Authors

Moite von Lipwig, escroc patenté, a le choix entre la peine de mort ou la direction de la Poste. Un choix difficile car le service postal d'Ankh-Morpok est en pleine déroute. Tous ses prédécesseurs sont d'ailleurs morts dans des conditions mystérieuses... Sa mission sera d'autant plus compliquée qu'il devra faire face à un redoutable concurrent, Jeanlon Sylvère, maître de la technologie du clic-clac, bien plus rapide qu'une lettre !

Mais Moite a plus d'un tour dans son sac de facteur. Et une bien jolie assistante ...

Series

Review

La SF, c'est de la fantasy avec les boulons dit habituellement l'auteur.

Et dans ce cas, il a bien raison. En effet il projette dans l'univers fou d'Ankh-Morpokh une guerre économique entre la Poste et la compagnie de clic-clacs. Mais si, vous savez, les clic-clacs ... ces sémaphores fonctionnant avec l'aide de de démons et autres auxiliaires magiques dans Ankh-Morpokh et jusqu'à dix mille kilomètres.

Ce qui est intéressant dans ce roman, ça n'est pas seulement l'intrigue montrant la rédemption d'un ancien escroc d'élite découvrant les bienfaits d'un métier pris comme une vocation (en même temps, il a pas trop le choix puisqu'il est sous les ordres de Vétérini). Même si cette intrigue est en soi fascinante, avec son lot de personnages complètement incroyables (les golems émancipés sont une idée fabuleuse).

Non, ce qui est intéressant, c'est de voir comment le génie de Pratchett projette dans cet univers des concepts modernes : les financiers pour lesquels l'argent est la matière première, et qui se comportent comme par exemple Lehman Brothers, et d'un autre côté les hackers, phreackers et bidouilleurs divers et variés, qui vivent dans les interstices du système financier. Naturellement, les gentils gagneront à la fin, mais ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte, c'est que ce romn est d'une façon très claire l'équivalent pratchettien d'une fable de La Fontaine : caché derrière les golems, les clic-clacs et autres gadgets typiques, on ne trouve rien d'autre que notre monde et ses dysfonctionnements.

Du coup le roman est peut-être moins drôle, moins tarte à la crème, que d'autres, mais il n'en est pas moins un excellent opus, dans lequel on verra en bonus passer quelques guest-stars sympathiques (Vétérini évidement, mais aussi Carotte Fonderenferson et chicard, juste évoqué).