Authors

Series

Review

La conclusion de ce qui s'avère donc être une décalogie dessinée de la meilleure des qualités est à l'aune des neuf précédents tome : excellente, formidable d'humour et de finesse, mais ne négligeant pas pour autant la qualité du scénario. On y retrouve les ingrédients typiques des récits de Molière ou d'autres : les retrouvailles inattendues entre un père et sa fille perdue, les amants maudits ... ou pas, le méchant qui finallement reçoit une punition à sa mesure, bref, tout.

Finallement, la seule chose qui gâche le plaisir, c'est de constater que c'est vraiment le dernier tome ... à moins que ....