Et quand elle t'écrit, c'est encore mieux.

Je trouve cette ... indesriptible ... fascinante : elle m'ouvre un monde d'hésitation et d'introspection qui m'est inconnu, aussi bien dans ses vidéos, dans ses tweets (genre même ses tweets sont de l'art), que dans ses fascinantes séries audio, l'une des meilleures étant à mon avis Solange pénètre la vie intime des femmes (au sujet assez évident) dont le traitement est incroyable de finesse.

Et je découvre donc aujourd'hui qu'elle a un blog (nommé de façon très imaginative Solange te parle) rencensant toutes ces interventions. Chouette !

Vous allez me dire que c'est à la limite du loupé ? Alors vous n'avez pas compris, je crois.

Par ses hésitations, par ses loupés, par ses silences, par ses cadrages, et même par ses mouvements, elle m'ouvre à un monde que je n'arrive pas à pénétrer, un monde que je suis d'ailleurs bien en peine de nommer ou de décrire directement. C'est le genre d'expérience qui me fait comprendre la fameuse citation, enfin, le truisme qui dit que l'art n'offre pas des réponses, seulement des questions. Je n'hésiterai pas à écrire ici que j'aime les questions qu'elle me pose.

Pour l'anecdote, je l'ai découverte grâce à ce tweet de Monsieur Poulpe

https://twitter.com/AAlaphilippe/status/231155496667709441

(ah bravo internet : grâce à leur passage dans Arrêt sur Images, j'ai bien du mal à le retrouver). Bon c'était pas précisément celui-là, mais vous voyez l'idée. Et oui, Monsieur Poulpe est chouette ... dans un style différent (son meilleur rôle doit être DarkAngel64)