Authors

Series

Review

Toujours aussi barré ce onzième tome. On y découvre cette fois les dragons de Dystopie, dont leur chef Ruhtra et sa table ronde (amusant d'ailleurs de noter que cette table ronde infernale utilise les noms en verlan des vrais chevaliers), mais aussi les supporters heavy-metal de certains comtes vampires. Dit comme ça c'est n'importe quoi hein ... et c'est vrai. C'est n'importe quoi. Mais le dessin me plaît toujours autant, alors ...