Authors

Series

Review

Oula

je me demande bien pourquoi ils n'ont pas carrément sorti Kick-Ass en un seul tome, parce qu'en fait, le premier tome, qui est un peu mou, n'est que la moitié de l'histoire.

Dans ce second tome, où l'intrigue se dénoue à grands coups de gerbes de sang et de lattages de tronches, on s'ennuie beaucoup moins. En fait, je n'en ai pas perdu une miette.

C'est sacrément bien dessiné, et ça défouraille à tout va.

Qui plus est, la conclusion est d'un cynisme agréable (mis à part l'inévitable "I'll be back" de la dernière page, qui est clairement un exercice imposé, et que j'espère ne pas voir se transformer en troisième tome).