Authors

Series

Review

Je n'ai jamais eu un seul comics de Superman avant celui-là, et je crois que je n'en aurai jamais : le Superman américain est trop à l'aise dans son rôle pour être intéressant, alors que cet apparatchik soviétique est beaucoup plus bourrelé de contradictions, sans doute grâce à la force de l'idéal communiste.

Cela dit, il y a quelques faiblesses, notamment à mon sens au moment de la transition entre la première et la seconde partie.

Mais à part ça, c'est vraiment une chouette histoire uchronique sur Superman. J'aime d'ailleurs beaucoup la préface qui nous explique qu'avant d'être sur Superman, c'est une histoire sur la lutte entre le bien et le mal qui se déroule en chacun d'entre nous.