Authors

Etre officier à bord du Prince Serg, le vaisseau spatial le plus moderne de l'empire de Barrayar, tel est le rêve de Miles Vorkosigan. Mais auparavant, il doit remplir honorablement sa première mission, à la station météo de l'île Kyril. Le plus dur, ce n'est pas tant le froid polaire qui règne sur l'île. Non le problème, ce sont les moqueries des autres officiers. Il faut dire qu'avec sa taille -à peine un mètre trente-, Miles ne passe pas... inaperçu ! Mais le pire, c'est le général Metzov, le chef de la vase. Un forcené de l'autorité. A cause de lui, Miles est accusé de mutinerie et renvoyé dans la capitale. C'est faux, bien sûr, mais pour Miles, mieux vaut se faire discret, du moins pendant quelque temps. Carrière brisée ? Non, car ce nabot surdoué a plus d'un tour dans son sac à dos !

Series

Review

Dans ce roman, on suit la première affectation de Miles à sa sortie de l'école impériale. Affectation qui, loin de l'envoyer sur le croiseur de ses rêves, le propulse jusqu'à une île perdue au fin fond de l'océan arctique Barrayaran, sous les ordres d'un authentique fondu Miles, naturellement, part en sucette, conteste les ordres, et se retrouve renvoyé au Qg de la flotte pour y être jugé. C'est sans compter sur son ressort naturel, qui va le propulser, sous couvert de népotisme dans les mystères de la SecImp pour enquêter sur une situation assez complexe.

J'ai franchement adoré ce tome, sans doute à cause de ma personnalité, qui doit être trop proche de celle du nabot. En effet, comme lui, j'ai un mal de chien à obéir. Et comme lui, ça me pose très (trop ?) régulièrement dans problèmes.

Alors évidement, quand je l'ai vu lutter pour manger son chapeau le plus honorablement possible, comme je l'ai fait moi-même, et finalement dégueuler le dit chapeau sur les pieds de son interlocuteur, ça m'a rappelé certains épisodes de ma carrière.

Bon, mis à part ces résonnances très personnelles, c'est aussi un bouquin qui a d'authentiques qualités, comme une intrigue toujours aussi habilement construite, des personnages finement campés, et une espèce d'escalade dans les enjeux que je sais maintenant être typique de ces aventures, mais toujours captivantes.

Une chose est en tout cas sûre. Ce tome doit absolument être lu, car il est l'archétype de tous les autres : malgré toutes ses bourdes et ses défauts, Miles arrive toujours à faire ce qu'il veut.