Authors

Series

Review

Toujours aussi bon épisode de cette oeuvre.

Cette fois-ci, le plus vieux play-boy du monde s'envole pour la Lune. Une Lune qui m'a beaucoup rappelé des oeuvres comme Révolte sur la Lune Révolte sur la Lune ou Gens de la Lune Gens de La Lune. On y trouve donc des lunatiques libertaires et ma fois pas forcément sympathiques. On y trouve également une lutte entre puissances économiques désormais assez classique. Et on y trouve enfin l'un des tours de force de cette oeuvre : une sortie dans le vide spatial sans scaphandre, mais pas sans préparation.

Et ça vaut le coup pour le retournenement final qui laisse apparaître Lord Stileman pour ce qu'il est : un beau salaud, mais le dernier.