Authors

Présentation de l'éditeur

Si tu veux la paix, prépare la guerre. La nouvelle République de Havre l'a compris : pendant les négociations, elle continue secrètement d'étoffer sa flotte en construisant des unités modernes. Sur Manticore, en revanche, l'heure est aux coupes sombres dans le budget de la Spatiale. On met les héros de la guerre au placard et l'on fait courir des rumeurs scandaleuses sur Honor et l'amiral de Havre-Blanc. L'aveuglement et l'arrogance de la coalition au pouvoir risquent de faire éclater l'Alliance et mettent en péril le Royaume face à la République de Havre et à l'Empire andermien. Seuls les Graysoniens restent lucides. Alors qu'on court à la catastrophe, Honor et l'escadre du Protecteur formeront le dernier rempart.

Series

Review

Ce second tome révèle dans les détails la nature hautement politicienne (des deux côtés) des non-négociations de paix entre Havre et manticore, ainsi que leur tragique conclusion.

Là-dedans, Honor Harrington ne joue qu'un rôle secondaire, en fait, en étant exilée en Silésie (qui, pour ceux qui ne lisent pas ces pavés, est une espèce de zone de non-droit où plusieurs empires tentent de se faire de la place à coups de super-cuirassés.

Dans ces deux tomes, la nature hautement guerrière des aventures d'Harrington s'efface pour faire place, d'une façon peut-être encore plus laide, à des intrigues politiciennes imbriquées les unes dans les autres. Du coup, forcément, ça n'est pas fameux, puisque le seul intérêt de ces romans (de gros vaisseaux qui se foncent dessus en transformant l'espace en décharge radioactive) est totalement absent.

Du coup, c'est limite pénible comme lecture, malgré le côté page-turner des romans de Weber. Bon, évidement, étant accro aux femmes de caractère, je lirai la suite. Mais je me demande vraiment combien de temps il me faudra pour abandonner la partie ...