Authors

With this second book in the Vorkosigan series the former space ship captain Cordelia Naismith marries her former enemy, Admiral Lord Aral Vorkosigan, and lives with him in aristocratic splendour and danger on his home planet of Barrayar.

It is a difficult time, the old emperor is dying, and a bloody civil war over the succession occurs. Cordelia is the protagonist of this novel. She faces personal tragedy and danger, and displays bravery and fortitude in her struggle to do what is right and to protect her family.

Series

Review

Dans ce second tome, on retrouve Aral et Cordiela Vorkosigan, dans leur rôle de tuteurs de l'empereur et (pour Aral) régent de Barrayar. Et comme c'est Barrayar, politique, complots et guerre ouverte font plutôt bon ménage. Et c'est ainsi qu'au lieu de régler les problèmes d'ambition simplement, il faut pour les régler faire face à une conspiration visant à la mort des Vorkosigan, ce qui amènera bien sûr l'empoisonnement faisant de Miles ce qu'il est, et quelques scènes d'anthologie (la destruction finale d'une partie significative du palais en faisant évidement partie).

Bon, avec ces deux machinations, avec la visite très approfondie de Barrayar (en particulier le fin fond du district de Vorkosigan), avec cette révolution qui n'a jamais semblé réussir, mais a quand même occasionné quelques milliers de morts, il se passe beaucoup de choses dans ce roman. Des choses sympathiques, et d'autres moins (comme par exemple le fameux empoisonnement à la soltoxine). ca suffit bien évidement à me faire apprécier ce roman, mais sans doute un peu moins que son prédecesseur et son successeur. La raison en est évidente : ce roman se passe exclusivement sur le sol de Barrayar, et perd logiquement tout son côté spatial. Néanmoins, c'est une lecture indispensable pour comprendre, par la suite, certains éléments clé de la vie de Miles, comme par exemple les rôles particuliers pour Miles de Bothari et de son grand-père.

Et évidement, à ce titre, si vous vous plongez dans les aventures du nabot, il faut absolument lire ce second tome.