Authors

Series

Review

Oh la la

Commencons par le début.

Cette deuxième partie de l'intégrale de Rama regroupe donc "Les Jardins de Rama" et "Rama révélé". Les bibliographes pourront se jeter avec délice sur la bibliographie jointe en fin d'ouvrage, moi, personnellement, je m'en moque un peu ...

D'ailleurs, pour une fois, je ne vais même pas me fendre d'un avis séparé pour ces deux tomes et jeter toute la haine que je leur voue dans le même sac. Haine ? Oui, parce que partir de quelque chose comme Rama pour en tirer ces deux départs en vrille effrénés, tirant en longueur d'une manière abyssale et au scénario manifestement pondu en cours de route, il faut vraiment manquer de respect pour son lecteur.

En fait, je vais vous dire, c'est mon romantisme qui m'a tué. Il m'a tué précisément au moment où l'héroïne de ces romans, afin de diversifier le pool génétique local, choisit de s'accoupler délibérément avec un second partenaire. Elle aurait pu faire ça d'une manière un peu médicalisée, mais non, elle préfère chevaucher l'homme. Et là, d'un seul coup, tout est parti dans le sordide, car l'homme en question est loin d'être jeune, et l'opération réussit dans le même temps à briser son couple. Et on veut me faire croire que ces personnages sont des génies ? Bande d'abrutis, oui !

Et je vous passe toutes les phases suivantes, avec la domination d'un dingue japonnais, le massacre d'innocents extra-terrestres, la découverte même plus fascinants d'artefacts encore plus gros. Quant à la révélation finale, hein, elle clôt le tout avec une certaine logique (quelle plus grosse ficelle tirer ?)

Bref, laissez tomber Rama, c'est du pourri. A la rigueur, les deux premiers romans, oui, mais les deux derniers, honnêtement, ne valent vraiment pas grand chose.