Authors

Series

Review

Comme à chaque fois, les auteurs nous plongent dans un univers décadent - logique, c'est l'enfer - dans lequel tout est possible, et surtout le pire d'ailleurs.

Requiem se balade donc là-dedans, ou plutôt il est emporté par les courants d'une histoire diaboliquement sombre et sanglante. Cela dit, en "bon" vampire, il a le bon goût de s'en foutre. Et moi aussi !

Pour moi, Requiem (la série), c'est avant tout l'occasion de regarder 63657 plonger à corps perdu dans un dessin aussi charneel que le démon d'un des tomes précédents, rempli de sang, de viande et ... parfois ... d'une chair féminine d'une albâtre qui ne peut que donner envie d'y mordre.

Et évidement, comme à chaque fois, je suis servi avec ce tome dans lequel ces obsessions se libèrent, comme à chaque fois, d'une façon prodigieuse.