Authors

La fin de l’humanité a eu lieu. Les insectes venus de l’espace infini sont maintenant les maîtres de la terre.

À quoi bon résister ? Voilà ce que se répètent jour après jour Wayne, Jeremiah et Scham, uniques survivants de l’invasion dévastatrice.

Cherchant un but, une destinée justifiant leur futile présence dans un monde en ruine, ils ne se doutent pas qu’ils font partie d’un plan bien plus vaste, quelque chose qui les dépasse complètement et qui implique un autre survivant…

La Belle Mort est un survival horrifique et poétique, une BD belle à en crever signée Mathieu Bablet, jeune prodige et nouvelle recrue du Label 619.

Review

Une drôle d'histoire d'invasion par des insectoïdes extra-terrestres.

Ce qui marque dans ce récit, plus que le scénario ... curieux ... c'est le dessin : l'auteur joue sur les quadrillages des immeubles pour nous plonger dans une espèce de vertige complètement incroyable.

Quand je dis que le scénario est curieux, je ne dis pas qu'il est mauvais, juste qu'il n'est pas forcément très lisible, surtout dans sa deuxième partie qui devient un peu mystico-bizarre d'une façon qui me rappelle L'incal (ce qui, effectivement, n'es pas une référence).

Mais bon, c'est une chouette découverte qui montre encore une fois que les éditions Ankama (et en particulier le bael 619 de Run) sont réellement des acteurs d'un certain renouveau de la BD française (par opposition aux catalogues parfois putassiers des gros éditeurs).