Elle a un blog, assez récent. Elle a arrêté la coke, et c'était pas facile. Et elle écrit très bien.

Et comme quand je lisais de bric et de broc (il a dû disparaître de mon lecteur RSS à la faveur d'un quelconque déménagement), comme quand je lis d'autres blogs qui n'ont rien à voir avec ma vie, elle arrive à m'inviter dans sa vie. Et si il y a bien une forme de voyeurisme que je chéris, c'est celle-là. Celle de gens qui choisissent de décrire leur vie, leurs angoisses, leurs projets.

Donc, pour Juliette, bravo.

Pour Veuve Tarquine, trois fois bravo.

Et pour tous ces autres auteurs inconnus, bravo.

Et je ne dis pas ça parce que, d'un certain point de vue, mon blog pourrait éventuellement entrer dans une catégorie proche : je n'ai absolument pas la prétention d'écrire ici aussi bien que ces gens.