Authors

Review

Dans ce roman, on s'attache aux pas de Carl et de ses potes enquêteurs. Carl est un treize, une espèce de mutant chez lequel on a réveillé tous les gènes "sauvages" pour en faire une espèce de super-guerrier. Carl enquête, donc, sur les meurtres commis par un autre treize. Parce que ces treize, qui peuvent tuer pour un oui ou pour un non, vivent au milieu des autres humains, et peuvent donc faire des dégâts. Carl essaye donc d'arrêter ce qu'on pourrait considérer comme un de ses frères d'éprouvette.

Bon, je vais éviter de faire comme l'auteur et tirer à la ligne comme un dingue, je n'ai pas du tout aimé cette bouse.

Les personnages sont creux (les treize comme les autres), l'intrigue est hâtivement bâtie et largement téléphonée, et le dénouement final traîne en longueur d'une façon presque abjecte.

Mais le pire, c'est que pour l'auteur, tout le comportement semble être prédéfini par les gênes : pas moyen de transformer un treize en individu normal (alors que précisément le héros de ce roman fait exactement le contraire). Pas moyen non plus d'éviter la ghettoisation de pans entiers de la population, envoyés sur Mars ou dans des camps.

Bref, c'est positivement gerbant à tous les niveaux.