Tiens, c'est bizarre, je sais pas trop comment commencer cet article ...

Comme tout le monde, j'aime le sport télévisé, malgré tous les défauts que je peux lui trouver.

Et du coup, à chaque olympiade, je suis pris d'une espèce d'envie enfantine de voir des gens m'épater par leur talent et leur sportivité. Et ma foi, je suis rarement déçu .. par les sportifs.

J'ai été en particulier content de voir toutes les épreuves que l'olympisme est allé voler aux X-Games : border-cross, slop-style, half-pipe, tout ça, c'est bien chouette. Et comme les sportifs qui y concourent n'accordent qu'une importance relative aux jeux, ils se permettent de montrer qu'ils sont contents de pratiquer leur sport. Il y a  d'ailleurs à ce sujet un chouette article sur rue89 : Le snowboard, seul sport des JO où perdre, c’est pas si grave. Lisez-le, ça explique bien, je trouve, comme ces nouveaux sports conservent, en un sens, une partie de l'idéal olympique, justement parce que ça n'est plus l'objectif principal de ces sportifs.

J'ai en revanche été atteré, effondré, désolé par le charlatanisme total des équipes de France Télévision : on paye (sans doute à prix d'or) des guignols pour commenter des images (splendides au demeurant) fournies par la télévision russe.

Ils ne sont pas capables de comprendre les tenants et aboutissants du sport qu'ils commentent.

Ils ne sont pas non plus capables de laisser parler leurs consultants.

Ils sont encore moins capables de respecter les performances des sportifs des autres pays.

Bref, ils sont nuls. Affligerants de nullité. Confits dans une nullité qu'ils entretiennent comme la pire des consanguinités.