Authors

Aux confins du plan primaire, loin des glorieuses cités-franches, s'étendent les Terres de Sang.

Une immense étendue aride et sauvage dévastée autrefois par la grande guerre entre la Lumière, les Ténèbres et le Chaos, où se déchaînent parfois des tempêtes de magie meurtrières et incontrôlées. Ici, les races se mélangent. Ici, n'existe qu'une seule loi, celle du plus fort. Certains s'y aventurent en quête vie nouvelle; d'autres, à la recherche de fabuleux trésors que la légende prétend enfouis au cœur des terres encore inexplorées.

Voici l'histoire de l'un d'entre eux: Gheritarish, guerrier Loki, mercenaire du Chaos.

Review

Ce roman, qui se place dans l'univers créé par l'auteur pour le très gothique Celhendyll de Cortavar, nous présente une aventure de son brave compère Gheritarish (et encore, ça, ça n'est que son prénom, son nom entier prend deux ou trois lignes).

Il place d'ailleurs ce brave cousin du Fauve des X-Men dans une espèce d'univers aux confis de la fantasy et du western, au bord des terres connues, pour différentes aventures au sujet desquelles on retiendra le lien, affiché par l'auteur, avec l'univers du western. Il sera donc question de villes sans foi ni lio, d'attaques de diligences, d'exploitation de trésors cachés chez les indiens (pardon, les indies), le tout au milieu des paysages semi-désertiques qui ont fait la force des meilleurs films de genre.

De tout ça, je n'ai hélas pas retenu grand chose, mis à part la quête finale, un peu plus sérieuse (et encore) qui occupe la seconde partie de ce roman.

En revanche,c e que je retiens, c'est que malgré son goût marqué pour la fantasy, l'auteur est surtout adepte de deux ou trois choses : la bonne bouffe, le bon sexe, et la bonne baston. Et comme il ne s'embête pas trop, son livre en est littéralement farci. D'ailleurs, ce sont les meilleurs éléments de celui-ci. Puisque par exemple, les intrigues sont plutôt médiocres, et les personnages rendus indiscernables par l'incapacité manifeste (surtout dans les scènes finales) à utiliser différents degrés de discours en fonction des intervenants. Ca n'a l'air de rien comme ça, mais voir tous les personnages utiliser, à peu de choses près, les mêmes expressions, c'est franchement perturbant pour le lecteur qui s'attend à un minimum de diversité.

Cela dit, Gheritarish est un personnage divertissant, car insouciant, joyeux dans la bagarre, et plutôt content de sa vie. Du coup, on le voit passer par les pires emmerdes avec une désinvolture qui change de l'air perpétuellement renfrogné de l'ange du Chaos. Notez bien que ça ne suffira pas à convaincre les nouveaux lecteurs de cet auteur. Mais, pour ceux qui connaissent déja cet univers, c'ets un voyage raisonnablement agréable auquel on est conviés.