Review

A peine meilleur que le premier, ce second tome ne vaut que grâce à certaines scènes où Gally contemple le monde depuis Zalem, ou pleure sur sa copine Lou trop tôt disparue. Parce que bon, son combat contre le monstre de Zalem est trop hyperbolique pour être autre chose qu'un passage un peu ridicule.