Regarder les fesses, c'est la liberté

Très chouette article, expliquant bien la nature profondément érotique de la plupart des oeuvres d'art, qui invitent à une contemplation plus qu'attentive de tous leurs détails .... (je pense par exemple l'Hermaphrodite, dont chacun des sexes ne fait que se deviner, pour le spectateur prêt à pencher l'oeil en l'intimpité de l'oeuvre).