Authors

Series

Review

Ce premier tome me laisse une impression bizarre.

D'abord à cause du choc initial des cent premières pages : le personnage principal se retrouve en prison, violé, puis se défend d'une façon particulièrement violente.

Et pourtant, d'une façon curieuse, on sent bien que tout cela n'est, en quelque sorte, qu'une "mauvaise passe".

Et dès la fin de ce premier tome, les choses semblent commencer à s'améliorer.

Mais je ne suis pas dupe : je me doute bien que ce personnage principal sera soumis à des pressions de plus en plus fortes, jusqu'à recraquer.