour exporter mes livres ?SensCritique ensuite. Amicalement soufflé par un petit entrepreneur de l'est parisien, il permet, lui, de mettre dans le même site les livres, les films (que je gère actuellement avec Jinni - dont je ne parlerai pas trop, sauf pour dénoncer le coté profondément américano-centriste), les BD (pour ça, j'utilise aussi Goodreads) et, apparemment, bientôt, la musique (cela dit, pour la musique, j'ai last.fm, dont j'aime beaucoup l'instantanéité - et un peu moins la capacité de conseil, je dois l'avouer). Je dois bien reconnaitre que j'ai quelques doutes quant à l'approche, surtout quand je vois que les éléments ne sont pas taggés, mais placés dans des listes à la fessebouc (non, je n'ai pas de compte fessebouc, NON, je n'aime pas fessebouc).

Bien sûr, vous vous demandez pourquoi, si je suis content de Goodreads, je souhaite changer de crémerie.La raison en est raisonnablement simple. Si Goodreads est assez bien fichu, on y perd quelque chose qui faisait tout l'intérêt de fr.rec.arts.sf : la communauté de lecteurs partageant sur leurs lectures. je ne crois pas que je le retrouverai complètement sur ces sites, mais je crois que ça vaut quand même la peine de tenter l'expérience, non ?

Du coup, une seule solution m'apparaît convaincante : créer un compte sur chaque site, et voir comment ça marche. Alors allons-y.

Chez babelio

Bon, en vieillissant, je suis devenu beaucoup plus avare de mes écrits (pour modestes qu'ils soient). Et du coup (même si babelio me donne la propriété de mes contenus, ce que j'apprécie - même si je comprend qu'il s'agit d'une feinte évitant à Babelio d'entretenir une armée de modérateurs), je constate que Babelio ne semble pas me permettre d'écrire d'aspirateurs de contenus. Alors quoi, je ne pourrais pas lancer de script de backup automatique quotidien ? J'imagine que si, mais avec leur accord. Bon, je constate aussi que l'abonnement à vie ne coûte que 30 euros, ce qui est peu cher, clairement.Et puis alors la page de gestion de compte bugge formidablement avec Opera : quand je veux changer l'image de mon profil, tous les champs sont vidés. Et en bonus, ma jolie image de Barbatux en PNG ne passe pas. Et ça, c'est vexant.La page de critique est relativement bien faite, même si il manque les informations sur la durée et la date de lecture. Qui plus est, comme dans Goodreads, on peut faire une recherche par ISBN13. Et ça, c'est bien. Un truc curieux, en revanche, c'est qu'on ne peut pas éditer une critique qu'on a écrit. Enfin, je n'ai pas vu le bouton dans la page du Gunnm Last Order ....

Chez SensCritique

Je crée donc le compte en donnant juste mon mail, ce qui signifie logiquement que celui-ci est mon login, non ? Et ça, certains experts en sécurité trouvent que c'est un peu limite. Bon, en fait, j'ai bien créé un compte au bon nom, mais le processus de création de compte est bizarre : d'abord donner son mail, et ensuite seulement se créer un login, ça change curieusement les habitudes.En revanche, je trouve la page de gestion de compte bien plus claire.Hélas, la recherche par ISBN13 ne marche pas. Et alors ça, c'est vraiment dommage, parce que c'est quand même un moyen super pratique pour alimenter le site en nouvelles oeuvres.OH ! Alors là je suis choqué. En fait, SensCritique ne stocke que la série, et pas les tomes. Du coup, je ne peux pas lui dire que je viens de finir le tome 3. Et en bonus, il prétend connaître les ISBN13 alors qu'il n'affiche que des ISBN13. A quoi je vois ça ? Les ISBN13 français commencent tous par 978.

Du coup, je dois bien reconnaître que mon enthousiasme initial est légèrement douché, et que Babelio apparaît, malgré son interface un peu brouillonne (voire, en fait, très web 1.0) comme le meilleur des deux. Reste à voir quelles sont les possibilités d'export ...