C'est bientôt les élections municipales ... Et vous allez recevoir comme moi des propsectus politiques vous invitant amicalement à soutenir de votre vote tel ou tel candidat. Bien évidement, à cause du climat dépressivo-anxiogène français, ce candidat aura un paragraphe sur la sécurité, qui passe sans doute pour ce candidat par l'installation de vidéo-surveillance, ou de "vidéo-protection".

Alors juste pour être clair, la vidéosurveillance, c'est vous regarder, VOUS, simplement parce que vous pourriez être ou devenir un délinquant. Ca n'empêche pas les crimes (le bijoutier de Nice, le malade qui a tiré sur quelqu'un dans les locaux de Libération et bien d'autres peuvent en témoigner). Ca n'aide pas à la résolution des enquêtes, puisque la qualité pitoyable des images interdit bien souvent l'identification des suspects; Et ça coûte bien plus cher que le renforcement de la police municipale qui, elle, peut être redéployée facilement, peut intervenir rapidement en n'importe quel lieu de la commune, bref, peut faire un vrai travail de police (et n'a pas besoin d'être équipée d'armes à feu pour être efficace dans la plupart des cas).

Bref, la vidéosurveillance coûte cher, et n'apporte rien d'autres qu'une image de maire soucieux de la protection de ses administrés (alors que, je le répète, c'est FAUX, la vidéosurveillance n'apporte aucun bénéfice réel). A qui ça profite ?