Authors

Le jeune et inconséquent roi Joffrey semble bien installé sur le trône de fer. L'usurpateur Baratheon est mort, l'armée de son frère Stannis a été défaite devant Port-Réal et le souverain Robb se retrouve dépossédé de ses propres terres. Joffrey n'a pourtant participé à aucune bataille. Il doit ces succès au courage de son oncle Tyrion et à la ruse de son grand-père Tywin. C'est un roi velléitaire, lâche et cruel qui s'apprête donc à régner sur les Sept Couronnes. Toutes les forces en présence n'ont cependant pas dit leur dernier mot. Là où les épées n'ont pu l'emporter, la puissance de la magie réussira-t-elle ?

Series

Review

Or donc, Martin poursuit avec méthode son entreprise d’extermination du genre humain au sein des sept couronnes. Et ce tome semble quelque part marquer une transition entre une guerre totallement interne, et le début de l’exportation de cette guerre, avec les gardes de Nuit qui se battent contre les sauvageons, le retour de plus en plus probable de Daenerys en tant qu’héritière des empereurs dragons, et tout le tintouin traditionnel. Clairement, on n’est pas au niveau des meilleurs tomes : peu de héros (en fait aucun) meurent, il faut dire qu’il n’en reste que très peu, et l’intrigue avance avec une douceur assez relative. Cependant, l’amoureux de belles batailles est un peu lésé, car ici aucune ne montre le bout de son nez.