Peut-on jouir de l’oeil ?

Chouette déshabillage de faux phénomène de foire.

Mis à part l'exploration consciencieuse d'un phénomène ultra-minoritaire, ça me fait quand même pas mal penser aux analyses de métaphores sexuelles de Yann Minh (qui assimilait - à raison à mon avis - l'oeil vertical du Sauron de Jackson à un sexe féminin)