Authors

Fans of the bestselling Vorkosigan Saga can get this limited edition volume for a great low price. The series has won the Hugo and Nebula awards and has been called "space opera at its best" by "Publishers Weekly."

Contents:

The Mountains of Mourning (1989)

Labyrinth (1989)

The Borders of Infinity (1987)

Review

Ce livre regroupe trois longues nouvelles fort différentes mettant en scène Miles dans toutes les facettes de sa vie.

Dans la première, "les montagnes de l'oubli", Miles va être envoyé en tant que voix du comte pour résoudre une petite affaire d'infanticide de mutant au fin fond de la cambrousse. C'est une histoire assez dure, qui montre bien comment des conditions de vie rudes peuvent rendre à leur tour les gens rudes. Elle montre également, et c'est plus subtil, que si le progrès et la tolérance peuvent être le fait de certains, ceux qui les veulent vraiment doivent toujours courir le risque de les imposer aux autres, ce qui est assez antinomique, finalement.

Dans "le labyrinthe", on assiste à une mission des mercenaires Dendarii qui part vraiment en sucette. On assiste surtout, grâce à un choix judicieux de protagonistes (Miles, une quaddie, Bel l'hermaphrodite, et Taura le monstre), à une belle histoire sur l'enrichissement par la différence (et pas seulement au plan sexuel). Oh, et bien sûr, tout ça se fait de manière typiquement Naismith dans une atmosphère d'urgence et de folie qui est assez marrante.

Enfin, dans "les frontières de l'infini", Miles se retrouve emprisonné dans un camp d'anciens combattants. Le mode d'emprisonnement choisi est terrifiant, je trouve, car il oblige les prisonniers à se combattre eux-mêmes. Heureusement, Miles n'est pas venu là pour rien, et sa solution à ce piège apparemment sans faille est, comme d'habitude, particulièrement spectaculaire.

Ces trois nouvelles sont toutes trois fort intéressantes. Mais hélas, je préfère toujours les romans. Néanmoins, le fan que je suis ne peut pas s'empêcher de lire chaque oeuvre mettant en scène le génial nabot. Je ne vous forcerai donc pas à lire ce livre, même s'il est d'une qualité tout à fait correcte.