Par ce titre énigmatique, je voudrais rappeler que, jusqu'à preuve du contraire, il y a somme toute peu d'homosexuels qui ont abusé de leurs enfants jusqu'à présent.

Et, histoire que la coupe soit bue jusqu'à la lie, quelques liens rigolos concernant le mariage pour nous qui le valons bien ... * D'abord, un résumé des meilleurs arguments trouvés sur Facebook * Ensuite, un peu d'amour pour ceux qui ne se sentaient sans doute pas aimés hier. * Et puis un peu de déconne de Christine Boutin.

Bon, après ces quelques moments de crispation abdominale, je tiens quand même à dire que je suis navré de constater le déferlement de haine de gens qui sont censés croire en une espèce de Dieu d'amour. C'est déprimant.