Le destin de la femme est-il celui du sang ?

«Les femmes sont faites pour que le fil de la vie traverse éternellement la texture du temps. C'est le destin?»

C'est assez terrifiant, ce texte : on y apprend que les contes sont les gardiens d'un ordre moral bien plus ancestral que tout ce qu'on pourrait croire, et que la féminité en France passe par les distinctions subtiles entre aiguilles et épingles ... Brrrr