How To change Thunderbird's default sort order and threaded view

Bon ben comme je passe à Firefox/Thunderbird, je crois que je vais aroser le monde de liens utiles (ou pas).

Pour commencer, comment faire pour que Thunderbird utilise le bon affichage par défaut.

melix/deck2pdf

Un outil de transformation PDF de slides écrits en utilisant divers outils HTML/Javascript. Ca fournit un bon catalogue des outils qui marchent "bien".

Rule 34, meet Kafka - Charlie's Diary

C'est très drôle : à cause de leur surveillance massive (et illégale) des webcams, et à cause de la loi anglaise, une partie au moins des employés du GCHQ pourraient être attaqués (et condamnés) pour possession d'icones (j'utilise le terme icone dans son sens le plus proche du religieux : des images que certaines adorent pour ce qu'elles représentent) pédopornographiques.

Des illustrations en câbles enchevêtrés

Je ne suis pas sûr que ces illustrations soient réellement faites avec des vrais câbles.

Mais effectivement, il y a un style spaghetti assez curieux et intéressant.

Depuis plus de dix ans, j'étais un utilisateur heureux d'Opera.

Et puis ils ont changé.

Ils ont décidé l'année dernière de ne plus utiliser leur moteur de rendu, mais celui de Chrome. Et du coup, les dernières versions d'Opera ne sont rien d'autres que des chrome-like avec juste un autre look.

Mais il n'y a plus de mouse gestures.

Il n'y a plus de remplissage automagique de formulaire.

Il n'y a plus de barre de rechercher séparée.

Il n'y a plus de possibilité de remplacer Google par un autre moteur de recherche.

Il n'y a plus de preview des onglets.

Je pourrais continuer longtemps comme ça, mais autant le dire en une fois : l'esprit d'Opera semble avoir disparu.

Et puisque c'est comme ça, il est temps de revenir aux fondamentaux. Et en l'occurence, plutôt que Firefox (qui est fort bien), je vais préférer Seamonkey, parce que j'aime bien avoir mes mails et mon web dans le même écran. Ah non, en fait, non non non non non non non.

Parce que SeaMonkey, ça n'est rien d'autre que l'ancestral Netscape Navigator utilisant un moteur "moderne". Et si je n'ai rien contre le moteur, j'ai tout contre le design de cette applpication, qui est un peu une honte de l'ergonomie des années 90. Bon, ben du coup, je crois que ce sera Firefox, à moins bien sûr que je ne trouve quelque chose de mieux sur AlternativesTo ....

Toutes les couleurs RVB sont dans ces images

Original, comme site.

Les résultats ne me paraissent pas tous spectaculaires, mais ça reste une drôle d'idée.

10 Years of Coding Horror

Dix ans ? Déja ?

Je dois lire Coding Horror (de façon régulière, dans mon journal du matin, quoi) depuis pas loin de six ou sept ans, et j'y trouve exactement ce que Jeff y met : de l'inspiration, et l'affirmation que pour réussir, il faut travailler. Enfin, ça, et pleind e détails sur le métier de développeur professionnel.

via http://www.codinghorror.com/blog/

Authors

Series

Review

Jouer avec les sentiments paternels de son personnage principal, c'est pas joli joli ... mais c'est un très beau ressort narratif qui nous permet de mieux comprendre les doutes de Dallas Barr face à sa propre histoire. Et cette histoire, qui se passe exclusivement dans le pays créé lors du premier tome, nous réserve du coup d'assez beaux sentiments, gâchés pour Dallas (mais pas pour moi) par quelques révélations inattendues.

Authors

Series

Review

Je dois bien le reconnaître, je n'ai pas tout compris à cette histoire d'androïde menant ses légions de terroristes à l'attaque d'une plateforme pélagothermale ... Mais apparement, ca se finit bien ... enfin, je crois.

Et quand elle t'écrit, c'est encore mieux.

Je trouve cette ... indesriptible ... fascinante : elle m'ouvre un monde d'hésitation et d'introspection qui m'est inconnu, aussi bien dans ses vidéos, dans ses tweets (genre même ses tweets sont de l'art), que dans ses fascinantes séries audio, l'une des meilleures étant à mon avis Solange pénètre la vie intime des femmes (au sujet assez évident) dont le traitement est incroyable de finesse.

Et je découvre donc aujourd'hui qu'elle a un blog (nommé de façon très imaginative Solange te parle) rencensant toutes ces interventions. Chouette !

Vous allez me dire que c'est à la limite du loupé ? Alors vous n'avez pas compris, je crois.

Par ses hésitations, par ses loupés, par ses silences, par ses cadrages, et même par ses mouvements, elle m'ouvre à un monde que je n'arrive pas à pénétrer, un monde que je suis d'ailleurs bien en peine de nommer ou de décrire directement. C'est le genre d'expérience qui me fait comprendre la fameuse citation, enfin, le truisme qui dit que l'art n'offre pas des réponses, seulement des questions. Je n'hésiterai pas à écrire ici que j'aime les questions qu'elle me pose.

Pour l'anecdote, je l'ai découverte grâce à ce tweet de Monsieur Poulpe

https://twitter.com/AAlaphilippe/status/231155496667709441

(ah bravo internet : grâce à leur passage dans Arrêt sur Images, j'ai bien du mal à le retrouver). Bon c'était pas précisément celui-là, mais vous voyez l'idée. Et oui, Monsieur Poulpe est chouette ... dans un style différent (son meilleur rôle doit être DarkAngel64)

Quand la jouissance féminine était obligatoire

«Le progrès n'étant pas toujours facteur de progrès, c'est bien la vérité sur la procréation, établie pour de bon au 19e siècle qui renvoie l'orgasme féminin aux oubliettes»

La sexualité aux époques précédentes était clairement différente de ce que la morale victorienne puis petit-bourgeoise a pu nous faire croire ... C'est fascinant et déroutant.

The Allure of the “Quick Solution”: Rooted in Ignorance or Emotional Exhaustion? | Of Mice & Mud

Le genre de dessin qui déprime toujours un peu, mais qui n'en est pas moins nécessaire.

via http://imgur.com/gallery/spsFQdy

▶ 2CELLOS - Thunderstruck [OFFICIAL VIDEO] - YouTube

Ouch, ça poutre.

Ca renforce cela dit mon diée que le hard-rock, le heavy metal et toutes ces sortes de musiques sont, en un sens, les descendants directs de la musique baroque : la même importance est accordée à la mélodie face au rythme (qu'onn retrovue évidement bien plus dans les musiques style rap, électro-what-the-fuck)

Tiens, c'est bizarre, je sais pas trop comment commencer cet article ...

Comme tout le monde, j'aime le sport télévisé, malgré tous les défauts que je peux lui trouver.

Et du coup, à chaque olympiade, je suis pris d'une espèce d'envie enfantine de voir des gens m'épater par leur talent et leur sportivité. Et ma foi, je suis rarement déçu .. par les sportifs.

J'ai été en particulier content de voir toutes les épreuves que l'olympisme est allé voler aux X-Games : border-cross, slop-style, half-pipe, tout ça, c'est bien chouette. Et comme les sportifs qui y concourent n'accordent qu'une importance relative aux jeux, ils se permettent de montrer qu'ils sont contents de pratiquer leur sport. Il y a  d'ailleurs à ce sujet un chouette article sur rue89 : Le snowboard, seul sport des JO où perdre, c’est pas si grave. Lisez-le, ça explique bien, je trouve, comme ces nouveaux sports conservent, en un sens, une partie de l'idéal olympique, justement parce que ça n'est plus l'objectif principal de ces sportifs.

J'ai en revanche été atteré, effondré, désolé par le charlatanisme total des équipes de France Télévision : on paye (sans doute à prix d'or) des guignols pour commenter des images (splendides au demeurant) fournies par la télévision russe.

Ils ne sont pas capables de comprendre les tenants et aboutissants du sport qu'ils commentent.

Ils ne sont pas non plus capables de laisser parler leurs consultants.

Ils sont encore moins capables de respecter les performances des sportifs des autres pays.

Bref, ils sont nuls. Affligerants de nullité. Confits dans une nullité qu'ils entretiennent comme la pire des consanguinités.

C'est bientôt les élections municipales ... Et vous allez recevoir comme moi des propsectus politiques vous invitant amicalement à soutenir de votre vote tel ou tel candidat. Bien évidement, à cause du climat dépressivo-anxiogène français, ce candidat aura un paragraphe sur la sécurité, qui passe sans doute pour ce candidat par l'installation de vidéo-surveillance, ou de "vidéo-protection".

Alors juste pour être clair, la vidéosurveillance, c'est vous regarder, VOUS, simplement parce que vous pourriez être ou devenir un délinquant. Ca n'empêche pas les crimes (le bijoutier de Nice, le malade qui a tiré sur quelqu'un dans les locaux de Libération et bien d'autres peuvent en témoigner). Ca n'aide pas à la résolution des enquêtes, puisque la qualité pitoyable des images interdit bien souvent l'identification des suspects; Et ça coûte bien plus cher que le renforcement de la police municipale qui, elle, peut être redéployée facilement, peut intervenir rapidement en n'importe quel lieu de la commune, bref, peut faire un vrai travail de police (et n'a pas besoin d'être équipée d'armes à feu pour être efficace dans la plupart des cas).

Bref, la vidéosurveillance coûte cher, et n'apporte rien d'autres qu'une image de maire soucieux de la protection de ses administrés (alors que, je le répète, c'est FAUX, la vidéosurveillance n'apporte aucun bénéfice réel). A qui ça profite ?

Authors

Series

Review

Toujours aussi bon épisode de cette oeuvre.

Cette fois-ci, le plus vieux play-boy du monde s'envole pour la Lune. Une Lune qui m'a beaucoup rappelé des oeuvres comme Révolte sur la Lune Révolte sur la Lune ou Gens de la Lune Gens de La Lune. On y trouve donc des lunatiques libertaires et ma fois pas forcément sympathiques. On y trouve également une lutte entre puissances économiques désormais assez classique. Et on y trouve enfin l'un des tours de force de cette oeuvre : une sortie dans le vide spatial sans scaphandre, mais pas sans préparation.

Et ça vaut le coup pour le retournenement final qui laisse apparaître Lord Stileman pour ce qu'il est : un beau salaud, mais le dernier.

Une spirale dans le Sahara

L'une des magies du land-art, c'est qu'il s'agit par essence d'un art impermanent, et c'est à mon avis particulièrement très vrai de cette oeuvre.

Des peintures célèbres vues de très près

Je pourrais me perdre dans ces détails ...

Je trouve d'ailleurs fascinant la précision, le détail de certains peintres classiques.

Twitch Plays Pokémon

Une expérience complètement folle : il y a des dizaines de milliers de joueurs actuellement, et une création de mèmes par dizaines.

Un compte-rendu plus complet est disponible là : http://www.reddit.com/r/twitchplayspokemon/comments/1y94r8/thehistoryoftwitchplays_pokemon/

Complaint-Driven Development

Comment monter une boîte de logiciel, par Jeff Atwood ...

Il y cinq ans, je n'aurais pas apprécié - ni même compris - cette histoire de complaint driven development. Mais, comme pour bien des choses, je crois qu'il a maintenant fondamentalement raison : avoir l'idée initiale et la développer, c'estf acile et rapide. Répondre aux besoins des utilisateurs, c'est un enfer sans nom qui va manger la motivation de chaque développeur. MAIS c'est ça qui fera du logiciel un succès.

Je vous parlais il y a peu de ma lassitude ce ces flux mal fichus.

J'avais donc installé rss-bridge, et je ne vous avais pas parlé de mes développements à ce sujet.

Et bien maintenant, je peux. Parce que j'ai écrit deux bridges, un facile et un autre un peu moins.

Le facile, c'est évidement Sexactu, pour lequel les articles complets sont toujours disponibles sur la page gqmagazine.com/sexactu, qui réduit donc la transformation à un peu de scrapping HTML, chose pour laquelle mon lifestream m'a poussé à développer quelques compétences. Et donc, c'est assez facile.

Le moins facile, c'est - curieusement - Les 400 Culs pour lequel j'ai dû développer une solution de cache de pages HTML. Tout ça parce que

  1. Il y a des articles tronqués pour lesquels il faut aller sur une autre page pour avoir la version complète
  2. Le FileCache existant dans rss-bridge ne permet pas la mise en cache d'objets quelconques, du moins d'après ce que j'ai compris ...

Au-dela de ça, il y a deux ou trois trucs curieux que j'ai constaté, qui me changent du développement Java.

La première est une surprise : comment peut-on livrer une application où on enlève sciement les rapports d'erreur ? Ca n'est pas une critique personnelle, juste une surprise. L'une des toutes premières lignes de rss-bridge est

https://gist.github.com/Riduidel/9113030

Du coup, quand on développe un bridge, au début, on ne comprend pas (moi au moins) pourquoi aucun message d'erreur ne s'affiche, et puis on décommente la bonne ligne et là, on peut enfin travailler :-)

A cette surprise près, travailler avec PHP est en un sens assez agréable parce que la doc est d'une qualité formidable, et qu'en plus il n'y a pas ces phases de compilation/packaging typique du code Java. ca laisse songeur, quand même, de voir que, malgré tous les défauts inhérents au langage (et ils sont nombreux), il est à ce point facile d'écrire un truc qui, en Java (et malgré toutes ses qualités), me prendrait du temps et nécessiterait quelques dépendances (d'un autre côté, c'est ausssi le cas ici puisque rss-bridge dépende  de Simple HTML DOM Parser - qui est du reste un joli bout de code).

TextSecure

Le commentaire de SebSauvage (http://sebsauvage.net/links/?wSID6Q) donne pas mal confiance en ce système.

Le snowboard, seul sport des JO où perdre, c’est pas si grave - Le nouvel Observateur

Chouette article, qui montre bien les tensions qui peuvent exister entre la population des snowbordeurs et les représentants de l'olympisme. Une citation me frappe dans cet article : "Ma personnalité et mes valeurs ont dicté le choix du sport que j’aime le plus au monde, plutôt que n’importe quel autre : liberté, respect, rébellion contre les règles établies. Je suis allergique à une telle compétition. ".

C'est beau à lire.

C'est juste dommage que cette "liberté" s'épanouisse sur la base d'un modèle d'exploitation des marques/athlètes via un sponsoring déprimant.

Authors

Series

Review

Chouette histoire dans laquelle, encore une fois, les auteurs marrient quelques thèmes pour donner à chacun d'entre eux une résonnance propre : que faire quand la femme qu'on a aimé choisit de ne plus vivre ?

C'est bien amené, bien scénarisé, bien dessiné, bref, bien.

Jodorowsky's Dune (2014) - HD Trailer - YouTube

Cette oeuvre pourrait difficilement être pire que le Dune qui a été commis par David Lynch (dont le seul bon moment est le combat entre Harkonnen et Atréides sous bouclier.

Le casting aurait été génial (Carradine, Dali, Welles, ...).

Les décors, l'ambiance ne pouvaient qu'être réussis (juste pour rappel, c'est l'échec de cette production qui a permis à Alien d'exister).

Mais je garde toujours une espèce de doute façe à Jodorowski qui me paraît toujours un peu trop dingue.

Authors

Depuis le début du 21ème siècle, l'immortalité est devenue une réalité. Dans les cliniques de rajeunissement de lord Julius Stileman, n'importe qui peut retrouver sa prime jeunesse. Cependant, le traitement vous coûtera tout ce que vous possédez et le prix minimum se monte à un million de livres.Après l'opération, commence une course contre le temps. Car le traitement ne fait effet que pendant dix ans. Il vous faut donc trouver un nouveau million de livres si vous ne voulez pas mourir. Tous les dix ans, le choix est simple : la bourse ou la vie.Dallas Barr, né en 1943, a déjà subi une demi-douzaine de traitements. Il est le deuxième homme le plus vieux de l'humanité. Il est aussi le plus vieux - et peut-être le seul - ami de Julius Stileman.

Series

Review

Il y a dans cette BD une volonté évidente de faire quelque chose de chouette avec des moyens assez faibles.

En effet, le scénario est bien pensé (sans être révolutionnaire), les personnages sont chouettes (à la fois Dallas Barr et son vieux complice Stileman), et le dessin plutôt sympatoche.

Le meilleur, dans tout ça, est que je trouve que le scénariste arrivent parfaitement à jouer de leurs limites : le dessinateur aime les femmes aux formes avantageuses ? Eh ben il ne dessine que ça, et ça rend très bien. Le scénariste ne sait pas vraiment se projeter dans l'avenir lointain ? Eh ben l'intrigue se passe dans moins d'un siècle, et ça marche très bien.

Autant dire que, de mon point de vue, c'est une réussite, autant par le fait qu'ils savent aller jusqu'au bout de leurs capacités qu'ils abordent un thème qui m'est de plus en plus cher : la lutte désespérée contre la mort.

Indépendance : l'avertissement de Barroso à l'Ecosse

J'apprends par cet article que l'Ecosse peut espérer l'indépendance d'ici l'année prochaine ...

Mais que le président de la comission européenne, espagnol et apparement hostile à l'indépendance des régions de pays européens (Ecosse, Catalogne, on peut aussi penser à la Bretagne, à la Corse, où aux régions belges), fait pression stupidement sur les ecossais ...

C'est assez curieux que ce genre de nouvelles ne soit absolument pas relayée en France, non ?

Surtout pour une région conquise par les anglais le fer à la main ...

Qui a peur des espèces invasives ? | Passeur de sciences

C'est une interview d'un niveau carrément philosophique : les espèces invasives ne le sont pas tant que ça, et la plupart (voire tous) nos à-prioris sur ces espèces ne sont que des constructions issues de notre déconnexion de la nature et de nos visions racistes (c'est sous-entendu tellement fort que je ne peux pas résister à l''envie de l'écrire). Fascinant.

Good answer...

Bon, ben voilà de quoi devenir Ahtée une bonne fois pour toutes.

Comme me le disait ma femme récement, sans religion, il y aurait quand même eu beaucoup moins de guerres dans l'histoire ...

The palm looks so delicate without skin

Eh ça, ça n'est "qu'une main". Imaginez à quel point le reste de notre anatomie est à la fois splendide et horrible !

Faire l'amour pour faire plaisir ?

«Sous couvert d’encourager les lectrices à se libérer, les magazines pour adolescentes ne font jamais que perpétuer les inégalités.»

Je suis bien content que ce torchon ne soit plus publié, moi, tiens ...

Authors

La société Halo est en train de changer le monde. Les affaires de Jack Marlowe prennent de l'ampleur. Ses piles sont distribuées partout et se retrouvent dans tous les foyers. Et ses batteries de voiture montrent un potentiel imprévu. Sur un plan plus personnel, la stratégie de Halo a aussi changé la vie de certains employés. Cole Cash, lourdement handicapé pendant une mission au service de Marlowe, refuse de se laisser mettre sur la touche et commence à entraîner un nouveau Grifter. Les deux comptables, Garfield et Dolby, voient leurs vies leur échapper et partir dans des directions très différentes. Et l'agent Wax prend de gros risques en se servant de la femme de son patron pour se venger de lui.

Series

Review

Je dois bien avouer que ce tme a décidé du destin des différentes BD Wildcats qui traînaient chez moi : c'est clairement une copie inférieure à X-Men. Et même cette tentatie de transposer le style super-héroïque au monde de l'entreprise m'a laissé de glace (il faut aussi reconnaître qu'au bout de deux tomes, je n'ai toujours pas compris le début de l'intrigue).

Les superbes illustrations de Alexander Fedosov

Wow

Je trouve cet art d'une espèce de génie fou complètement incroyable.

ce type dessine des espèces de vestales robotico-cuberroïdes qu'on a envie de carrsser en sachant qu'on en souffrira. Mon imaginaire est bien nourri avec ces oeuvres qui reprennent, je trouve, un peu le style déja ivnraissemble de Ledroit, mais en allant encore plus loin.

Unit Testing 101: Creating Flexible Test Code

Tiens c'est pas con comme idée de découpage des tests : appeler la classe dans laquelle on place les paquets de tests OnTestedTests, et mettre dans cette classe des classes internes When*, qui contiennent à leur tour les différentes méthodes de test. Faudrait que j'essaye, ça me paraît malin.

Vous avez sans doute lu mon dernier article avec une espèce de curiosité un peu malsaine ....

Bon, je vous explique. J'utilise au bureau Jenkins, très bon outil d'intégration continue. Ce outil, je lui fait faire des trucs pas forcément catholiques (comme par exemple émuler les releases maven).

Bien, dans la release maven, il ya une étape où on crée un tag, et ensuite on change la version maven dans ce tag. Donc pour ça, on crée le tag (ça je crois que je l'ai déja dit), et on fait un checkout du tag.

Et c'est ce checkout qui ne marche pas, ce qui m'a fait m'arracher les cheveux (bon, je n'en ai plus depuis un moment, mais c'est tout comme) depuis une semaine. Pourquoi ?

Vous allez rire, j'en suis sûr.

Parce que, comme toute bonne histoire de DevOps, c'est la couche en laquelle j'avais confiance qui a foiré.

En l'occurence, le serveur Subversion, l'esclave Jenkins et Jenkins ne sont pas à la même heure ... il y a même un décalage de 10 minutes entre eux. Jenkins est dans le passé des deux autres. Donc, comme je fais la création de tag dans un job, et le switch dans un autre, eh bien ce deuxième job démarre avec un timestamp fourni par Jenkins (donc 10 minutes dans son propre passé). A cet instant, évidement, le tag n'existe pas, et le switch ne peut que mal se passer.

J'ai donc enfilé mon meilleur costume de Linuxien fou et cherché comment configurer un serveur de temps, sur la machine Subversion (une Ubuntu), sur l'esclave (un XServe sous MacOS), et Jenkins. Hélas, la machine virtuelle hébergeant ce dernier n'a pas d'accès réseau. Je n'ai donc pas pu configurer NTP et j'ai dû, à la main, changer la date de Linux. La honte, non ?

Du coup, je vais devoir ajouter un job dans Jenkins pour vérifier qu'il n'y a pas un décalage trop important (voire, et j'en ai honte, pour  synchroniser la date de la machine Jenkins avec celle de la machine Subversion (comme ça, plus de décalage possible) !

Laissez parler les p'tites culottes

Un article complètement incroyable comaprant les culottes et les portes d'entrée. C'est incroyable, et pourtant rempli de toute cette érudition qui ait le plaisir de lire ce blog.

Et vous pensiez avoir tout vu ?

«Un œil au fond du vagin, un œil sur le gland, un œil dans la gorge, c'est quand même autre chose»

Ca me rappelle ces mangas absolument pas sains mettant en scène des tentacules à yeux et autres bizarreries

Géolocalisation policière : l'Assemblée adopte un texte plus laxiste

Le point inquiétant n'est pas seulement le fait que cette géolocalisation soit possible pour tous les suspects (ce qui, dans une affaire policière, veut dire tout le monde, victime compris - désolé, mais comme dit House, tout le monde ment). C'est aussi le fait qu'un officier de police judiciaire puisse également, "en cas d'urgence", demander la géolocalisation comme ça, en se justifiant dans les 24 H auprès du procureur. Ca revient à dire qu'il n'y a absolument pas de contrôle à priori. Et là vraiment, je trouve ça limite.

Le bonus étant évidement que, si je me lance dans le crime, je me débarasserai en premier des dispositifs électroniques. Parce que, comme dit plus, haut, je regarde la télé, et je sais bien que le vrai criminel doit tout faire en liquide, et avec des téléphones jetables.

via http://sebsauvage.net/links/?yRw-_A

Tout part de ce message d'erreur renvoyé par Jenkins (pour bien le comprendre, il faut imaginer que le job Jenkins a créé le tag juste avant, ou presque).

Cleaning up /Jenkins/workspace/ReleaserStep2free/.

Switching to http://subversion/repository/projet/projet-java/tags/1.3/1.3.13 at revision '2014-02-11T15:01:03.996 +0100'

ERROR: Failed to update http://subversion/repository/projet/projet-java/tags/1.3/1.3.13

org.tmatesoft.svn.core.SVNException: svn: E160005: Target path '/projet-java/tags/1.3/1.3.13' does not exist

svn: E175002: REPORT of '/repository/projet/!svn/vcc/default': 500 Internal Server Error (http://subversion)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.wc.SVNErrorManager.error(SVNErrorManager.java:64)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.wc.SVNErrorManager.error(SVNErrorManager.java:51)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.io.dav.DAVRepository.runReport(DAVRepository.java:1293)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.io.dav.DAVRepository.update(DAVRepository.java:833)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.wc16.SVNUpdateClient16.doSwitchImpl(SVNUpdateClient16.java:433)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.wc16.SVNUpdateClient16.doSwitch(SVNUpdateClient16.java:726)

Caused by: svn: E160005: Target path '/projet-java/tags/1.3/1.3.13' does not exist

 at org.tmatesoft.svn.core.SVNErrorMessage.create(SVNErrorMessage.java:208)

 at org.tmatesoft.svn.core.SVNErrorMessage.create(SVNErrorMessage.java:154)

 at org.tmatesoft.svn.core.SVNErrorMessage.create(SVNErrorMessage.java:97)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.io.dav.handlers.DAVErrorHandler.endElement(DAVErrorHandler.java:72)

 at org.tmatesoft.svn.core.internal.io.dav.handlers.BasicDAVHandler.endElement(BasicDAVHandler.java:103)

 at org.apache.xerces.parsers.AbstractSAXParser.endElement(Unknown Source)

 ... 24 more

Caused by: svn: E175002: REPORT of '/repository/projet/!svn/vcc/default': 500 Internal Server Error (http://subversion)

 at org.tmatesoft.svn.core.SVNErrorMessage.create(SVNErrorMessage.java:208)

 ... 32 more

ERROR: Subversion update failed

(et encore, j'ai viré des tonnes de lignes).

Donc, je vais voir sur le serveur, et je tombe sur des lignes comme ça à la pelle

[Tue Feb 11 15:12:01 2014] [error] [client 172.27.63.62] A failure occurred while driving the update report editor [500, #160005]

[Tue Feb 11 15:12:01 2014] [error] [client 172.27.63.62] Target path '/projet-java/tags/1.3/1.3.13' does not exist [500, #160005]

Et là, Google ne m'aide pas trop.

Donc je fouille, je fouille, et je tombe sur cette présentation faite lors d'une quelconque conférence Subversion

Subversion error messages demystified

Qui contient en particulier ce slide, que je n'hésite pas à copier-coller ici

www.elegosoft.com_files_Downloads_Subversion_Day_2011_svn-day-berlin-2011_sperli_2014-02-11_17-07-57

Je cite la partie intéressante

Generic server-side error message during updates (could be anything)

Autrement dit, ça sert à rien, mais on l'affiche quand même.

Du coup, je continue à chercher après mon erreur 160005. Au moins, maintenant, je sais que c'est un code d'erreur important.

Bon, ne reculant devant rien, je jette vite fait un coup d'oeil aux codes d'erreurs de Subversion (dans svnerrorcodes.h) qui m'envoie tout droit aux codes d'erreurs Apache (à cause de #include <apr_errno.h>)

Et là, un peu d'arithmétique : les codes d'erreur Subversion sont construits à partir de APR_OS_START_USERERR  (qui vaut d'après Apache et d'après mes calculs... 120000 ?)

Comme SVN_ERR_CATEGORY_SIZE vaut 5000, je dois être dans la ... (160000-120000)/5000=8 ème catégorie d'erreur qui est donc SVN_ERR_FS_CATEGORY_START. Et mon erreur y est la 5ème, c'est-à-dire

00483   SVN_ERRDEF(SVN_ERR_FS_PATH_SYNTAX,

00484              SVN_ERR_FS_CATEGORY_START + 5,

00485              "Invalid filesystem path syntax")

Pardon ?

Mmh ... Là, il est vraiment temps de demander aux développeurs de Subversion quelques détails pratiques.

C'est aujourd'hui, et ça n'est pas une raison de se réjouir.

Il y a  à peine plus d'un an, Aaron Schwartz se donnait la mort, pourchassé par une espèce de justice débile tenue par les ayants-droits et leurs séides (c'est comme ça que je vois les choses et, étant chez moi sur ce blog, je me permets de l'affirmer). Son crime ? Vouloir partager des articles scientifiques, simplement.

Il y a moins d'un an, Edward Snowden devenait l'égal des pires terroristes pour avoir simplement documenté les méthodes de surveillances des états-unis publiquement. Et pour ça, il est toujours poursuivi - et est réfugié politique dans l'un des rares pays osant l'accueillir : la Russie de Poutine (le même qui pourchasse les homosexuels et autres contestataires, bref, un parangon de démocratie).

Est-ce que leurs actions ont fait changer le monde ? Je pense. Est-ce qu'il faut se reposer sur ses lauriers et laisser la NSA, la DGSE et d'autres grandes oreilles siphonner votre ordinateur et votre téléphone d'une façon qui fait rêver les polices du monde entier (même si c'est reconnu illégale dans bien des pays) ? NON.

Alors, agissant à ma mesure, j'affiche (si Wordpress me laisse faire - bon, en fait, ça n'a pas marché, vous aurez donc juste cette image en tête de l'article), la banière de The Day We Fight back et je vous invite à signer leur pétition en ligne, et à diffuser cette information. Oui, c'est clairement de la propagande. Je le reconnais. mais c'est une propagande pour changer notre vie à tous, et tout de suite. Parce que, vous ne le savez peut-être pas, mais les services de renseignement divers peuvent même savoir si vous avez consulté mon site (et donc lu ce texte). Pareil pour les sites sur vos partis politiques préférés, et l'ensemble de votre vie numérique. Flippant ? oui.

Vous trouverez un peu plus d'infos sur LinuxFr.

L'affaire Bluetouff ou : NON, on ne peut pas être condamné pour utiliser Gogleu - Journal d'un avocat

J'ai entendu parler quinze fois de cette affaire.

Et là, encore une fois, Eolas éclaire le tout d'une solide dose de vrai vocabulaire juridique. Ce que j'en retiens ? "Quand je vous dis que le droit au silence en garde à vue, ce n’est pas un gadget" Si Bluetouff s'était tu pendant sa garde à vue, il aurait été innocenté.

Authors

Weekly doit quitter La Nouvelle-Orléans ; il y laisse John qui préfère rester pour chercher du travail sur place. Par chance, celui-ci croise justement un riche Texan qui lui propose de ramener sa voiture chez lui : un boulot simple et bien payé ! John accepte, mais, dans une station-service, il se fait voler la voiture par Chad Lowell et Abe Greenberg deux écrivains beatniks qui cherchent à rejoindre Amarillo, au Texas. Bientôt, une querelle entre les deux hommes, rivaux, vire au drame : Chad, poussé à bout, tire sur Abe qui meurt sur le coup. Obligé de fuir, Chad trouve refuge dans un cirque. John se lance à sa poursuite sur les routes américaines du Nouveau-Mexique, du Colorado, du Texas et de l'Illinois.

Series

Review

Dans cette histoire, il y a les immensités du Texas, des motards, un cirque tenu d'une main de fer par un koala, un train panoramique, et tant d'autres choses.

Le scénario m'a semblé cette fois-ci un peu moins sombre, et la présence des beatniks un peu trop forte, mais ces légers défauts ont été largement compensés par une visite d'un cirque Sunflower qui, elle, valait le détour. Dans cette ménagerie à visage pas humain, chaque personnage prend vie, sort de sa case et vient nous raconter son histoire. C'est sacrément chouette.

Authors

Ulcéré par la trahison d'Estrée d'Eodh, Cellendhyll de Cortavar, l'Agent des Ombres, tourne comme un fauve enragé dans la citadelle du Chaos.

Piégé par son tempérament violent, condamné par Ellvanthyell, l'archimage du Chaos, il reçoit une terrible correction. C'en est trop pour Cellendhyll qui brise l'allégeance qui le liait à Morion, son maître. L'Ange est libre ! Poursuivi par les forces du Chaos, il se réfugie à Tygarde, palais de Priam, l'Empereur de lumière. Il ne tarde pas à découvrir que Tygarde est peuplé de faux-semblants. Qui sont ses alliés ? Qui sont ses ennemis ? Saura-t-il résister aux charmes que déploie l'Empereur pour obtenir son allégeance ? Saura-t-il résister à la présence troublante de Constance de Winter ? Tandis que l'Ange cherche à déjouer les pièges qui l'environnent, un tueur aussi insaisissable que mystérieux décime les colons des Terres du Nord, menacées par la colère des Pictes...

Series

Review

Le premier mot de la quatrième de couverture résume bien mon état d'esprit suite à cette lecture : Ulcéré.

Je suis ulcéré par les scènes de sexe à répétition qui n'apportent authentiquement rien à l'intrigue, surtout quand il s'agit de scènes mettant en scène des personnages secondaires et tertiaires.

Je suis ulcéré par l'imbécilité profonde de ce super guerrier à deux coeurs qui n'est pas foutu de comprendre que son caractère de merde ne peut que le plonger dans des ennuis sans nom.

Je suis ulcéré par cette campagne de jeux de rôles transcrite en roman par un auteur certes compétent, mais qu'il aurait sans doute fallu bien mieux encadrer pour obtenir une oeuvre digne de ce nom, plutôt que ce fatras indigeste d'intrigues d'alcoves.

Enfin, je suis ulcéré (ça vient de loin, mais c'est toujours vrai) quand une intrigue est parasité par sa méta-intrigue. En l'occurence, ici, le statut "hors-destin" de Celhendyl de Cortavar qui vient s'inviter à peu près chaque matin ou presque dans ses combats à lui, avec à chaque fois des allusions foireuses, des ambitions cosmiquement merdiques, et autres stupidités. C'est bien simple, à côté de cette histoire, même les chroniques de la Lune Noire font figure de sommet d ebon goût et de construction d'intrigue rigoureuse.

Donc, ça me suffit : j'arrête de lire ces inepties.

Architecture et matière du marcheur

Le genre de vidéo qui va très bien dans une installation un peu arty

spaceexp:Saturn Hurricane Closeup. The eye of this hurricane...

FEAR ... Saturne est énorme, et cette tempête encore plus que tout ce qu'on peut imaginer.

Graphrex |

Je suis une tanche en expressions régulières.

Et ce plugin a le bon goût de me proposer le seul truc qui puisse m'aider : une représentation graphique de mon expression régulière.

C'est très pratique.

La jouissance en 20 gestes et 20 dessins

Très belle expérience d'art et d'intimité. Ca reprend un peu l'expérience louche avec l'Occulus Rift, mais sous une forme nettement plus artistique.

Understanding the GitHub Workflow · GitHub Guides

Très chouette explication du workflow recommandé par GitHub. C'est loin d'être aussi complexe que les workflows que je voie passer habituellement (l'exemple typique étant le "successfull git branching model"). Et ça semble facilement utilisable, ce qui est loin d'être une mauvaise chose.

Quand j'ai commencé à fréquenter les recoins sombres d'internet, je n'y connaissais rien en sécurité. J'avais donc, comme tout le monde, un unique mot de passe d'à peine huit caractères (dont un chiffre, heureusement).

Et puis j'ai peu à peu compris qu'un seul mot de passe pour tous les sites, c'était à peu près utile qu'aucun mot de passe. Hélas, si j'utilisais plusieurs mots de passe, comment me souvenir de quel mot de passe était utilisé pour quel site ? Et c'est là que j'ai découvert l'excellent Keepass. C'est donc tout naturellement que j'y ai stocké tous mes mots de passe, protégés par un mot de passe maître d'une longueur ... insolente.

Hélas, cette phrase pouvait facilement être retrouvée sur le web, puisqu'il s'agissait de l'une de mes signatures mail/usenet (d'ailleurs, c'est à nouveau, après des errances diverses, ma signature mail/usenet).

Or j'ai découvert récemment les progrès dans les tables d'attaque utilisées par les pirates divers et variés, et donc par les gouvernements qui les emploient. Ce qui m'a poussé, naturellement, à changer ce mot de passe.

Et je dois dire que c'est un changement franchement flippant. Ce mot de passe, c'est, grâce à Keepass, le seul que je connaisse. Il est certes long, mais il est unique et bien ancré dans ma mémoire. Du coup, le changer, ça me fait flipper. Parce que si je le perds, je perds absolument tout : plus d'accès à mes mails, ni à tous les sites web auxquels j'ai pu me connecter.

Je crois qu'il est enfin temps pour moi de passer, pour certains services critiques, à l'authentification à deux facteurs ... Ou plutôt à une forme spécifique de celle-ci pour Keepass.

N'empêche, j'ai tellement peur de perdre ce mot de passe que je me demande si je ne vais pas le noter dans un coin secret ...

Craftsman Recipes : Soignez vos tests unitaires

Il est bien cet article sur les tests unitaires. On croirait que c'est Eric Lefebvre qui l'a écrit.

Il se trouve que c'est ce que je fais de plus en plus : des tests linéaires, dont les méthodes portent des noms expliquant le comportement testé. Et surtout, SURTOUT, des tests réalisés avec hamcrest ou FEST-assert pour avoir le fameux assertThat(bidule, is(machin));

Music timeline of plays and history

Chapeau, google research !

C'est pas la première timeline de la musique depuis les années 50 que je vois, mais le fait qu'elle s'appuie sur Google Play pour donner de vrais exemples d'albums la rend particulièrement efficace.

Freedom is not Free.

Ca fait un peu peur, mais le sens de l'image est parfaitement explicite

Ifop - Analyses Opinion & Marketing - Les liens de Kevin Merigot

Ah, tiens, le lien caché entre le FN et l'IFOP .... Intéressant, mais d'autres explications sont possibles :

  • les clients de l'IFOP (qui donc commandent ces études) sont des entités des groupes média Lagardère/Dassaut

  • L'agenda médiatique pousse ces sujets sur le devant de la scène

  • Il y a effectivement un lien entre le FN et la direction de l'IFOP

Voila au moins trois hypothèses à vérifier.

Quant au choix des questions posées lors de ces enquêtes, il s'agit encore une fois d'un élément qui peut - ou pas - faire partie de la mission donnée à l'institut de sondages.

via http://sebsauvage.net/links/?oYPJ2w

MAJORITE OPPRIMEE, un film d'Eléonore Pourriat (2010) - YouTube

Très bon film sur le sexisme ambiant. Ca fait bien réfléchir, et pas mal de situations de sexisme ordinaires sonnent plutôt juste.

Le sexe est-il désacralisable?

«Pourquoi vouloir dresser des cloisons étanches dans nos catégories mentales, alors que la réalité nous confronte chaque jour à la nature équivoque du corps?»

Je ne suis pas convaincu par l'oeuvre évoquée. En revanche, l'article est fascinant dans ce qu'il révèle des liens étranges existant entre le sacré et le souillé, le divin et le bestial.

Elle a un blog, assez récent. Elle a arrêté la coke, et c'était pas facile. Et elle écrit très bien.

Et comme quand je lisais de bric et de broc (il a dû disparaître de mon lecteur RSS à la faveur d'un quelconque déménagement), comme quand je lis d'autres blogs qui n'ont rien à voir avec ma vie, elle arrive à m'inviter dans sa vie. Et si il y a bien une forme de voyeurisme que je chéris, c'est celle-là. Celle de gens qui choisissent de décrire leur vie, leurs angoisses, leurs projets.

Donc, pour Juliette, bravo.

Pour Veuve Tarquine, trois fois bravo.

Et pour tous ces autres auteurs inconnus, bravo.

Et je ne dis pas ça parce que, d'un certain point de vue, mon blog pourrait éventuellement entrer dans une catégorie proche : je n'ai absolument pas la prétention d'écrire ici aussi bien que ces gens.

Authors

Après avoir passé mille ans sur son trône de pierre à méditer sur sa condition d'immortel, un homme, ancien roi d'Hyperborée, part vers le mont Olympe. Ayant vu disparaître les siens et son peuple au fil d'une vie qui n'a que trop duré, il s'est enfin décidé à trouver les dieux pour les questionner quant à son étrange nature. Pourquoi lui ? Comment mourir ? Peut-il encore retrouver celle qu'il a aimée ?

Sur sa route, il croisera hommes, femmes, dieux, déesses, qui, selon leurs humeurs, leurs envies, leur nature, leurs intérêts, influeront chacun à sa manière sur la destinée du voyageur, de cet homme qui n'est plus que l'ombre de lui-même, de sa légende.

Series

Review

Je dois dire que cette oeuvre m'a sacrément secouée.

Je ne pensais d'ailleurs pas que les promesses du premier tome puissent être tenues à ce point.

D'accord, le dessin est resté aussi bon .... je ne dirai pas mieux, parce que j'ai relu rapidement le premier tome, et je m'y suis à nouveau perdu comme je peux me perdre dans certaines oeuvres de 573160 et 658304. il y a en effet dans ces planches pleine page une quantité de détail, une profondeur de champ, proprement hallucinante : l'oeil rentre dans la case, et au bout d'un moment ne trouve plus la sortie.

Mais.

Mais tout cela n'est rien face à la profondeur de l'intrigue. En effet, dans cette histoire, on suit l'errance du roi d'Hyperborée, immortel et dont la mémoire n'est plus aussi bonne que par le passé (autant dire qu'il a presque totallement oublié sa propre vie). Ca m'a beaucoup rappelé Les menhirs de glace Menhirs de Glace. En revanche, son but est différent, puisqu'il souhaite comprendre pourquoi il est immortel. Ca l'amènera à questionner les Dieux, mais aussi les moires (je pensais qu'on les appelait les parques, mais bon). Évidement, leur réponse ne sera pas mentionnée ici.

Pas parce qu'elle est innommable. Simplement parce que je dois bien avouer que je dois encore réfléchir un peu pour comprendre complètement cette réponse.

En revanche, ce que je peux dire, c'est que les dernières planches sont d'une beauté, d'une émotion que j'ai rarement vue ou lue (que ce soit en BD ou en livre sans images). Chapeau bas à l'auteur qui a, je trouve, un talent absolument incroyable et a réussi un chef-d'oeuvre avec ce dyptique.

Books

Description

Après avoir passé mille ans sur son trône de pierre à méditer sur sa condition d'immortel, un homme, ancien roi d'Hyperborée, part vers le mont Olympe. Ayant vu disparaître les siens et son peuple au fil d'une vie qui n'a que trop duré, il s'est enfin décidé à trouver les dieux pour les questionner quant à son étrange nature. Pourquoi lui ? Comment mourir ? Peut-il encore retrouver celle qu'il a aimée ?

 Sur sa route, il croisera hommes, femmes, dieux, déesses, qui, selon leurs humeurs, leurs envies, leur nature, leurs intérêts, influeront chacun à sa manière sur la destinée du voyageur, de cet homme qui n'est plus que l'ombre de lui-même, de sa légende.

this sport must be intresting

Bon ben tout le monde savait que le football américain était juste un divertissement, non ?

Guidelines for covering up a murder

Je sais pas si c'est vraiment une bonne idée de partager cette infographie.

En tout cas, tout y est (mis à part le fait qu'il faille aussi se débarrasser de l'arme et de la victime).

Ca montre surtout en fait que le crime parfait n'existe pas (ou alors, très difficilement).

Petit retour de la rubrique "ça sert à presque rien".

J'avais aujourd'hui un problème de lenteur de mon application suite à une réécriture de Gaedo. J'avais la sensation confuse, vu la nature de la lenteur, qu'elle pouvait provenir d'un problème dans les index de Lucene. Du coup, la question immédiate devenait "comment explorer l'index Lucene de Neo4j" ? Question à laquelle l'article Peeking Behind the Neo4j Lucene Index répond d'une façon très internetienne en me disant d'aller voir Luke. Pas le minable pleurnichard, hein. Un Luke beaucoup plus puissant.

Bon, alors, évidement, vous me direz que l'interface est d'une laideur rarement vue. Et que le thème Swing utilisé n'arrange absolument rien. C'est vrai. Mais quand même, cet outil m'a permis de trouver que mon bug ne venait pas de Lucene (ça m'aurait étonné, mais je devais vérifier quand même, non ?), mais plutôt d'une désoptimisation introduite par l'usage massif des indexes.

Oui, je suis vulgaire. Mais là, j'ai une bonne raison : regardez donc ce que m'affiche KrissFeed :

Vous croyez vraiment que Maïa Mazaurette va me gonfler à me parler de montres que je ne veux ni ne peux acheter ? Moi non plus, je ne crois pas. Surtout quand la page de Sexactu affiche en réalité cela :

Article que je n'ai même pas lu, parce qu'il était noyé dans le bruit de GQ.

Tout ça, c'est la faute des flux RSS, et de ceux qui veulent les polluer ... Parce que bon, sur cette page, le seul flux RSS indiqué est, évidement, celui du magazine complet (donc avec la fameuse montre pour celui qui n'a rien dans le slip). Donc, il va me falloir une solution ... radicale.

Heureusement, SebSauvage est là !

J'avais dans mon Krissfeed son lien Shaarli évoquant par la bande rss-bridge, et je me disais que ce serait peut-être une addition utile ... Eh bien maintenant j'en suis sûr : je vais l'installer chez moi et écrire le bout de PHP qui me permettra de récupérer les articles de Sexactu (et sans doute des 400 culs également, puisque j'utilise pour ces deux sites FullTextRSS). Et bien sûr, je partgerai ça sur github (même sis je ne suis pas sûr que ça serve à grand monde :-))

Oh, et en bonus, je crois que je vais m'ajouter les joies du code et ma timeline twitter dans Krissfeed, ce sera pratique.

 

Bon, après install ... c'est quand même fastidieux de devoir télécharger le parseur DOM à la main, j'aurais bien aimé qu'un script soit lancé sur ma machine pour le faire ... Et puis j'ai pas ma timeline twitter, juste mes messages (oui, je fais le grognon). Bon,c ela dit, ça m'a l'air bien organisé, même si pour l'instant mon Sexactu ne génère rien. On verra plus tard ...

What a world we live in

Un cliché absolument stupéfiant qui nous projette en plein cyberpunk.

L’essence

Jolie nouvelle, aussi intéressante que courte, sur le poids du sacrifice que font certains aspirants religieux actuellement.

Pour la CNIL, 18% des Français sont « suspects » | BUG BROTHER

Cette histoire de la CNIL, du point de vue de la lutte contre les fichages policiers illégaux, est tout simplement glaçante.

Dans ces moments-là, je trouve que la France est vraiment un pays dangereux.

Le blog d'Alba • Douce France...

Je disais "pays dangereux" juste avant, je devrais ajouter "dangereux ET méprisant". Toutes ces lois luttant contre l'immigration me remplissent d'un sentiment de dégoût.

Authors

Series

Review

C'est assez surprenant de voir un manga se terminer après dix tomes seulement.

C'est en revanche formidable de voir cette oeuvre se conclure de cette façon. Le côté "et tout le monde meurt à la fin" (même si ça n'est pas totallement vrai) m'a particulièrement séduit. Plus en tout cas que le dernier chapître qui se place au japon pour faire rebondir le récit dans une direction un peu inattendue.

En tout cas, ça m'a donné envie de voir d'autres oeuvres de ces auteurs.

Maybe the most perfect gif I've ever seen.

Un peu de folie psychédélique indescriptible, ça fait du bien.

heythereuniverse:New Star System Similar to Ours —“We Cannot...

Nous ne sommes pas seuls !

Bon, il me semble avoir entendu dans l'annonce d'une émission de podcastscience qu'il y avait des centaines de milliers de planètes dans la galaxie. Et là-dedans, on tombe déja (alors qu'on ne cherche pas depuis bien longtemps) sur un système proche du notre en terme de nombre de planètes ET de répartition. La conclusion évidente (statistiquement parlant), c'est que les extra-terrestres existent. La conclusion tout aussi évidente,c 'est qu'ils n'ont pas découvert de voyage plus rapide que la lumière (ou qu'il n'est effectivement pas possible). Il y a donc peu de chances qu'on le découvre nous-mêmes. Nous serons donc toujours isolés dans notre système.

La beauté intérieure peut officiellement aller se rhabiller

Intéressant article : les gens beaux sont mieux perçus, mais semblent plus conformistes, précisément parce qu'ils se sont pliés à la norme.

J’en ai ras le bol qu’on doive s’excuser à cause de la «théorie du genre» | Slate

Je n'en reviens pas qu'il faille encore défendre les études scientifiques face à l'idéologie ... Il y a des années, j'aurais dit "Galilée doit se marrer", mais maintenant que je sais que c'était un peu un mec obtus, je ne dis plus ça, même si, sur le fond, je le pense.

UX Myths

Chouette article démontant des mythes classiques du domaine de la conception d'interface.

Des mythes comme par exemple "users don't scroll" ou "good design means beautiful site".

J'aime beaucoup l'idée d'attaquer des préconceptions pour essayer d'en tirer des choses utiles.

Ninja Web Framework | Full stack web framework for Java. Fast and productive. Built on Maven - runs on servlet containers. -

Un framework web Java qui m'attire pas mal, je dois dire.

J'aime son expressivité, son utilisation des conventions, et ses possibilités qui semblent assez ... importantes

De plus en plus, à cause de mon projet de lifestream (pour lequel il va falloir que j'agresse un peu plus JBake, maintenant que je comprend mieux son fonctionnement), je me pose la question de la survie des liens que je fais, à la fois vers l'extérieur, et entre mes différents sites.

Du coup, je regarde les articles sur, par exemple, Shaarli et Wallabag. Et je crois pouvoir répondre aux auteurs (à moins de besoins spécifiques), qu'ils ont tout faux : la solution n'est pas là.

Le besoin spécifique, c'est la création d'un effet Streisand. Et pour ceux qui ne comprennent pas, j'explique. Pour faire un effet Streisand, il faut aspirer la page à protéger rapidement sur un site local, et servir cette page au reste du monde. Ce que je propose n'est pas applicable dans ce cas-là.

En revanche, dans mon cas d'utilisation, c'est nettement plus applicable. Et ça ne nécessite pas d'application local, mais une simple modification des urls liées par Shaarli (peut-être via un script greasemonkey - qui doit même exister).

Donc, vous connaissez sûrement l'internet wayback machine. Non ? Eh bien si vous ne connaissez pas, laissez Jeff Atwood vous guider pour la visite. Si vous connaissez, venons-en au fait sans plus tarder.

L'internet Wayback Machine propose une API. Oh, tiens, ilss proposent aussi un moyen simple de conserver une page dans leur mémoire gigantesque :

 

Bon, bref, l'API.

Que diriez-vous donc si Shaarli ajoutait, à côté du permalien, un lien Wayback machine Envopyant au snapshot le plus proche de la page sauvegardée ? Ce serait chouette, non ?

Bon, je devine les réticences de SebSauvage. Donc ce sera fait via un script Greasemonkey. Il doit exister, non ? ... Une rapide visite sur Userscripts me dit que non, il n'y a pas de script de consultation d'une page via archive.org .... Je suis surpris.

Mais je ne vais pas l'ajouter :-)

Parce que personellement, c'est mon lifestream qui fera toute cette réogranisation des données pour pointer vers la bonne page de l'archive (et éventuellement l'aspirer dans un wallabag local, sait-on jamais)

“Businesses are Swimming in Money”: More Profit Protection Will Not End the Recession

Intéressant : tous les libéraux parlent de la nécessité de déréguler parce que les entreprises sont "au bord de l'asphyxie fiscale". Mais, quand on dérégule, elles n'investissent pas plus, et l'état a moins d'argent ... Du coup, évidement, la crise s'aggrave.

NSFWit

Faudra pas dire que vous étiez pas prévenu. Etant moi-même NSFW, ça ne me fait pas peur :-)

The fleeting art of Andres Amador

Le land-art, ça fait toujours un effet .... étrange. Et là, c'est vraiment bien réussi (et évidement d'autant plus étrange).

Désolé pour mes lecteurs assidus, mais en ce moment, entre une vie personnelle ... pas joyeuse ... et une actualité rance, je n'ai pas grand chose d'intéressant à écrire, d'où le silence.

J'ai néanmoins une réflexion à offrir à la lumière des récentes histoires (lamnetables) de la journée de retrait de l'école.

Apparement, la fameuse phrase de Churchill (quoique la source et la forme me semblent incertaines)

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre.

n'est pas suffisante pour déverser dans nos campagnes des torrents de haine. Haine antisémite. Haine anti-LGBT. Haine rétrograde.

Ca fait plus que m'attrister, ça me révolte.

Je suis également révolté par la complaisance des boîtes à écho médiatiques à traiter ce genre de bruits quand d'autres histoires mériteraient bien plus du fameux "temps d'antenne"'. Et j'en viens à me dire que le pays que je vois quand je ferme les yeux - et même quand je les ouvre - n'a que peu de rapport avec la France qui m'est présentée.

Je ne vois pas les déferlements d'étrangers spolliant les vrais français de leurs droits à s'enrichir, mais des gens travailleurs, prêts à occuper les fonctions les plus ingrates, et méritant pour ça tout mon respect.

Je ne vois pas les sinistres légions de la théorie du genre forçant mes enfants à avoir d'autres attirances sexuelles.

Enfin bref, vous m'aurez compris : je ne vois pas la France odieuse que décrivent les agitateurs médiatiques.

Et je suis sûr que personne ne voit cette France-là. Alors, pourquoi les médias nous rebattent-ils les oreilles de rumeurs débiles, de manifestations nationales  n'attirant même pas la population d'une petite ville de province dans les rues de la capitale ?

Ma théorie, c'est que les médias cherchent deux choses : créer de l'audience, et plaire à leurs actionnaires. Or en France, bien des médias sont aux mains de groupes ... orientés. Ce qui oriente leurs histoires, et donc la perception de la réalité. Or, vous le savez bien : les faits ne sont rien, seule compte la perception.

Gare aux pickpockets électroniques ! (par Pirates Magazine)

Brrrr .... Ca fait vraiment froid dans le dos, ces histoires.

Quant à la possibilité d'être assuré, faut pas déconner, je vois pas trop les banques dire "oh, ben oui, on va vous assurer contre les vols par RFID qu'on vous a imposé"

Quiz: rions un peu avec la DGSE | Slate

Un article fascinant.

C'est le genre de truc où, pour moi, il faudrait pousser le bouchon encore plus loin en utilisant l'argument classique de "ben quoi, vous lisez mes mails, non ? Alors pourquoi je peux pas donner votre nom ? Hein ? POURQUOI ?" La sécurité nationale ? Elle n'est même pas en danger si les gens de la DGSE changent assez vite.

via http://sebsauvage.net/links/?IxJEMg

Shaarli fait la JAVA | Fabien Vauchelles

Eh, mais je pourrais utiliser ça pour mon lfiestream, plutôt que de passer par le moche export HTML ... Ou alors peut-être que je devrais garder l'export dans un coin, et mettre ça en place dans un autre module ... Faut que j'y réfléchisse, tiens

via http://sebsauvage.net/links/?CYW2Qg

putting others down won't make you feel any better.

Ah, les féministes ont un mot très savant pour ça, mais toute l'idée est là : chacun fait ce qu'il veut, et il ne doit pas exister de modèle sociale dictant le beau. Quoi ? C'est du relativisme total ? OUI. Et c'est BIEN.

Authors

Series

Review

Wow

Le troupeau s'essaye à l'infiltration sur fond de grandes manoeuvres. C'est specatculaire et malin.

Et encore, ça n'est que le début de ce tome qui montre - encore une fois - à quel point la guerre est une horreur tout en montrant que, pour ceux qui al pratiquent, c'est quasiment un art. Et je ne parle même pas de la préparation du tome 10 (avec un cliffhanger un peu grossier, mais bon, je suis accro depuis trop longtemps pour que ça m'arrête) qui promet d'être absolument dantesque.

Roberto Ferri - Galleria quadri e dipinti

Und essin à mi-chemion entre Boris Vallejo et le Caravage, et une espèce de romantisme noir assez prégnant. C'est beau, inquiétant et assez chaud.

Via http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/cinq-sexartistes-pour-s-illuminer-l-ecran/21961

Des diagrammes inutiles

J'aime bien ce genre d'art qui pose plus de question qu'il ne donne de réponse. Ca donne presque envie de décorer ces diagrammes d'histoires un peu absconces.

Pico - A stupidly simple, blazing fast, flat file CMS.

Tiens, ça pourrait être une autre façon de publier le lifestream : je génère les fichiers Markdown et je les envoie là-dedans. Quoique j'ai déja suffisament travaillé sur jBake pour ne pas vouloir tout balancer ...

via http://sebsauvage.net/links/?DcPR0Q

La fin de la toute-puissance | ploum.net

Ca reprend une idée que je commence à avoir : on est ans une période charnière où la plupart des structures de pouvoir voient grandir le domaine d'utilisation d'internet, et y réagissent de la manière habituelle : en régulant, en interdisant, en condamnant. Mais ça ne marche pas. Alors ils craignent encore plus le pouvoir du web, parce qu'il est le pouvoir du peuple.

via http://sebsauvage.net/links/?wNDU0Q

Git Cheatsheet • NDP Software

Sans doute la meilleure façon de voir comment les différentes opérations affectent un repository git.

via http://sebsauvage.net/links/?k5Ll5Q

Authors

Toutes les grandes entreprises ont commencé par une idée. Faire un réfrigérateur plus efficace. Inventer de meilleures chaussures de sport. Apporter aux masses la communication sans fil. Changer le monde. Halo Corporation veut changer le monde, et d'une façon complètement nouvelle. Son P D. G., Jack Marlowe (l'androïde de combat anciennement connu sous le nom de Spartan) a une vision : l'harmonie mondiale grâce à la société de consommation. Et il e placé des agents dans tous les secteurs d'influence pour arriver à ses fins. De Monsieur Wax, du Service des Parcs Nationaux, à C.C. Rendozzo, courtier en informations sensibles, en passant par le mercenaire Griffer, Marlowe s'est donné les moyens d'imposer Halo comme un marque qui compte. Tout commence avec cet album, le premier de Wildcats Version 3.0. Alors que Marlowe exploite une source d'énergie d'un autre monde pour en fournir aux masses une quantité illimitée, la recherche d'un agent disparu du FBI tourne à la traque en règle. Une quête qui aboutira dans les zones d'ombre des banlieues résidentielles américaines.

Series

Review

Drôle d'histoire reprenant certains personnages des X-Men pour les projeter dans les guerres corproratistes du XXIème siècle.

Ce qui est intéressant, c'est que Jack Marlowe reprend peu ou prou l'idéologie actuellement dominante (d'après les médias) dans la Silicon Valley : ce mélange de post-humanisme et de philosophie libertaire assez délirant. C'est même curieux de voir cette idéologie reprise de façon aussi flagrante par ce personnage de bon devenant mauvais.

Books

Description

This series collects the third Wildstorm comic book series titled WildC.A.T.s.



See [WildC.A.T.s](http://www.goodreads.com/series/56183-wildc-a-t-s) for other WildC.A.T.s series.

Authors

L'ancienne et la nouvelle équipe des WildC.A.T.S se réunissent sur terre pour mieux se séparer. Revenu de Khéra complètement démoralisé, le groupe d'EMP se cherche encore. Certains de ses membres souhaitent retrouver une vie normale, alors que d'autres préfèrent voler au secours de vieux camarades en difficulté sur l'île de Gamorra et sur la lune. La formation de Majestics, quant à elle, se jette à corps perdu dans une guerre contre le crime organisé qui dégénère et plonge New York dans le chaos. Si l'union fait la force, les faiblesses et les failles des WildC.A.T.S sont en passe d'éclater au grand jour.

Series

Review

Toutes les ficelles de la BD qui balade son lecteur sont réunies dans ce tome : le traître qui se révèle à la fin, les retournements de situation improbables, ...

C'est vraiment pas terrible.

Le pire est évidement la mort de la cyborg atomique au sacré caractère.

Et ce tome rejoindra évidement le premier ...

clever spacey title here

Et donc, cette histoire du stylo à 1 Million de dollars contre le crayon à papier russe était en fait une interprétation erronée de l'histoire spatiale. Et j'ai répandu cette erreur autour de moi ... Là, j'ai honte.

Understanding Poker Hands

Et le poker en entier, c'est ça. C'est couillon, hein

Echelle de la muflerie 2014

Hrm ...

Messieurs, vous êtes des porcs.

Hein , Ah merde, oui, moi aussi donc. Eh bien dans ce cas, désolé.

Introducing the Unit Testing Context Pattern

Tiens c'est marrant,c 'est ce que je fais de plus en plus. C'est spécialement pratique pour les tests utuilisant Weld : je démarre Weld dans mon test, et je lui demande de me charger une instance de ma classe de test, et ça roule

via http://java.dzone.com/

Authors

Les WildC.A.T.S sont les descendants métis de guerriers Khérùbims venus des étoiles et d'humains presque ordinaires. Cette équipe d'êtres nantis de super pouvoirs est engagée dans une guerre ancestrale contre les malfaisants Démonites. Après avoir déjoué un nouveau complot de leurs adversaires, nos héros se retrouvent sur le monde de leurs origines. Le vieux seigneur Emp, l'impitoyable tueuse Zélote, le massif Maul, le tranchant Warblade et la télépathe Vaudou découvrent l'histoire secrète de leur peuple, de leur guerre, et les intrigues politiques de leur planète... Un voyage dont ils ne sortiront pas indemne.... s'ils s'en sortent.

Series

Review

Il me semble que j'avais bien aimé les premières histoires des Wildcats. Mais là, ce premier tome est bouffi d'intrigues parasites et du questionnement des "anciens" qui se retrouvent pris dans les complots de leur planète d'origine. Du coup, c'est pas fameux. En bonus, les dessinateurs abusent du dimorphisme sexuel typique des histoires de surhommes : chaque femme, même la cyborg, est guaulée comme un top-modèle. Et c'est franchement pénible.

Ce qui pousse évidement cette oeuvre sur la pile à revendre.

Prendre le taxi à Paris ? Uniquement sous la torture. « Korben Korben - Le Hollandais Volant

J'ignorais que l'Etat délivrait la licence gratuitement ...

Une fois qu'on prend le problème des taxis sous l'angle de la spéculation financière, ça prend bien plus de sens ...

Astronaut Barbie

Cette Barbie, malgré quelques défauts, mériterait d'être offerte à toutes les filles, ça leur donnerait .... une autre vision du monde :-)

Des plantes d’aquariums

Je n'aime pas les aquariums, mais là, j'aime bien. Beaucoup, même. C'est juste dommage qu'il n'y en ait pas plus présentant des structures semi-flottantes ou science-fictionesques ...

La vaine résistance des entreprises zombies | ploum.net

Eh ouais,c 'est ce qu'on appelle une entreprise disruptive.

via http://sebsauvage.net/links/?txMx0g

Faut-il se laver avant ou après l'amour, ou les deux, ou jamais ?

Je ne pensais même pas que la question pouvait se poser. Mais apparemment, l'hygiénisme est partout, même dans l'échange de fluides le plus pur. C'est moche, très moche.

Je vais faire de la paranoïa.

Nous avons tous appris, effarés par l'audace des journalistes de la presse people qui osent évoquer la vie privée de notre roi-président-normal, que François Hollande avait des relations non déterminées (sans photos de l'acte proprement dit, je reste dans le flou) avec une actrice. Et ça, nous l'avons appris le 10 janvier 2014, d'accord ? Et, le 14, avait lieu la traditionnelle conférence de presse de l'Elysée.

Bon, on pourrait croire naïvement que tout cela est un hasard ...

Et j'y ai cru.

Mais.

Mais le manque de réussite de notre président ne pouvait que donner lieu à des questions gênantes sur tout un tas de sujets plutôt sensibles : économie, politique extérieure, et tant d'autres pouvaient le mettre en porte-à-faux entre ses promesses et ses réalisations.

Et bien des observateurs ont évoqué le fait que sa liaison supposée avait éclipsé tous ces sujets tel un ouragan de passion volcanique s'emparant de chaque journaliste pour le transformer en auteur de mauvaise littérature rose.

Du coup je m'interroge : est-ce finalement une mauvaise nouvelle de voir que, manifestement, le pouvoir rend désirable ?

La vie n'imite pas l'art, elle imite la mauvaise télévision.disait Woody Allen. En l'occurrence, avouez qu'on est là en plein soap. Et que, aussi détestable que ça puisse paraître, tout le reste de l'actualité a été balayée dans le placard de l'histoire. Dieudonné ? On s'en fout ! Le retour déguisé de la France en tant que puissance coloniale ? On s'en FOUT !

Je sais bien que ça n'est qu'une théorie, mais elle score mieux que toutes les autres au seul critère qui vaille pour moi : son pouvoir explicatif. Lisez cet article du monde en partant du postulat que c'est un coup monté par la cellule de communication de l'Elysée, vous verrez les choses d'un oeil ... différent.

Et puis si je me trompe, eh bien ma foi je me serai simplement trompé ... Mais je crois que dans quelques décennies, on en entendra à nouveau parler. Et ma rumeur est bien plus intéressante que d'autres ...

CSS: User Agent Selectors — Rog.ie

Très chouette façon de détecter sur quel navigateur, et dans quel environement, une page HTML s'affiche. C'est surtout pratique pour appliquer des hacks spécifiques à certains navigateurs, mais d'autres usages sont évidement possibles.

via http://sebsauvage.net/links/?ps6Mhg

Mardi, la gravité gandaflique

Et pan, dans la gueule du Balrog et de Gandalf.

Cela dit, même si je sais que c'est une scène ridiculement débile, je continue à lui trouver une certaine forme de majesté.

Des ferrofluides colorés en mouvements

Ces liquides ferrofluides sont particulièrement ... organiques. Je trouve ça aussi fascinant que légèrement écoeurant. Cela dit certaines métamorphoses sont proprement sidérantes.

whatthezeitgeistwants:This is a surveillance photo from Second...

Je sais pas si je dois pleurer ou rire de cette nouvelle ...

Je crois que les Monty Python, ou les frères Cohen, pourraient en tirer un film formidable. pour ma part, je me contente de me dire que Charles Stross a raison quand il dénonce la paranoïa galopante des espions, mais aussi qu'ils ont raison de tenter de surveiller chaque media ... à la nuance près qu'il ne s'agit pas là de surveiller un media, mais de l'infiltrer, ce qui se révèle évidement aussi ridiculement idiot que d'infiltrer les anonymous

A Little Theory of Homophobia

Une analyse extrêmement intéressante sur un ressort caché de l'homophobie : l'homme qui est l'objet de l'attention des gays se sent diminué, parce qu'il passe du rôle du prédateur à celui de la proie ...

Indesign JavaScript Help

La doc pour le Javascript dans indesign. Toutes les versions d'Indesign disposent de leur doc, en HTML et (joie) CHM

Le destin de la femme est-il celui du sang ?

«Les femmes sont faites pour que le fil de la vie traverse éternellement la texture du temps. C'est le destin?»

C'est assez terrifiant, ce texte : on y apprend que les contes sont les gardiens d'un ordre moral bien plus ancestral que tout ce qu'on pourrait croire, et que la féminité en France passe par les distinctions subtiles entre aiguilles et épingles ... Brrrr

Authors

Review

Ce deuxième tome est tout aussi bizarre que le premier, et contient quand même quelques authentiques tours de force, comme cette espèce de monstrueux dragon à huit têtes aux dimensions planétaires.

Detecting process exit in Java | adrian's blog

Je m'en suis servi vendredi pour surveiller une fin de process en Groovy, et c'était bien pratique !

Authors

Masamune Shirow est l'un des maîtres de la science-fiction japonaise. Ses univers sont aussi violents que poétiques. Contrairement à Akira ou Appleseed, la société dans laquelle se déroule l'action d'Orion est un doux mélange de vieilles légendes asiatiques et de technologies de pointe. Il s'agit d'une sorte d'union sacrée entre un samouraï et un cyborg. La puissance est physique, mécanique, mais surtout psychologique. Le karma est potentiellement plus imposant que le biceps. Chez Masamune Shirow, le sens de la narration est inné. Il est impossible de souffler quelques secondes, ou de faire une pause en lisant Orion. Seska, son héroïne est aussi craquante qu'insolente. La suivre au cours de ce récit, c'est comme piquer un sprint et coiffer tout le monde sur la ligne d'arrivée. Un régal !

Review

Deux hyptohèses se disputent dans mon esprit face à cette oeuvre : de la divagation complète ou une tentative de créer une authentique oeuvre de fantasy basée sur les mythes et religions japonais (grâce à Usagi Yojimbo, je connaissais déja Susano, le dieu des ténèbres).

J'ai tendance à croire en la deuxième hypothèse : il y a une certaine forme de cohérence dans le récit, et je crois vraiment que l'auteur a tenté de créer un univers. C'est crédible, mais sacrément curieux. Curieux, et bien dessiné.

Curieux, bien dessiné et avec une intrigue ambitieuse, et raisonnablement bien scénarisé.

J'ai somme toute bien aimé ce premier tome.

Photos

Et aujourd'hui, dans le rôle du mec au chapeau, il y a ... moi : j'ai tendance à trouver toute cette production de phoos un peu inutile ... Bon, d'un autre côté, c'est ma femme qui tient l'appareil, ça me laisse le temps de regarder le paysage.

dbk's Blog: Simple fix to missing tools.jar in JDK on Mac OS X

Si vous avez un Mac avec Java 6 ... ça pourra vous aider à faire marcher Cobertura, par exemple ....

Shortcodes — Support — WordPress.com

Wordpress supporte un sacré paquet de services web à travers ces shortcodes. Et c'est bien pratique pour les problèmes du projet Euler, par exemple (et pour les vidéos Youtube).

J'espère juste que le HTML généré est facilement parsable pour que le lifestream puisse les aspirer et ainsi éviter leur perte - quoique je n'ai pas encore suffisament travaillé avec web archive pour m'assurer si il permet ce que je crois : faire un snapshot des données liées.

Software in 2014

Excellent article sur l'état du développement côté client (lire mobile).

J'aime particulièrement son expression "explosion cambrienne" qui montre bien à quel point le développement client voit chaque jour émerger sa nouvelle idée qui se révèle à chaque fois ou presque soit une fausse bonne idée, soit une réinvention d'un truc largement préexistant.

Neil Welliver

J'aime beaucoup ces tableaux. J'imagine que utilisation des techniques de l'art abstrait dans une vision plus concrète donne "naturellement" ce genre de choses un peu impressionistes.

The Exceptional Performance of Lil' Exception

Un article très sérieusement documenté sur le coût des exceptions Java sur la performance de l'application. J'y ai découvert plus d'un truc un peu dingue ... Le pire étant pour moi le coût de remplissage de la stack trace.

"J’ai travaillé dans le programme de drones US – voici ce qui s’y passe vraiment" « GLOBAL RELAY NETWORK

Un article parfaitement glaçant sur ce qui se passe dans la tête des pilotes de drones

via http://sebsauvage.net/links/?dmcB_Q

Pour la Science - Article - La vidéosurveillance réduit-elle la délinquance ?

Attention, voici de la science !

Est-ce que la vidéo-surveillance limite la criminalité ?

"La principale conclusion des travaux les plus rigoureux disponibles est ainsi que la vidéosurveillance est inefficace pour dissuader la délinquance en général ou pour réduire le sentiment d’insécurité."

C'est clair, non ? Ca marche un peu dans les parkings pour limiter les vols de voiture, et c'est tout.

Exemplaire libération du jeu CodeCombat - Framablog

C'est drôlement bien ce truc !

Je vais tester avec les enfants prochainement, tiens.

via http://sebsauvage.net/links/?QT6ubg

Authors

C'est l'effervescence au parc Zombillénium. Envoyé par Behemoth lui-même, le vampire Bohémond Jaggar de Rochambeau est officiellement censé seconder Francis dans sa gestion du parc. Inquiets, les employés s'attendent au pire : ne le décrit-on pas comme un authentique tueur ? D'autant qu'à y regarder de plus près, les motivations de sa venue semblent bien moins anodines qu'annoncées. Sa mission, c'est de faire du chiffre, pour les actionnaires, certes, mais surtout pour Behemoth qui, lui, attend son comptant d'âmes. Francis, ulcéré, est obligé de courber l'échine devant ce consultant tout-puissant, bien décidé à prendre le pouvoir et à pervertir les règles de Zombillénium. Tandis que se préparent pour le parc de sombres moments, Aurélien traverse une mauvaise passe. Déprimé par sa condition d'immortel et par l'absurdité de sa vie... pardon sa mort, il fait un burn out. Et un burn out, chez un démon aussi puissant, cela peut être dévastateur. Retenu in extremis par Gretchen, il évite le pire. Et cela tombe bien, car Gretchen a un projet pour lui... Un nouvel épisode de Zombillénium particulièrement mordant, dans lequel on découvre les dessous du parc d'attractions le plus monstrueux du monde.

Series

Review

Cette série me rappelle de plus en plus Pratchett : on y retrouve la même fascination pour les détails triviaux lors des événements les plus fabuleux. Et honnêtement, dans un parc d'attraction tenu par des séides infernaux, des événements exceptionnels, il s'en passe un peu tous les jours. En l'occurence, un audit vampirique, une grève de zombies, et quelques accidents ...

C'est chouette, et le dessin informatisé d'Arthu de Pins marche bien.

Pour ceux qui ne suivent pas ce blog très assidument, c'est sans doute obscur, je vais donc clarifier.

J'ai enfin franchi la dernière étape me permettant de fournir une version publique du lifestream. Elle est disponible à l'adresse http://nicolas.delsaux.free.fr/lifestream/ (par ailleurs rappelée au pied de ce blog).

Le style est ... discutable.

Mais il y a une ou deux fonctionnalités bien plaisantes à mes yeux dans les pages de tags par exemple.

Et un gros bug lié à JBake et fortement visible aussi bien dans les tags que dans les archives. Gros bug qui fait que chaque article créé un mois différent du mois du précédent article relance l'affichage du mois. Je vais m'en occuper plus tard d'au moins deux façons :

  1. Dans le template Velocity utilisé
  2. Dans JBake lui-même

Si vous voyez d'autres bugs, surtout, n'hésitez pas à les rapporter.

Authors

Series

Review

Wow.

La fin du combat entre Queen of Madness et la bande de mercenaires est absolument épique et totallement fascinante.

Le dessin est toujours aussi bon et les rebondissements dans l'action sont sacrément chouettes.

Authors

Series

Review

Encore un très chouette tome, qui nous montre des facettes ... moins glorieuses ... de ce que peut être la guerre.

Evidement, le berger et son troupeau tendent des embuscades à la stratégie exquise. Et évidement, les wanzers sont toujours aussi spectaculaires.

Mais.

Mais ce tome montre également un massacre de citoyens innocents complètement abject, complètement réaliste, et complètement approprié.

Finallement, la seule chose un peu inappropriée, c'est la scène de sexe finale.

Mais ça n'ôte rien à la qualité de l'histoire, qui dépasse de loin le manga distrayant classique. Et c'est pas peu dire.

Bon, je vais vous sortir un instant de votre petit confort de lecteurs pas forcément assidus de ce blog.

Comme c'est le nouvel an (en tout cas pas loin), j'ai vu fleurir (plus particulièrement sur la shaarlisphère d'ailleurs) pas mal de message au ton ... pas forcément joyeux. Je vais prendre ce message d'Anadrark comme exemple.

Tout ce qu'il y dit est vrai, tout simplement.

C'est vrai que les mécanismes de base de la politique ont tous été subvertis.

C'est vrai également que chacun d'entre nous est mieux surveillé qu'un dissident politique à l'époque du stalinisme : l'état peut savoir grâce à la fameuse loi de programmation militaire où je suis, avec qui, ce que je fais (le piratage de webcams est une possibilité tellement répandue que même Maïa Mazaurette en parle), ce que je regarde, bref, .... TOUT. C'est flippant.

Et c'est ce côté flippant qui panique les internautes (français en particulier, puisque, je le rappelle, nous sommes tous des dépressifs chroniques).

Maintenant, voyons les choses d'un autre côté.

Dans notre beau pays, les élites sortent d'une belle machine à formatter la tête qui s'appelle l'ENA. Dans cette école, on leur apprend qu'il leur faudra attendre l'âge de la retraite avant d'être un maître du monde. Du coup, quand ils deviennent ministres/présidents/décideurs, ils ont l'âge d'être appelé pépé.

Ca n'était pas grave il y a vingt ans, avant la révolution numérique.

Aujourd'hui, ça les place du même côté que la fleur de la chevalerie française à Azincourt, ou que les soldats français au début de la deuxième guerre mondiale : du côté du passé. Et le passé, c'est dépassé. Avec toutefois une différence : nos élites actuelles ont le pouvoir et une peur bleue des simples citoyens. Une peur bien expliquée dans cet article du Monde. une peur qui faisait, paraît-il, partager une peur commune à Sarkozy et Chirac : celle de voir les révolutionnaires débouler à l'Elysée pour planter leur tête sur une pique (j'avais lu/vu/entendu ça dans un quelconque documentaire, et ça m'avait stupéfait par la méconnaissance que ça montrait pour "le peuple").

Notez bien que tout ce que je dis là, Jean-Michel Billaut l'a déja dit bien mieux que moi. En revanche,c e que je vais dire maintenant n'appartient qu'à moi.

Nous sommes à l'aube d'une - ou plutôt d'au moins deux - révolutions qui vont bouleverser notre monde.

  1. La révolution numérique va complètement transformer le paysage politique, le paysage culturel et le paysage commercial.
  2. La révolution du pétrole va elle bouleverser nos rapports aux distances et aux coûts des matières.

Autrement dit, le monde va vaciller, et pas seulement dans les pays qui dépendaient d'une forme d'exploitation du pétrole. Notre monde va changer. Aujourd'hui, nos gouvernants essayent de maintenir le statu quo, de faire que la France, terre d'administration centralisée depuis bien des siècles, reste ce pays organisé et planifié depuis un centre unique.

Ca ne va évidement pas se passer comme ça.

C'est bien pour tous ceux qui sauront embrasser le changement, mais terrifiant pour les gens - et je pense que les ministères en sont pleins - pour qui le changement ne fait qu'apporter l'inconnu.

Heureusement, il y a une solution simple à ça : attendre. Oui, attendre. Dans dix ans, dans vingt ans, la vague déferlera à pleine force, et je crois sincèrement que tout ce qui nous ancre dans un passé marécageux sera proprement arraché de ses gonds.

Je ne crois toutefois pas que ça se fera sans douleur. En revanche, ce que je sais, c'est que nous allons vivre des temps intéressants, ce qui (pour les lettrés d'entre vous) n'est pas forcément une bénédiction.

Pourquoi il ne faut pas faire taire Dieudonné (mais il ne faut pas l'écouter non plus) - Journal d'un avocat

Maître Eolas vaut mille fois mieux que n'importe quel politicien. Et cet article sur la quenelle, Dieudonné, son antisémitisme maladif est très bon, très instructif, et fournit matière à la réflexion sur toutes les formes de censure.

Apprendre Angular en un jour

Oh, tiens, un guide "complet" pour découvrir Angular.js en un jour. Ca pourrait être une lecture intéressante.

Ebranler les hommes | Christiane Taubira

Je suis subjugé par la qualité littéraire de ce texte, qui ne se contente pas de porter un message avec force, mais utilise en plus la richesse de la langue française avec justesse. J'ai même tendance à trouver qu'elle ne devrait pas s'abaisser à ne serait-ce qu'évoquer ce sujet ... Mais ça, c'est un autre débat.

Je sais, je suis en retard.

Cela dit, vous n'êtes pas plus que moi sans savoir que les chinois ont envoyé tranquillement un robot se poser sur la Lune.

Vous n'êtes pas non plus sans savoir qu'ils projettent également dans les prochaines années d'y envoyer des taïkonautes. La raison est aussi mauvaise que celles des américains et des soviétiques du XXème siècle (puisque c'est exactement la même). Cela dit, l'espace est à nouveau un rêve accessible. Et pour ça, je remercie les chinois.

Non, pas la peine de me parler de la station spatiale internationale qui est en fait en très haute athmosphère.

riot.js

Chouette micro-framework MVP en Javascript ... J'aime beaucoup le fait qu'il s'appuie autant que possible sur jQuery, qui me paraît - de loin - être quand même une sacrément bonne idée pour faire du "bon" Javascript événementiel

How to Turn GitHub into a To-Do List

Mettre une todolist dans un gist ? Ben ouais !

L'idée n'est pas mauvaise .... vraiment pas mauvaise. Je me demande même pour le coup s'il n'y a pas un moyen d'éditer ça dans mon Eclipse ou ailleurs ...

Lévitation acoustique en 3D

Une vidéo tout à fait épatante sur les progrès de la lévitation par résonnance accoustique. J'ai bien envie de dire que d'ici 10 ans on pourra s'envoler, mais je n'en suis pas convaincu.

En revanche, assembler des objets complexes en3D grâce à la lévitation, autrement dit créer des imprimantes 3D d'un nouveau type, ça me paraît possible

Oui, bon, bonne année.

En cette année qui commence, je dois dire que, pour la première fois depuis bien longtemps, j'ai bon espoir de disposer enfin d'une solution de lifestream qui tienne la route.

Cette idée de générer du markdown puis de le passer à un générateur de site statique (merci JBake) se révèle en effet facile à mettre en place (merci htmlunit), facile à déployer (merci les wagons de maven) et même facile à étenbdre (je me suis ajouté un plugin pour Shaarli qui marche bien).

Cela dit, tout n'est pas rose.

  • Je me suis rendu compte avec effarement que je paye encore aujourd'hui un problème d'encoding lors de la migration à l'arrache posterous => wordpress, problème visible facilement : cherchez simplement "??" dans mon Wordpress, vous verrez un paquet de messages pour lesquels le contenu a été massacré par la migration. Moche. D'après mes calculs, il me faudra six mois pour corriger tous ces messages foireux ... Hein ? Utiliser Amazon mechanical Turk pour ça ? Bande de malades.
  • JBake a quelques bugs embêtants, le pire étant pour moi l'absence de regroupement automatique par date qui fait apparaître dans l'historique chaque mois autant de fois qu'il y a d'entrées. Surprenant ....
  • Le plugin pour StackExchange, bien qu'indispensable, devra être écrit d'une façon très différente des autres : pas d'export, mais une interrogation fine de leur serveur. Ca risque d'être bien plus lent. Cela dit, je sais maintenant optimiser le chargement des données, et c'est bien.
  • Je passe un temps incroyable à peaaufiner l'export de Goodreads ... J'imagine que c'est un reflet de mes préoccupations essentielles. Hlas, ça se fait semble-t-il au détriment de mon activité sur Goodreads et, surtout, sur fr.rec.arts.sf que j'ai quasiment déserté ces trois derniers mois. C'est mal.
  • Je pressens une question théorique fondamentale : dois-je exporter juste ce que j'ai écrit, ou également ce sur quoi mon écrit s'appuie. Ca fait peu de de différence pour Goodreads, mais pour Wordpress et Shaarli, c'est fondamental : les pages que je relie peuvent avoir disparues; Si c'est le cas, est-ce que je dois faire appel à la web archive via leur API ? C'est tentant, je dois bien l'avouer. Et si je lie une image, une vidéo, est-ce que je dois la télécharger ?

Bon, toutes ces questions, pour gênantes qu'elles sont, ne sont cependant pas bloquantes, et certaines sont même plutôt stimulantes (la wayback machine, par exemple). Ca me donne des idées pour l'avenir, et des axes de collaboration pour faire avancer JBake.

Ah, en bonus, j'ai fait pendant ces vacances un peud e JQuery pour rendre les tags exploitables, et c'est franchement terriblement bien. Tellement, même, que je comprend complètement les idées d'un outil comme riot.js. Dans le même ordre idée, je comprend d'autant moins cet article snobissime sur Twitter Bootstrap que je l'ai facilement adapté à ma charte graphique ... Du coup, la critique qui vise à dire que Bootstrap est impossible à modifier prend du plomb dans l'aile ...

Authors

L'Angleterre aujourd'hui. George Poole, 45 ans, divorcé sans enfant, informaticien sans grand avenir, vit et travaille à Londres. En rentrant à Manchester pour l'enterrement de son père, il découvre un secret de famille : il a une soeur jumelle, Rosa, qui a disparu alors qu'ils avaient 3 ans. George décide de se lancer à la recherche de Rosa qu'il retrouvera à Rome.

Series

Review

Gros bouquin, au thème pourtant simple : le personnage principal découvre que sa famille est beaucoup plus étendue dans le temps qu'il ne pouvait le croire, mais aussi que son organisation sociale la rapproche pas mal d'une secte.

Bon, en fait, c'est plus compliqué et parfois plus spectaculaire que ça. mais, surtout, cet élément, qui est le coeur de l'intrigue, m'est passé complètement à côté, focalisé que j'étais sur le décor. Pourquoi ? simple : Rome. Rome, la ville éternelle ! Je me suis plongé moi-même dans cette ville où l'Histoire transpire dans chaque ruelle. j'ai vu moi aussi l'estrade depuis laquelle Cicéron haranguait les citoyens romains. Et je peux vous dire que, face à ça, pour qu'une histoire emporte mon intérêt, il faut qu'elle soit bien solide.

Or cette histoire de société/ruche familiale terrée sous la voie Appienne ne m'a absolument pas fasciné. Si le personnage initial de Regina, qui fuit l'Angleterre en quête d'une terre sûre m'a rappelé les personnages du Printemps d'Helliconia Helliconia, le reste m'a paru assez (voire franchement) téléphoné, et la quête familiale de George n'était qu'un parasite dans ses errances romaines.

Du coup je ne sais pas trop si je lirai le prochain tome ...

Hein ? Quoi ? m'interroger sur la nature humaine (ou pas) des femmes de l'Ordre ? Pfff ... aucun intérêt.

Books

Description

This series, published in the UK by Gollancz and in the US by Del Rey, is about the possibilities of human evolution. The first novel Coalescent (2003) is set in the present day, with the hero George Poole uncovering a human 'hive' in the catacombs of Rome. Exultant (2004) is set 25,000 years in the future, when humanity is locked in a galactic war. Transcendent (2005) follows up both the previous books, as George Poole's nephew Michael deals with climate-change disasters in the near future, amid an intervention from a far future beyond the Galaxy war. Resplendent (2006) is a 'fix-up' of short fiction (up to novella length) set against the background of this future history.

Books

Description

The Xeelee Sequence is a series of novels and short stories which span several billions of years, describing the future expansion of Mankind, its war with its arch-nemesis (an alien race called the Xeelee), and the Xeelee's own war with dark matter entities called photino birds.



// Note: The chronological order is quite complicated, since books can describe events in different eras. You can find [ a complete timeline](http://www.stephen-baxter.com/articles.html#xeelee) on Stephen Baxter's website if you prefer to read chronologically instead of by publication order.

Tank Inspector / an ultimate utility for World of Tanks

un chouette outil pour les amateurs de World of tanks (comme moi) pour en apprendre beaucoup plus sur chaque tank. il y a des sites web qui contiennent les mêmes données, mais là, l'interface est vraiment chouette.

La vidéo sur youtube qui va avec permet vraiment de comprendre l'intérêt de cette encyclopédie du tank : http://www.youtube.com/watch?v=sihu_tlrBpk

Markdown Journal

Ah, une vision alternative du blog Markdown utilisant DropBox comme outil de synchronisation de données ...

Je ne vais pas dans dette direction (essentiellement par fainéantise) mais je pense que ce serait assez "facile" à ajouter à la liste des outils de sortie dont je dispose pour mon lifestream ...

BitTorrent Sync Beta

Eh mais pourquoi, POURQUOI est-ce que je ne connaissais pas ça ? Si il y a un client pour NAS ARM (genre le DNS-323) ce sera l'arme ultime pour synchroniser mes données sans serveur ...

Putain mais OUI !!! http://www.bittorrent.com/intl/fr/sync/help/other-platforms Ohlala OHLALA je vais pouvoir me débarasser de Dropbox alors ? \o/

Les élites débordées par le numérique

Intéressant article du Monde sur les formes de singularité numérique qui font actuellement tanguer fortement les modèles politiques et économiques traditionnels.

L'article a cependant un côté curieux : les différents intervviewés reconnaîssent tous être du côté "analogique" de la barrière ... Cela dit je crois que les digital natives n'existent pas vraiment, alors ...

Cubli, un robot cube qui balance

Il commence à régner une folie douce dans les modes de déplacement des robots : celui-là est un cube qui se contente, à l'aide de gyroscope, de se mettre sur une arrête ou un sommet et de retomber dans une direction contrôlée ...

VirtualBox : P2V - Le Blog Maniatux

Ah je savais que c'était possible, mais je n'avais hélas jamais trouvé de documentation claire sur le sujet.

Donc le jour où je veux conserver une machine, je saurais comment faire, et ce sera bien pratique.

via http://sebsauvage.net/links/?hbtC1A

Blob Game

Chouette jeu de plateforme. La vidéo d'introduction est vraiment chouette, je trouve

via http://sebsauvage.net/links/?hmz4fQ

Lundi, j'ai piscine

Eh bien, j'ose le dire, MERCI MARION MONTAIGNE

Grpace à elle, je vais pouvoir uriner sans goutter partout ...

ODROID-U3: $59 dev board with the power of a Galaxy S3

Je commence à penser qu'adjoindre un de ces nano-ordinateurs à mon NAS pourrait se révéler une idée ébouriffante : le NAS fournit le stockage et le CPU "de base" (pour gérer le réseau, par exemple), et le nano-ordinateur fournit le CPU "de pic" pour faire du redimenssionement d'images et des choses comme ça ...

Top Posts of 2013: The Principles of Java Application Performance Tuning

Très chouette article sur l'optimisation de performances en java. j'aime beaucoup le fait qu'ils se posent en premier la question des performances demandées. Rien que ça, _ça fait du bien.

via http://java.dzone.com/

Surveillance d'Internet - Jérémie Zimmermann : "Nous allons vers un État totalitaire" - Le Point

Je suis 100% d'accord avec le propos.

MAIS.

Personne d'autre que les libristes/militants de la liberté d'expression sur le web n'en parle : pas les médias (normal, ils sont tous propriété de l'état ou de vendeurs d'armes), pas non plus les autres citoyens. A chaque fois que j'en parle à ma femme, je me heurte à une espèce d'étrange mur d'incompréhension, même en utilisant les bonnes métaphores ...

via http://sebsauvage.net/links/?vI1iCA

Authors

Pour lutter contre une épidémie pour le moins singulière – puisqu'elle sait compter et ne touche que les enfants de son village –, Bœuf Numéro Dix se rend à Pékin, le jour de son dix-neuvième anniversaire. Là, il rencontre un vieil alcoolique, un sage qui, bien des années auparavant, fut célèbre sous le nom de Maître Li. De retour au village de Kou-fou, tous deux découvrent sans mal que Fang le Prêteur sur gage et Ma le Grigou ont empoisonné les enfants par erreur. Les deux coupables ont pris la fuite, mais il reste à guérir les enfants...

Ainsi commence la première enquête de Bœuf Numéro Dix et Maître Li, dans une Chine qui ne fut jamais.

Narrée avec beaucoup d'humour, récompensée par le World Fantasy Award, cette aventure délirante et trépidante – où les personnages principaux échappent à la mort à chaque chapitre – ravira autant les amateurs des enquêtes du juge Ti que les lecteurs assidus de Terry Pratchett.

Series

Review

En vieillissant, il devient difficile de surprendre le lecteur d'imaginaire : trop d'oeuvres apparaîssent comme des variations sur un thème déja vu. Combien de quêtes menant au pouvoir avez-vous déja lu ?

Eh bien cette quête est différente. En effet, il ne s'agira pas pour le narrateur de chercher le pouvoir, mais plutôt de sauver les enfants de son village atteints d'une étrange maladie. Pour cela, il fera appel à un vieillard d'une incroyable sagesse, mais aussi d'un talent pour l'escroquerie, le vol et même la violence que peu pourraient imaginer dans sa silhouette chenue. Et toutes les qualités du vieux maître Li et du narrateur, le musculeux Boeuf numéro dix, seront nécessaires pour venir à bout du mystère de cette maladie infantile.

Ce voyage, cette quête, est pour moi un enchantement d el'ordre du conte. On y découvre mille paysages aussi stupéfiants que variés, dans des situations toujours rocambolesques : Maître Li vend une chèvre "magique", s'en mord les doigts, et doit être sauvé par Boeuf Numéro Dix, ...

Autant dire que l'auteur a su multiplier aussi bien les situations que les rebondissements, pour nous donner finalement une énigme divine à résoudre. C'est très beau, souvent très poétique, et parfois très drôle. Je dois dire d'ailleurs que je suis surpris de placer les qualités de cette oeuvre dnas cet ordre. En effet, j'ai compris (enfin, je crois) la plupart des blagues de l'histoire, mais elles m'ont moins marqué que, par exemple, l'oasis dans la ville dévastée par le dragon invisible. Ou la façon dont chaque fil de l'intrigue repasse à travers tous les autres tant et tant qu'on se demande parfois comment l'auteur va nous en faire découvrir une nouvelle facette sans se répéter (chose qu'il réussit pourtant à merveille). Et cette façon, cette maîtrise tant du rythme que de la direction du récit, sont à mon sens les vraies qualités de l'oeuvre.

Parce que (et je vais là révéler la fin de l'intrigue) ...

Parce que cette enquête qui passe par les bas-fonds de la Chine pour en arriver à sauver une femme faite déesse par amour a un style, un tourbillonement d'idées absolument ébouriffant.

Et honnêtement, vous devriez, vous aussi, vous laisser aller à être ébouriffés par cette oeuvre qui, pour moi, mérite d'être lue et de voir ses suites également lues (enfin, je vais les lire, c'est sûr).

Authors

"Intricate, kinetic, and thoroughly outrageous!" - Rolling Stone

Winner of comics' prestigious Eisner Award!

Carl Seltz is a suburban insurance investigator, a loving husband, and devoted father. Nixon is a berserk, homicidal tax collector racking up mind-boggling body counts in a diseased urban slaughterhouse. Unit Four is the ultimate robot killing machine - and the last hope of the future's enslaved mechanical servants. And - somehow - they're all the same psychotic entity. Frank Miller and Geof Darrow have created a visual masterpiece!

Review

Je gardais de cette histoire un très vague souvenir, pour l'avoir lue chez un libraire (donc trop rapidement) il y a des décennies. Je me souvenais toutefois d'un graphisme tellement tranchant et détaillé qu'il me faisait découpait littéralement les images dans la rétine. Douloureux, mais agréable.

cette relecture tardive confirme le grand bien que je pense de cette histoire (malgré son côté 18+ incontestable). Il y est question de robots qui se prennent pour des humains, de dommages collatéraux massifs, de flics qui portent un flingue accroché sur le casque, et de tant d'autres choses que c'en est littéralement indicible.

Et c'est ce côté indicible qui fait la force de ce récit : je ne peux pas tout raconter, même si je le voudrais.

Je dois être un très vieil utilisateur de ce qui était jadis la suite web Opera (avec dedans le navigateur, le client mail, le client NNTP, et plein d'autres trucs bien chouettes).

Et j'en ai toujours été content ... jusqu'à maintenant.

En effet, la partie mail refusait ce matin de télécharger le corps des messages. J'ai donc fait le choix toujours risqué de la mise à jour. Un choix d'autant plus risqué que, depuis Opera 15, le navigateur web et le client mail sont séparés (surtout, le navigateur utilise maintenant le moteur WebKit - le même que chrome et Safari). Du coup, en mettant ma version à jour, j'ai non seulement perdu mes extensions, la possibilité d'utiliser DuckDuckGo comme moteur de recherche par défaut (il semble que l'interface de configuration ne contienne pas toutes les options), mais aussi - et surtout - le client mail.

Du coup j'ai évidement téléchargé Opera Mail. J'en ai également profité pour réévaluer la concurrence ...

  • Thunderbird, qui me fait toujours penser à Mosaic
  • Inky au modèle économique douteux, et à l'interface Metro trop bizarre pour moi
  • emClient qui a l'air pas mal, même si le freemium n'est ma tasse de thé que pour les jeux en ligne

Je crois qu'en fait, je vais tester emClient tout en maintenant mon installation d'OperaMail opérationelle. Après tout, l'un des plaisirs d'avoir une boîte mail IMAP, c'est de pouvoir changer de client mail facilement.

Bon, je dois également reconnaître que j'ai jeté un oeil aux alternatives à Opera, Firefox en tête. Mais, malgré toute ma "bonne" volonté, j'ai très vite reononcé. Je verrai toutefois à l'usage si je ne peux pas me reconstruire un chouette navigateur à partir de Firefox et de sa myriade d'extensions et de logiciels dérivés (PaleMoon, SeaMonkey, Waterfox, ...).

Et meeerde.

Un fournisseur OpenID, c'est un mec qui s'engage pour dire que je suis bien moi-même. C'est un peu le valet qui porte ma carte d'identité sur internet. Ca m'est surtout très utile chez StackExchange, qui utilise massivement OpenID (pour des raisons bien documentées).

j'avais choisi il y a un moment ClaimID, essentiellement parce que ça n'était pas Google. Hélas, si ça n'est pas Google, ça veut aussi dire que ça peut être une entreprise plus fragile. La preuve ?

Eh ouais : ClaimID a fermé. Comment je fais pour me connecter chez StackExchange maintenant ? Hein ? Il va falloir que je me trouve un autre fournisseur (qui pourrait être Wordpress.com ou StackExchange). Qui pourrait être aussi mon serveur perso, même si je pense pas que ce sot la meilleure des idées ...

Pour l'instant, j'ai rajouté Wordpress à mes fournisseurs OpenID chez StackExchange, en attendant autre chose ...

Bon, pour l'instant, je vais essayer de basculer mon authentification StackExchange vers ... autre chose (Wordpress, sans doute), mais je ne sais pas si ce sera bien facile ...

Authors

A reproduction of some of the "Little Nemo" comic strip from the early 20th century. This volume reflects the distinctive art-nouveau style of the original drawings and follows Little Nemo as he journeys nightly into the world of dreams.

Review

Voici donc une pièce d'archéologie de la bande dessinée : l'une de ses plus anciennes oeuvres reconnues comme telle.

Ce très épais recueil regroupe plus de dix ans des aventures du jeune Nemo, aux débuts du XXème siècle (de 1904 à 1913 à peu près). Dans ce recueil, chaque page reprend une page publiée de façon hebdomadaire dans différents journaux. Et chacune de ces page est évidement une aventure complète de Nemo au pays des rêves, se terminant par le réveil souvent accidentel et brutal du jeune Nemo.

Bon, ces aventures ne sont pas forcément très intéressantes en soi, et les différents personnages (Nemo, Flip, la princesse, ...) pas vraiment très profonds en termes de caractère. Mais l'intérêt de cette oeuvre n'est pas là. il est plutôt dans les décors extrêmement inventifs, dans les voyages fait dans des domaines du rêve dont chaque enfant a pu voir les échos, et enfin dans le découpage des planches que j'ai trouvé bien plus mdoerne qu'un Tintin, par exemple.

A cause toutefois de l'absence de scénario et des défauts des personnages, ça n'est pas une oeuvre qui peut être avalée d'un coup. Il vaut mieux la lire par petits bouts, la croquer comme une espèce de boîte de chocolats des pays du rêve. Pris comme ça, c'est très bon.

Mon krissfeed m'a ramené ce matin cet article de Maïa Mazaurette : Nouvelles de la paranoïa : peut-on encore se masturber devant son ordinateur ?

Je ne trouve pas ce texte de Maïa Mazaurette anodin. Mais alors pas du tout.

Normalement, c'est une blogueuse sexe.

Normalement elle parle de sex-toys, d'huiles de massage et autres harnais à sexe-balançoire.

Et là, elle nous montre ce qu'est la paranoïa sur internet. C'est mauvais signe. Mauvais signe parce que cet article est un signe indiscutable de paranoïa : mettre un post-it sur sa webcam juste parce qu'on risque d'être espionné ? Et puis quoi encore ?

Malheureusement, c'est une paranoïa justifiée. L'utilisation des webcams de manière furtive par le FBI est un fait documenté, et je ne peux pas iamginer que si le FBI le fait, d'autres services - moins respectueux du respect de la vie privée des citoyens d'autres pays que le leur - le font aussi. Comme par exemple (non exclusif) la NSA, la CIA, la DGSE, ... Et comme Maïa l'indique également, le fait est que des hackers pratiquent également ce genre d'intrusion dans votre salon/bureau/chambre/... Bon, ces hackers le font ... sans doute grâce aux backdoors installées dans les systèmes pour les dits services de renseignement.

Sur le même thème, l'article de Charles Stross  "Trust me, I'm a kettle" va beaucoup plus loin, en particulier dans la direction de l'internet des objets. Et égalemement dans une forme de paranoïa particulière, qui est également celle de Maïa.

Cette paranoïa (j'imagine qu'elle a un nom médical, mais la wikiedpia n'est aps claire sur le sujet) m'apparaît (parce qu'elle me touche, je pense) comme une paranoïa dirigée contre les autorités. Une forme un peu névrotique du slogan de Watchmen : "who watches the watchers" (à défaut d'une capture, j'ai dû me contenter de la wikipedia). En effet, chaque jour ou presque, nos gouvernants élus prennent des mesures pour "nous protéger", "rendre le monde plus sûr". Au-delà de la bêtise formidable de ces slogans, il faut voir que chaque fois qu'une activité, qu'un site, qu'un ouvrage devient illégal, on crée à la fois une demande supérieure ET la sensation pour les citoyens que l'Etat, loin de les protéger, les enferme dans un cocon certes doux et chaud, mais dont l'état ne veut pas qu'on sorte.

Avec ce cocon vient évidement l'arsenal de surveillance panoptique, lequel contient donc désormais toutes les webcams connectées. C'est ce genre de choses qui me font penser que les "déomcraties occidentales" ne verront peut-être pas la fin du XXIème siècle : à chaque fois, leurs usages des moyens de communication moderne sont des usages déviants, et encore plus névrotiques que la paranoïa à laquelle je cède ici.

garabating:The Golem by Wovenlines

Bien jolie illustration ... j'aime beaucoup ce thème naturaliste.

php.internals: Re: Flexible function naming

Vous avez déja lu "PHP, a fractal of fail" ? Non ?

Bon, ben ce message explique une partie de la mentalité de l'auteur, je trouve : son histoire de table de hash des noms de fonction basé sur strlen() fait un peu mal, parce que c'est juste moche comme pas possible. Et le gars expliqu tranquillement que ça ne le dérangeait pas tant que ça ... Ca fait mal, je trouve.

Undocumented Feature

Ca me rappelle tout à fait l'esprit de la shaarlisphere : c'est pas forcément documenté, on ne sait pas vraiment combien de temps les différens scripts suvrivront, l'anonymat est également garanti, et il y a une certaine forme d'amitié entre les différents shaarlieurs.

Earth wind map

Très jolie carte des vents, qui permet bien de voir certaines distributions curieuses des masses d'air.

Homme au boulot : vous êtes priés d'"en avoir"

Je ne sais pas si j'ai déja utilisé ce genre de formulation, mais je sais comment j'y réagis de plus en plus : mal. Je commence à devenir le genre de vieux con égalitariste qui va dire aux gens que ne pas perdre son temps au boulot, c'est bien, ou que si Mme Michu bosse à la compta, c'est sans doute parce qu'elle y est bien meilleure que chacun de ceux qui la trouvent "hystérique".

Enfin bon, la tentative de créer des employés robots semble toujours présente, et il est toujours dur de lutter contre quand on ne se sent pas appuyé.

Comment TF1 saccage une maison en cinq jours | Inform'Action

Bon c'est tout autanty vrai de D&co : le boulot est mal, mais alors vraiment très mal fait. Comment je le sais ? Simple : j'ai fait des travaux chez moi. Et mes peintures n'ont jamais été aussi moches, mes plaques de placo posées aussi vite sur un mur en aussi mauvais état.

via http://sebsauvage.net/links/?u0Q7_A

Le Parlement entérine une nouvelle censure du Net dans la loi relative à la consommation | La Quadrature du Net

Alors ça ne va jamais s'arrêter ? il y aura dans chaque projet de loi un volet "censure du web rempli de cochonneries" ? C'est encore une preuve de la débilité profonde de nos élites.

via http://sebsauvage.net/links/?vDOM6Q

Les philtres d’amour ont-il réellement disparus ?

...

La seule chose que je comprend de cet article c'est que, quelquesoit l'époque, l'amour est une forme d'aliénation. Aliénation par la technologie aujourd'hui, par la magie hier, mais aliénation toujours.

C'est un peu effrayant, je trouve.

Pas né dans le bon corps, j’ai passé mon adolescence à en changer - Le nouvel Observateur

Le genre de lecture qui permet biend e comprendre à quel point ces histoires de genre ne sont que des conneries ... Mais également que la prise en compte de cette différence-là est en France particulièrement mauvaise. Changer la carte d'identité ? Il faut justifier d'un désir constant d'être de l'autre sexe. "Supprimer" les organes sexuels incorrects ? Il faut d'abord en passer par des années de thérapie comportementale au bout desquelles le patient est reconnu comme malade de transexualité et soigné "au mieux" (c'est-à-dire en lui permettant ledit changement de sexe). Ca ne change rien à la personne proprement dit, hein, juste à la vision qu'en a la société.

Custom Elements

Une gallerie de composants HTML5(+Javascript, j'imagine) réutilisables ... Ca pourrait servir

Fondation SCP - France

Un peu de fantastique contemporain tendance conspiration/cthuloïde/MiB ?

Je trouve ça d'autant bien fait que le style choisit met en valeur, par la platitude administrative des rapports, l'anormalité des choses observées.

ce genre de pseudo-wiki est idéal pour perdre une après-midi. Méfiez-vous.

Learning JavaScript Design Patterns

Un bon gros recueil de design patterns en Javascript. Comme je risque de m'y remettre prochainement, ça ne pourrait que me faire du bien de me mettre à jour conceptuellement

Reading Every Book

Ok, donc il y a déja trop d'auteurs pour pouvoir tout lire ...

Cette impuissance est en un sens rafraîchissante, parce qu'elle valorise les choix de lecture : le fait de sélectionner tel ou tel roman a réellement une importance, puisqu'il est possible de ne jamais pouvoir relire un roman (ça m'arrive en ce moment dans la SF traduite en français et disponible en poche à cause d'une baisse de régime).

Des illusions d’optiques animées à imprimer

Je trouve ces illusions animées plutôt démentes ...

Et même si je comprend le fonctionnement du truc, j'aurais bien du mal à l'expliquer à mes enfants, par exemple.

A partir de janvier 2014, vous devrez déposer un double de vos clés en mairie | JCFrogBlog4

Très chouette parallèle entre l'espace réel et l'espace virtuel, qui montre bien à quel point la nouvelle loi de programmation militaire est une horreur contraire à l'esprit de notre constitution.

Un nouveau service de courrier qui mérite le détour - Framablog

Ca tabasse, même si ons ait depuis le début que GMail n'est pas spécialement le meilleur ami de notre vie privée ... Autrement dit, si un service commercial vous déplaît, changez-en au lieu de râter. Hein ? C'est plus compliqué avec un téléphone Android ? Ah ... c'est vrai. Cela dit, Microsoft s'était fait taper sur les doigts pour ces histoires de vente liée. Ca ne m'étonnerait qu'assez peu de voir un jour un politicien se réveiller ...

via http://sebsauvage.net/links/?0NBGWQ

Des arbres dans des sacs

Très joli (je ne vois pas d'autre mot français, et kawaii me sort par les oreilles).

Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif : Nous avons besoin de ralentir l’innovation pour protéger les anciens business | {niKo[piK]}

Un article expliquant bien à quel point la phrase de Montebourg est d'une stupidité crasse (en dehors de toute notion de domaine de compétence, hein)

TinyWall - A free, lightweight and non-intrusive firewall

Un firewall reposant sur le moteur de Microsoft Essentials mais en améliorant la fonctionalité.

Ca paraît une bonne idée : le firewall de Windows paraît bon, mais l'interface le rend en fait inconfigurable.

via http://sebsauvage.net/links/?ZA-LIQ

Les portiques écotaxe, un « système orwellien » (qui photographie tout le monde, mais ne sert à rien) | BUG BROTHER

Juste une phrase : "Ce cadeau empoisonné du gouvernement Fillon a non seulement contribué à gaspiller de l'argent public".

Moi, quand j'ai entendu que le décret d'application avait été signé le jour de l'élection de Hollande par le ministre des transports de Sarkozy, j'ai compris tout de suite que c'était en fait uniquement une manoeuvre politicienne. Ca coûte des milliards à un pays endetté ? On s'en fout on sera plus là pour payer ... Bande de salopards (je ne doute pas un instant que les socialistes soient capables du même genre de bassesse : ils reçoivent la même "formation" d'hommes politiques). Le bonus étant évidement que, contrairement aux radars, ces portiques me prennent quand même en photo. Ca donne fichument envie d'installer un laser de puissance sur le toit de ma voiture avec détection automatique des portiques et radars ...

via http://sebsauvage.net/links/?dEF5wg

Des affiches mathématiques

Chouettes affiches illustrant des concepts mathématiques avec beaucoup de style.

La France, précieux partenaire de l'espionnage de la NSA

Je le savais déja (à cause de cette histoire de cpables rliant la france a l'ensemble de l'Afrique qui la plaçait dans une position idéale d'intecreption).

Mais la façon dont la DGSE collabore avec la NSA est assez terrifiante.

Une seule moralité : pour les échanges vraiment secrets, préferrez le courrier postal (bien mieux protégé) et le code à clé cachée.

Pour l'anecdote, j'explique déja à mes enfants comment utiliser un livre comme clé de cryptage ....

via http://sebsauvage.net/links/?Rmj04A

Le patent troll souverain France Brevets attaque LG et HTC

Bon, après la France meilleure collaborateur de la NSA, voici la France patent troll sur les finances du fameux grand emprunt.

Décidément, le sarkozysme triomphant nous a poussé dans la direction de la meilleure immitation américaine.

via http://sebsauvage.net/links/?b15jwQ

Bootswatch: Free themes for Bootstrap

Un ensemble de thèmes pour Twitter Bootstrap avec apparement des fonctionnalités pour en construire facilement de nouveaux

Font Awesome, the iconic font designed for Bootstrap

Des icônes packacgées dans une police, et apparement spécialement conçues pour bien rendre avec Twitter Bootstrap

Stage pré-embauche dév. java pour poste CTO en devenir

Une offre d'emploi tellement incroyable qu'elle en est drôle.

L'idée qu'un poussin tout frais sorti de son école puisse devenir CTO directement est juste une escroquerie.

La propagande nauséabonde de « l’esprit startup » | JobProd

Chouette article sur la dictature de l'apparence. Bravo à l'auteur.

Les installations étranges de Myeongbeom Kim

Chouette galerie d'oeuvres aussi intriguantes qu'élégantes

Java Factory | Humeurs illustrées

C'est hélas le plus mauvais côté de Java : la surabstraction.

Quand je vois ce que les autres langages fournissent, je suis toujours un peu confus de voir à quel point c'est merdique en java.

Et pourtant, on peut faire du code expressif, sans factories de tout poil, à la seule condition de ne pas se laisser aller ...

Autrement dit, les factories visibles ne sont que la conséquence visible du manque de respect des développeurs Java pour leurs utilisateurs : écrire une API claire,c 'est du boulot, et il faut le faire.

via http://sebsauvage.net/links/?hK7i9A

Ekistor

Eh mais mon compte StackExchange est visible ! Et de loin même.

Ah, en fait, maintenant, je comprend mieux : il y a une liste déroulante en haut à gauche sélectionnant par défaut StackOverflow ... Par contre avec GitHub je suis moins visible.

Via http://flowingdata.com/2013/12/05/online-habitats/

Une visualisation de la gravité avec du lycra

Alors ça c'est de la leçon de science bien fichue !

Visualiser les puits gravitationnels est souvent difficile, mais avec cette expérience à base de lycra, c'est vraiment bien.

Je ne suis cependant pas sûr que le meilleur moment soit la partie sur la matière noire, mais plutôt, simplement, la présentation d'un système avec un soleil, une planète et un satellite.

Pénis Atlas : voir et montrer

Là, je suis proprement subjugué : est-ce que je peux regarder un pénis sans le trouver écoeurant ? J'ai du mal.

En fait, quand je regarde ces photos, la seule chose qui me vient à l'esprit, c'est que, décidément, je n'aime pas voir cette saucisse knacki là où je n'aimerai voir qu'un mystère féminin.

Voilà, ça, je peux le dire.

Ce que je peux aussi dire,c 'est que la variété des angles est proprement stupéfiante.

J'en avais déja parlé lors de l'annonce du dépôt de bilan.

Voici donc, comme promis, la suite des déprimantes aventures de ce dépôt.

Comme prévu, il y a eu plusieurs candidats au rachat (parce que vous savez bien évidement qu'il est possible de racheter - même partiellement - une entreprise déposant le bilan). Certains sérieux, d'autres moins. Certains naïfs, d'autres matois et particulièrement - et même exceptionnellement, ej trouve - habiles au jeu de poker que consiste la mise aux enchères d'une entreprise dans ce cadre particulier.

A l'heure où j'écris ces lignes, les activités de mon entreprise ont donc été rachetées.

Et sur les 25 salariés initiaux, seuls 15 seront repris (mais, magie du droit français, on ne sait toujours pas qui part, qui reste). C'est ce sujet qui fait actuellement tout le sel de la chose.

Imaginez qu'on sait déja qui est notre repreneur, mais * Le projet d'entreprise est encore inconnu * Sauf exception, aucun des salariés ne sait s'il est repris ou pas

Autrement dit, une décision a été prise, mais elle n'est pas encore appliquée.

Il y a dix de ça, j'aid éja été dans une situation proche : je travaillais dans une filliale française d'un groupe anglais et un beau jour, tout a fermé. J'étais alors serein. Aujourd'hui, ne sachant pas quel est le futur projet d'entreprise, je ne le suis pas du tout. D'autant plus que les gens pressentis pour quitter Perigee sont, à mon sens, ses meilleurs éléments (oui, je n'en fais pas partie).

Donc le moral est bas, voire très bas ... Cela dit, ça ne devrait pas durer.

Authors

Le progrès nous a ouvert le chemin des étoiles, et plus rien ne sera jamais comme avant. Mais tandis que l'humanité poursuit son expansion, l'Homme reste seul face à son propre vide. Lya, télépathe envoyée sur Ch'kéa pour enquêter sur un mystérieux culte local, est assaillie par le doute : l'Union des esprits prônée par les Ch'kéens pourrait-elle être la bonne réponse ? Quelque part en orbite autour de Cerbère, un individu a quitté la Terre pour mener une vie de reclus au milieu des étoiles.

Pour combien de temps ? Manipulateur de cadavres, combattant des Forces expéditionnaires terriennes ou collectionneur passionné, pour chacun l'heure du choix a sonné.

Review

Au matin tombe la brume

Une belle nouvelle exprimant l'idée, sacrément nostalgique, que la science détruit forcément le mystère et donc la poésie.

Il y a solitude et solitude

Une histoire de solitude pour un gardien de phare au-dela de Pluton. Sans être totalement téléphonée, la fin est quand même assez prévisible. Et comme le style est ... quelconque, eh bien ça donne une nouvelle pas terrible.

Pour une poignée de volutoines

Encore une histoire très classique dans le fond et la forme, avec toutefois un élément intriguant : la présence de morts télécommandés assez glauques. Cela dit l'histoire est plutôt bien écrite, et ça n'est pas une nouvelle à chute, ce que j'ai tendance à préférer.

Le Héros

Un texte clairement marqué par la fin de la guerre du vietnam (le texte date quand même de 1969). Aujourd'hui, la fin ets parfaitement prévisible.

L'Éclaireur

Encore une nouvelle archi-prévisible : le retour sur terre, après la baisse du taux de radiations lié à "la catastrophe" de scientifiques qui viennent chercher des traces de vuie humaine. L'éclaireur qu'ils rencontrent ne correspond manifestement pas à leur désirs ...

VSL

Mmh ... Plus aucun souvenir.

La Sortie de San Breta

Une histoire de fantômes automobiles qui aurait eu sa place dans la quatrième dimension.

Diaporama

Là encore, plus aucun souvenir.

Une chason pour Lya

Là, par contre, j'ai un souvenir très net de cette longue nouvelle qui non seulement donne son titre au recueil, mais en plus justifie son existence littéraire. Je m'explique ...

Un administrateur de comptoir terrien sur une planète lointaine demande l'aide de deux télépathes pour comprendre la religion locale, qui pousse tous les individus de la planète et certains terriens à s'unir avec un parasite qui va les tuer à terme. Cette union se révèle être, d'une certaine façon, une porte vers une union mystique, voire divine.

A travers cette nouvelle, l'auteur parvient d'une façon épatante à questionner la nature profondément solipsiste du monde. Je m'explique : pour l'une des télépathes, Lya, il est impossible de connaître vraiment un autre à travers le langage et même ma témépathie : chaque esprit est constitué d'une multitudes infinie de couches superposées, qui font qu'on ne voit jamais la totalité de l'autre. Du coup, évidement, on ne peut jamais vraiment comprendre l'autre.

Sauf lorsqu'il est habité par ce parasite : dans ce cas, chacun se révèle pleinement avec en plus un amour inconditionnel et total de chacun.

Evidement, ça trouble profondément les télépathes.

Et pas qu'eux, en fait.

Je me suis, moi aussi, demandé si je connaissais vraiment la personne qui dormait à côté de moi (et évidement la réponse a été non). Heureusement, à la différence des gens qui veulent "la transparence", j'ai l'impression de bien supporter l'opacité. Enfin, je crois. En tout cas, cette nouvelle m'a au moins permis de me questionner sur le sujet, ce qui est en soi déja bien. Non, attendez, pas bien. Si je n'avais fait que ça, effectivement, c'aurait été bien.

Non, ce que j'ai fait, c'est que j'ai tremblé avec le personnage principal en comprenant dans quelle direction Lya était partie (alors même que c'était parfaitement prévisible). J'ai souffert avec lui de ce déchirement. J'ai vraiment fait corps avec lui, prenant encore une fois conscience du seul vrai talent de Martin : nous mettre à chaque fois dans les bottes de ses personnages. C'est un talent réduit, en apparence, mais qu'il possède d'une façon que j'ai rarement vu ailleurs.

Dois-je encore vous conseiller de lire ce recueil ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que cette chanson me hantera encore longtemps.

Epoch Converter - Unix Timestamp Converter

Très jolie page de conversion d'instants EPOCH en dates.

(oui, il y a un rapport avec cette discussion sur les fichiers bookmarks de shaarli ...)

Slate Mobile Airdesk : Un support pour ordinateur portable très pratique | w3sh.com

Bon ben ça, par exemple, c'est le genre de truc faisable à la maison en bricolage du week-end ...

Shaarlo - fou à lier

Chouette idée ça : avoir un flux RSS contenant l'ensemble des liens que j'ai balancé dans la shaarlisphere ...

Donc mon lien est http://shaarli.fr/?do=rss&q=nicolas-delsaux.hd.free.fr/Shaarli

Je l'ajoute de suite dans KrissFeed (parce que Shaarli.fr est parfois aussi procrastinant que imgur)

Via http://sebsauvage.net/links/?PVsUFg

Shots Of Science | Un shot de science à 90° par jour

Un site de photos de sciences avec des infos surprenantes.

C'est juste dommage qu'il n'y ait pas de flux RSS pour les récupérer directement dans KrissFeed ...

Via http://www.podcastscience.fm/emission/2013/11/18/podcast-science-151-le-phenotype-etendu/

Lifestream project

Et paf, le dépôt Github de mon projet de lifestreamer automatique. Services gérés ?

  • Goodreads

  • Wordpress

  • Shaarli

(les trucs que j'utilise, quoi)

Bon, évidement, c'est juste un build maven (parce que j'aime ça). Mais ça commence à marcher à peu près ...

Ah le coquin de SebSauvage !

C'est quoi cette façon de faire un export en vieil HTMl des familles sans fin de tags ? Hein ? C'EST QUOI !

Quoi, vous voulez des preuves en plus ? OK

Bookmarks

Paix et félicité: 7 points de réflexion sur Demolition man - Warrior du Dimanche
Si même un navet comme Demolition Man se révèle prophétique, je n'ose pas imaginer ce que donnerait l'analyse d'une oeuvre "intelligente" ... Ou plutôt, c'est à se delmander combiend e messages subversifs et intelligents sont planqués dans ces fameux films d'action des années 80/90 ...

Vous els voyez les balises de fin de DT et DD ? BEN MOI NON PLUS

Heureusement que NekoHTML sait redresser ça, sinon je serais fâché.

Petit quizz géographique

Chouette quizz. J'ai complètement merdé sur Haguenau, fait des bons scores pour Blois, Valence et Besancon, et je m'en sors avec 51280 points ... je dois pouvoir faire mieux.

EDIT 76102 points à al deuxième partie ... OK, il semble que soit capable de placer chaque ville à moins de 100 kilomètres de sa vraie localisation (à part St-Dié et l'Ile Rousse).

Somewhereinamerica #MIPSTERZ

Tiens tiens tiens ...

Des femmes voilées qui revendiquent ouvertement leur voile comme élément de mode.

C'est très bien (je ne suis ni pour ni contre le voile en tant qu'objet, mais en tant qu'expression d'une oppression de la femme par l'homme). Et par très bien je veux dire VRAIMENT très bien.

Parce qu'au-dela de tout le poids culturel qu'on veut mettre en France sur le voile, je trouve que ça souligne magnifiquement la beauté d'un visage, ou même d'un regard (j'y peux rien si les femmes voilées me donnent envie de soulever le voile comme la lingerie fine me donne envie de l'enlever).

Autrement dit, c'est un accessoire de séduction reconnu comme tel.

Quel est le corps de rêve ?

Tiens, Maïa Mazaurette milite pour le transhumanisme ? Normal.

Cela dit, je suis d'accord avec elle, avoir un corps puissant, sans douleurs, un corps qui me permette de tout accomplir ne peut être que chouette.

Paix et félicité: 7 points de réflexion sur Demolition man - Warrior du Dimanche

Si même un navet comme Demolition Man se révèle prophétique, je n'ose pas imaginer ce que donnerait l'analyse d'une oeuvre "intelligente" ... Ou plutôt, c'est à se delmander combiend e messages subversifs et intelligents sont planqués dans ces fameux films d'action des années 80/90 ...

Ca faisait un sacré moment que je cherchais un site qui me permette d'expliquer à certains collègues des notions, des concepts, sans passer par du code d'exemple.

Je savais bien que ça existait sous différentes formes. Je savais aussi qu'il ne faut pas chercher pour ces concepts l'information directe, mais, en un sens, l'illumination.

C'est pour ça que, le jour où j'ai découvert The Codeless Code, j'ai été très content. Très content parce que c'était ce que je cherchais, mais aussi un peu triste parce que le contenu francophone est assez pauvre (par comparaison à la version originale). J'ai donc pris mon meilleur client mail pour discuter un peu avec l'auteur, qui m'apprit qu'il était possible de contribuer, que les versions texte brut des textes étaient disponibles facilement, et même qu'un dépôt github existait me permettant de contribuer des traductions.

C'est donc ce que je commence aujourd'hui ...

Allez donc voir ma branche ...

Apply cold water to the burned area, Heathen!

Rhoooo ...

Cela dit, mon iBook vieux de ... 8 ans, je crois, marche encore très bien (pour peu que je trouve des applications installables dessus).

Du pouvoir de la presse et de l’importance de leur neutralité - Le Hollandais Volant

Il ya une différence entre savoir que nos images sont manipulées et le voir.

Et quand je vois ça, j'ai mal.

Consulter le sujet - La TV de FREE sur XBMC • Le Forum de Numa

Un chouette tutorial expliquant comment récupérer la plupart des fonctionnalités utilisables avec VLC dans XBMC.

Tu préfères tuer ton papa ou ta maman ?

Bref rappel : la demande de censure des oeuvres d'art, des musées, ... par des associations réactionnaires (laïcques, chrétiennes, musulmanes) n''est JAMAIS suivie par la justice pénale. JAMAIS.

Et cet article en est un bon rappel.

r/AskReddit on Tumblr

Encore un truc à apprendre à ma fille

A Codebreaker's Dream: The Bombe!

La machine Enigma ! Et les machines de Bletchley Park.

Evidement que ça me rappelle la folie furieuse au centre du Cryptonomicon.

Faites un don d'organes… sexuels

Drôle à première vue, fascinante quand on creuse, la question de la liberté sexuelle des cadavres vaut la discussion ...

I have firsthand experience with an undead parrot

Une chouette histoire, à la fois effrayante et pathétique

Necessary and Proportionate

Demander aux états de limiter la surveillance du web, c'est maintenant devenu un lobby institutionnel. Bien ... ou pas.

La cause ets bonne,c 'est entendu. La lutte contre le racisme aussi. Mais est-ce que SOS-Racisme, la Licra et autres agissent vraiment dans ce but ? Est-ce que les chiennes de garde ne font vraiment que lutter contre le sexisme ? Certaines lois sociologiques des organisations nous disent malheureusement que non, ça n'est pas le cas.

via http://sebsauvage.net/links/?Rq3aDQ

Gwennel Web - WYSIWYG Editor for Mediawiki

Tout est dit dans le titre ...

Les éditeurs WYSIWYG permettent n gain de temps énorme, je trouve. Alors pour faire avancer le codeless code, ça me paraît une bonne idée ...

Don't know who's birthday it is but I painted some clouds

J'aime beaucoup l'apparente naïveté du truc, qui ne cache pas une maîtrise certaine.

When Jews Dominated Professional Basketball

Une authentique découverte : au début du siècle précédent, à cause de la domination des équipes judaïaques sur le basket US, l'une des qualités d'un bon joueur était d'être petit ...

Autrement dit les qualités supposées des joueurs sont modelées d'après les bons joueur - normal en un sens.

Lundi, c'est Ergomanie

C'est pas vraiment de l'ergomanie (plus de la science en furie) mais ça fait peur quand même

Decrap - Windows PC De-crapifier, remove bloatware with ease!

Bien pratique pour nettoyer un portable tout neuf et déja tout pourri ...

via http://lifehacker.com/decrap-uninstalls-all-the-bloatware-on-your-new-pc-auto-1469611234

Quelle console next-gen choisir ? Un PC. - HowTommy

Carrément d'accord : jouer à un FPS sur console, par exemple, c'est de l'ordre de la torture (sauf avec un auto-aim auquel cas ça devient ridicule).

La console est un marché de niche qui va sans doute disparaître, tué par les phablettes et autres avatars androïdesques. Vous ne me croyez pas ? On en reparle dans 10 ans.

via http://sebsauvage.net/links/?jtoN4Q

Jeremy Hammond

Ladies and gentlemen, l'orang-outan au top !

T'es plutôt trash ou romantique ?

"qui sommes-nous pour dire que baiser avec un vieux / un nain / un amputé c'est trash ?" Surtout qu'en plus, les amputés, aprfois, sont particulièrement canon. Bref, le sexe, lieu de toutes les limitations volontaires

Le doigt et la lune

"La vie n'a pas de limite. Le but de la vie, si l'on veut, c'est vivre. La limite de la vie, c'est celle qu'on s'impose" Un texte particulièrement fort sur la censure, et surtout sur l'auto-censure. C'est véritablement fascinant de voir à quel point les associations morales (Familles de France en tête de gondole) - quelquesoit leur morale - sont en fait des épouvantails creux.

Arrêtez de retweeter les cons (et surtout d'écrire dessus), ça leur fait de la pub | Slate

Il serait bien temps que les "journalistes" essayent de penser autrement que comme une génération d'audience qui ne peut pas marcher qu'en relayant les pires âneries. Je dis ça, je dis rien ....

via http://sebsauvage.net/links/?253mhQ

Êtes-vous plutôt cerveau droit ou cerveau gauche ? Faites le test !

Marrant comme test. Cela dit, le fait que j'utilise ma souris de la main gauche alors que je suis droitier ne m'a pas aidé. Et certains questions m'ont plongé dans des abîmes de perplexité :

  • croisez vos jambes, laquelle est au-dessus ?

  • regardez un objet et fermez un oeil, lequel reste ouvert ? (j'ai dû le refaire 3-4 fois parce que je ne fermais pas un oeil SANS REFLECHIR)

Là, vous vous dites WAT ?, comme moi.

Et vous avez tord. je ne vais pas vous parler de cet excellent lightning talk sur Javascript, même si je devrais.

Non, je vais plutôt vous parler de cet article au sujet du reactive manifesto : the reactive manfiesto is not even wrong !

Le titre est pas mal trouvé, mais la perle se trouve quelque part dans le contenu ... ici, pour être précis :

No, the reactive manifesto is a piece of pop culture, which I mean in the sense used by Alan Kay:

Computing spread out much, much faster than educating unsophisticated people can happen. In the last 25 years or so, we actually got something like a pop culture, similar to what happened when television came on the scene and some of its inventors thought it would be a way of getting Shakespeare to the masses. But they forgot that you have to be more sophisticated and have more perspective to understand Shakespeare. What television was able to do was to capture people as they were. So I think the lack of a real computer science today, and the lack of real software engineering today, is partly due to this pop culture.

Ca m'a fait bien réfléchir ...

L'auteur y dit donc que les développements informatiques vont plus vite qu'on ne peut former les gens, et qu'il est donc "normal" de voir apparaître une forme de culture informatique non fondée sur la connaissance directe et l'expérimentation, mais sur une forme de culture et de mode. Parce que bon, par exemple, la programmation réactive n'est qu'une réinvention de la programmation événementielle. Et le vocabulaire désormais utilisé pour parler des nouveaux frameworks/langages/outils emprunte clairement au monde de la mode : c'est tendance, ça buzze, ...

Est-ce que je veux dire par là qu'utiliser node.js pour faire un client git est une connerie quand on peut le faire en AIR/Qt/JavaFX ? Par exemple, oui.

Est-ce que je veux dire par là qu'aucune de ces technologies nvoatrices n'a d'intérêt ? Je vais faire le vieux et répondre qu'il vaut mieux attendre que l'agitation s'appaise un peu pour commencer à évaluer sereinement un produit. Autrement dit, suivre les tendances, c'est bien pour se faire mousser, par contre ça risque d'être facilement épuisant.

Vidéosurveillance: la cam très rentable de l'Ile-de-France | Slate

Excellent article sur le vidéo-siphonage des impôts par un lobby joliment constitué.

La meilleure partie étant - évidement - celle qui explique que l'utilité de la chose n'a jamais été démontrée.

“Racism had interfered with a white man’s right to choose.”

La citation qui fait mal : les lois contre le marriage interracial aux états-unis ont été abrogées parce qu'elles limitaient les droits ... des hommes blancs (le genre de plaidoyer que seul un avocat peut trouver : utiliser les thèmes de l'oppression pour l'oppresseur)

Men and Women! They Talk Like People!

Tiens c'est pas con cette déconstruction du genre en tant que repère de l'expression personnelle.

Adieu le moratoire : le PS veut étendre le blocage administratif des sites - PC INpact

Bon, en plus de tout le reste, ça fera une autorité administrative de plus.

Comptons pour rire les autorités administratives indépendantes de blocage du web ... cherchez pas, ça correspond à tous les groupes de pression moralisateurs existant. A l'heure où l'Etat n'a plus un rond, c'est toujours intriguant de voir proliférer ce genre de tumeurs démocratiques.

via http://sebsauvage.net/links/?jaBVJQ

The Codeless Code: Table of Contents

Très bon site expliquant pourquoi certaines choses sont mauvaises à l'aide de koans zen.

Ce projet, et le manque de version française, me donne sacrément envie d'y contribuer .... au moins pour traduire des koans.

Je sens que je vais en reparler ...

I'll just leave this here - Imgur

BA-NA-NA

Décidément, Imgur est le meilleur site de procrastination

Le sexe (vraiment) gratuit

La réciprocité sexuelle est-elle une obligation morale ou une subversion capitalistique ? Question compliquée et, à dire vrai, je n'ai aucune espèce de réponse.

doctor who meme → nine scenes [3/9]↳ “have a fantastic life.”

Un jour, je crois bien que je regarderai cette méta-série télévisée ... Mais quand ?

La semaine dernière, j'écoutais d'une oreille passablement distraite une très mauvaise émission d'Europe 1Franck Ferrand, historien médiatique, expliquait doctement (comme toujours) que, selon lui, la France était dans la même situation que l'empire romain à son déclin : en pleine décadence. Malheureusement, je n'avais pas écouté la partie de l'émission où il détaillait cette opinion.

J'y ai toutefois réfléchi toute la semaine, pour en arriver à la conclusion logique qu'il a raison.

Si vous regardez la page wikipedia sur ce thème, vous y trouverez des concepts qui résonnent furieusement avec notre actualité :

  • crise économique
  • crise morale
  • perte du sens du réel au profit de règles formelles

Regardez la France d'aujourd'hui, et dites-moi qu'il est normal de ... pfff, je vais même pas détailler, le tableau est criant. Que ce soit dans notre (je mets nous, parce qu'en tant que Français, je participe hélas de tout cela) "gestion" de l'immigration, de notre "ambition" culturelle, de notre "politique" économique, tout trahit cette perte du sens du réel.

Et non, je n'ai pas envie de détailler, le constat est tellement immédiat.

Ce qui est curieux, c'est que la France peut pourtant facilement basculer du XIXème siècle dans lequel elle semble être figée vers le vrai XXIème siècle. Il ne lui faut qu'une chose : abandonner la dépression pour un projet, n'importe lequel ... Bon, pas tout à fait n'importe lequel. Vous vous souvenez de Jacques Cheminade, ce candidat idiot aux élections ? Il avait une qualité : proposer un projet d'avenir à ce pays de vieux pantouflards. D'accord, aller sur Mars n'est pas exactement une idée réaliste. Mais c'est déja une idée.

Au lieu de ça, quel est le projet de notre président ? Gérer la crise ? CA NE MARCHE PAS

Quel sera le projet de son adversaire de l'UMP ?Gérer la crise, mais mieux ? CA NE MARCHERA PAS MIEUX

Pour aller plus loin, quels partis politiques proposent un vrai projet pour la France ? Et quand je parle de projet, je veux dire un projet dont la France soit l'initiateur, et pas un simpple mouton comme c'est trop souvent le cas grâce à l'Europe (attention, ce n'est aps une diatribe anti-européenne, c'est juste le constat que l'adhésion à ette entité supra-nationale permet facilement à nos politiciens de se défausser de leurs responsabilités - ne comprenant pas qu'en se défaussant ainsi isl deviennent inutiles et jouets exclusifs de l'opinion). Donc, quels partis portent un vrai projet ?

Les écologistes ? Ca fait bien longtemps qu'ils ont révélé leur nature d'ambitieux amoraux.

Le front de gauche ? Le front national ? On ne définit pas un projet juste en disant NON (même si ça séduit évidement la nature idiote et revêche de bien des compatriotes).

Les centristes ? LOL

Autant le dire, il n'y a pour l'instant, dans le paysage français, aucun parti susceptible de nous sortir de la décadence. Parce qu'aucun de ces partis n'a encore compris la nature du problème (et là, je mets mes plus beaux habits d eprophète fou et m'en vais ramper jusqu'à Kathmandou). Et ça me déprime.

Mineurs par défaut

D'un côté, j'ai envie de dire que quand on signe un contrat (et les conditions générales en sont un), on est responsable.

D'un autre, ça illustre le fossé grandissant entre la pudibonderie hypocrite des américains et l'Europe décadente qui n'a pas vraiment peur de voir un sexe, fut-il masculin.

Dans tous les cas, la censure est effectivement dans ce cas une infantilisation de mauvais goût, parce que les enfants ont eux aussi des organes sexuels, et s'en amusent beaucoup.

Racisme à la « une » : des suspects mènent l'enquête... - Acrimed | Action Critique Médias

Je pourrais me contenter d'un "+1", mais ce serait idiot. Taubira est clairement identifiée, selon moi, comme LE bouc-émissaire d'un gouvernement gauchiste. Elle a tous les "atouts" pour le rôle :

1 - une femme (donc une minorité)

2 - noire (donc ENCORE une minorité)

3 - ministre de la justice (donc laxiste, parce qu'opposée au facisme rampant de la police)

Avec tout ça, normal qu'elle s'en prenne plein la tronche ? Eh bien non. Et ce ne sont pas seulement les injures racistes qui choquent, c'est tout ce qui est fait pour décrédibiliser sa parole et sa simple présence

via http://sebsauvage.net/links/?S6EJxw

L'homme qui jouissait du nez

"La sexualité a décidément quelque chose d’étrange. Etrange et pénétrant."

C'est, je crois,, l'élément qui m'attire le plus dans les récits de ce blog : le fait que al sexualité soit, avant toute chose, quelque chose de profondément incompréhensiblement personnel. C'est une expérience dont on partage évidement l'exécution, mais dont le ressenti et donc la fantasmatique, est indissoluble de la personnalité. Et ça donne des histoires comme celle-là.

J'admire d'ailleurs profondément les gens, comme l'auteure du bouquin, qui choisissent de révéler la vérité derrière les fantasmes stéréotypés.

Prediction of sexual orientation through Facebook friends

L'utilisation des statistiques en cette ère d'ultra-connexion donne des résultats toujours aussi évidents, mais toujoures aussi stupéfiants.

Aurélie Filippetti songe à encadrer la revente des livres d'occasion - PC INpact - Les Petits Liens Malfaisants

Bande d'abrutis patentés.

Donc, vendre son livre sur PriceMinister serait taxé ? Mais pas le vendre aux bouquinistes de la vieille bourse de Lille ? Bande de crétins finis.

Tout ça parce que, je cite, "Hervé Gaymard, qui siège au conseil d'administration des éditions Dargaud depuis 2007, voit d’un mauvais œil le développement du marché du livre d’occasion." Bande de dégénérés profonds.

Les gouvernants français sont des abrutis du XIXème siècle, et le XXIèmme siècle dévore chaque jour ces zombies pourrissants. Eux répondent à chaque fois par une loi, un règlement, une interdiction. Le fascisme est dans cette accumulation de lois débiles.

Quand les australiens animent des peintures classiques

Je ne sais pas ce qu'est cette émission, mais ces animations d'art sont bien drôles.

La chute de la presse : internet en cause, vraiment ? | Sam & Max: Python, Django, Git et du cul

Chouette article qui reflète évidement ce que je pense (sinon je n'en parlerai pas, normal) : la presse meurt parce qu'elle prend ses lecteus pour des abrutis.

Walter De Maria, de la foudre aux kilomètres

Aux limites entre le land art et l'art abstrait, je trouve.

Cela dit, son lightning field me paraît propice à une expérience extraordinaire.

Simple Answers

Les outils, et donc les inventions, sont amoraux par nature. Du coup, les questions morales ne peuvent jamais leur être appliquées ...

Authors

Welcome to Paris, in 1633, where dragons menace the realm. Cardinal Richelieu, the most powerful and most feared man in France, is on his guard. He knows France is under threat, and that a secret society known as the Black Claw is conspiring against him from the heart of the greatest courts in Europe. They will strike from the shadows, and when they do the blow will be both terrible and deadly. To counter the threat, Richelieu has put his most trusted men into play: the Cardinal's Blades, led by Captain la Fargue. Six men and a woman, all of exceptional abilities and all ready to risk their lives on his command. They have saved France before, and the Cardinal is relying on them to do it again. So when la Fargue hears from a beautiful, infamous, deadly Italian spy claiming to have valuable information, he has to listen ...and when La Donna demands Cardinal Richelieu's protection before she will talk, la Fargue is even prepared to consider it. Because La Donna can name their enemy. It's a man as elusive as he is manipulative, as subtle as Richelieu imself, an exceptionally dangerous adversary: the Alchemist in the shadows ...

Series

Review

Authors

Series

Review

Le berger continue donc d'emmener son escouade de mercenaire au coeur de la zone contrôllée par l'USN. Il n'est toutefois pas sûr que ce qu'il y découvre soit plaisant ...

Je continue à apprécier le style de cet univers, sombre. Et j'ai bien l'impression que cette histoire de mercenaire qui commence va durer bien plus longtemps que les histoires courtes des premiers tomes.

Du droit à parler de cul et à le montrer (un peu) sur Internet !

Sur le fond, cet article n'a pas tord.

En revanche, parler de liberté d'expression juste pour mendier le droit de mettre des photos lestes pour leurs articles, je trouve ça absolument déplorable.

Si le sexe est our moi quelque chose de beau, je trouve partiuclièrement putassier de l'utiliser comme accroche visuelle pour des articles non reliés au sexe. Je sais pas, moi, regardez sexactu et autres blogs parlant de ce qu'est vraiment le sexe : on n'y voit que peu de paires de seins ou de sexe, parce que ça ne sert à rien.

Alors oui, la défense de la liberté de montrer le corps dans ce qu'il a de beau est nécessaire. En revanche, la défense du sexe réifié comme objet de marketting est une arnaque pure et simple

WebAIM: History of the browser user-agent string

Très chouette histtoire des User-Agent des différents navigateurs web. Pour en comprendre parfaitement l'ironie, il faut imaginer que les développeurs de site webs sont obligés de faire un UserAgent.contains("Opera") pour savoir que la navigateur est Opera ...

via http://the.taoofmac.com/space/links/2013/11/06/2022

Surveillance des données, Bruxelles pointe les pays espions en Europe - Le Monde Informatique

Petite citation : « A un niveau très pragmatique, la surveillance à grande échelle semble avoir de fortes limitations et n'est certainement pas essentielle pour la prévention du crime »

Autrement dit, personne ne sait à quoi ça sert, ni même si c'est simplement utile, mais on le fait quand même parce tout le monde le fait.

Ca me rappelle tous les billets du blog de Richard Stross (très bon auteur de polar/sf) qui explique que les gens dans le monde du renseignement sont authentiquement dingues (Mc Masters Bujold le dit aussi quand elle parle de Vorkosigan).

Bon, en bonus, les sommes et la masse salariale énoncées (qui doivent sans doute être sous-évaluées) sont déja follement énormes.

via http://sebsauvage.net/links/?MGWN1A

Show Heap Status in Eclipse

Je ne savais pas qu'Eclipse avait ce genre d'indicateur pas franchement utile, mais presque ...

La fake sexualité pour les nuls

Je n'avais pas envie d'aller voir ce film (ça ressemble trop pour moi au vampirisme des vieux espérant revivre leurs émois adolescents), et ce texte me conforte.

En bonus, le constat sur les comédies romantiques est particulièrement vrai ... J'en profite pour ajouter qu'une des meilleurs scènes de sexe (où on ne voit pourtant pas grand chose) est celle dans l'affaire Thomas Crown (la version avec Pierce Brosnan). C'est très très chaud, en ne faisant que suggérer.

Psychological experiments gone horribly wrong - Imgur

Est-ce qu'on peut dire que la psychologie expérimentale est le royaume des cinglés ? Ce serait réducteur.

Et si je connaissais déja les expériences de Milgram, de Stanford et les dérives de MK-Ultra, les autres ne valent pas mieux.

Open data index / France

J'ai comme l'impression que la France n'est pas vraiment au top de l'open data ...

Ce qui est curieux, c'est de voir quels sont les secteurs fermés : les dépenses du gouvernement, par exemple ...

Il est rom et son fils s’appellera Christian, comme le flic | Rue89

A chaque fois, les histoires d'intégration des roms, c'est pareil : un mec un jour décide d'en accueillir vingt, trente, quatre-vingt en leur faisant bien comprendre les règles du jeu. Et à chaque fois, ça marche globalement bien. Et ça me tue que ce soit l'exception.

ces pauvres gens s'installent dans des anciennes friches industrielles, et sont heureux parce qu'ils ne sont pas chassés, simplement. Ca, ça me tue.

Etes-vous riche ou pauvre ? 30 « porte-monnaie » pour vous situer | Rue89

Chouette série d'article de Rue89 habillement mise en forme. Ca fait bien dégonfler l'ego ..

Authors

La première partie tout en couleur et longue de 176 pages regroupe sous le titre Songes tous les épisodes de Kabuki (dont deux non parus) peints par le créateur du personnage, David Mack, plus le récit complet À Fleur de Peau. Les 112 pages suivantes en noir en blanc vous proposent de découvrir la mini-série inédite Masques du Nô qui a pour protagoniste la fascinante Scarab. Un superbe album travaillé jusque dans les moindres détails. En cadeau deux lithografies inedites signées David Mack !

Review

Dans ce recueil, on suit les pas de Kabuki avant son internement au control corps, et la réaction des autres guerrière du Noh à cet internement.

Il y a toujours la même maîtrise complètement folle du trait, et de l'histoire, dans la première partie, même si ça se délite un peu dans la seconde partie.

Il y a également quelques très belles planches (l'une d'entre elle met en regard un paysage hivernal et Kabuki en tant que foetus dans le ventre de sa mère).

C'est donc d'une beauté absurde, et incroyablement bien fichu. Mais je préfère toutefois l'autre recueil, se concentrant sur l'évasion du Control Corps de Kabuki, que je trouve bien plus beau formellement, narrativement, et scénaristiquement. Ici, l'effort paraît un peu vain, je trouve.

Aggrégateurs auto-hébergé : le point - Yosko's shaarli

Chouette liste d'aggégateurs RSS auto-hébergés. Il y a peut-être là-dedans quelque chose de moins frustrant que KrissFeed (qui est bien, hein, mais parfois ... frustrant).

via http://sebsauvage.net/links/?kUzxYQ

Fiche technique pour clouer le bec à un ami raciste

Chouette paquet infographique expliquant pourquoi l'immigration est globalement une bonne chose pour l'économie française (le pire, c'estd e constater qu'une reconduite à la frontière coûte infiniment plus cher qu'un clandestin qui bosse pendant vingt ans).

via http://sebsauvage.net/links/?y74IZw

Un monde s’éteint, un autre s’en vient. La France y jouera-t-elle un rôle ?

Peut-être le lvire sur la révolution numérique ...

J'aime beaucoup JM Billaut parce qu'il met à bas la légende du "digital native" ce type a plus de perspective que bien des gens sur la révolution numérique, et ça n'est pas pour autant qu'il la voue aux gémonies.

Le titre est assez clair, non ?

Pour plus de détails, le message complet est là : Important announcement about your My Opera account. On y apprend globalement que comme l'équipe d'Opera n'arrive pas à tenir My Opera à un niveau suffisant, ils prennent la décision de le fermer.

Ca ne serait pas une aussi mauvaise nouvelle si ils n'avaient pas également décidé cette année d'arrêter de développer leur moteur ... pour se reposer sur Chrome (baaaah).

Chacune de ces nouvelles est en soi une décision d'entreprise, qui va évidement affecter les talentueux développeurs de chez Opera.

Prises ensemble, elles donnent toutefois un mauvais signal concernant la survie d'une entreprise qui, si elle est dynamique, n'en est pas moins un nain au milieu de géants. ce qui me rend pessimiste pour leur avenir ...

Bon, d'un autre côté, d'un point de vue personnel, je me réjouis vraiment de ne pas les avoir choisi quand j'ai quitté GMail pour Caramail (euh, pardon, GMX.fr). J'ai un peu l'impression d'avoir été malin.

Cela dit, c'est aussi l'occasion de faire un rapide bilan de cette migration.

  • Le premier point à noter, c'est que migrer une boîte IMAP n'est pas si facile que ça, sauf lorsqu'on utilise les bons outils (merci à IMAPSize qui a fait le sale boulot pendant des jours entiers).
  • En passant à GMX, je ne me doutais pas que je perdrais la belle interface web de GMail ... Heureusement, Opera Mail (le client lourd, hein, pas le service de web-mail) m'a permis de revenir au mode dinosauresque de consultation des mails avec un client lourd connecté à un serveur IMAP - oui, comme au XXème siècle. Et je peux vous dire que ça continue à être un plaisir.
  • Le bonus caché, c'est que j'ai recommencé à accéder aux newsgroups NNTP avec le même client lourd, ce qui est infiniment mieux que Google Groups.
  • Et si GMX fournit un calendrier, un système de partage de fichier apparement basé sur WebDAV (ou tout au moins accessible de cette façon), j'ai l'impression que GMail m'a un peu vacciné du tout intégré : j'utilise maintenant mon client lourd pour les mails, mais plus de calendrier (ni de carnet d'adresse, ce qui est une perte objective).
  • Et si vous vous demandez pourquoi je n'installe pas mon propre serveur mail, la réponse est toujours la même - et je ne pense pas changer d'avis prochainement - j'aime trop mes mails pour les administrer moi-même. Autrement dit, j'aurai trop de risque, par une manoeuvre un peu hasardeuse, de tous les balancer dans les poubelles, et ça, ça m'insupporte.

L'un dans l'autre, je suis content de GMX : les mails arrivent et partent, et si je suis espionné (comme vous tous), au moins je sais que c'est des barbouzes que je paye de ma poche qui le font. Maigre consolation ? C'est vrai, puisque les entêtes des mails sont partagés avec la NSA et tout un tas d'autres services secrets. Mais consolation quand même (surtout en terme de temps de réponse : les serveurs sont en France, donc le dialogue IMAP va assez vite).

#NSA, #Snowden #Lustre : la séquence « tontons fingueurs » : Reflets

Et donc les eurodéputés et l'ensemble des instutions européennes ne servent à rien ?

Ils sont souvent noyés sous les lobbies, mais dans l'ensemble nous poussent dans le bon sens, je trouve.

Et là, la dénonciation de l'espionnage électronique de masse est claire, nette et sans bavure.

What makes Groovy groovy?

Très très chouette présentation sur Groovy. Bravo ! (en bonus, je découvre Geb qui m'a l'air bien pratique).

Au passage, en tant que fan du code compilé, j'aimerais bien savoir si on peut faire en sorte que le @StaticCompile soit "par défaut" dans un projet ...

Vaginisme : un mur entre les cuisses

Ce qui dégoûte là-dedans, c'est qu'une bonne partie de la souffrance qui est décrite dans cet article provient uniquement de notre morale de merde qui rend le sexe tabou.

Memes throughout history - Imgur

Je perds un temps fou sur imgur, mais parfois, c'est vraiment bien

Au début de la semaine, je suis tombé sur ce dessin assez éclairant sur le coût de l'interruption d'un développeur (quelquesoit son domaine) (via SebSauvage)

 

C'est assez clair, non ?

Seulement voilà, la démarche isolationiste n'est pas toujours bonne : le développeur ne peut pas toujours s'isoler dans sa grotte le temps de rejoindre "la zone" (l'état d'esprit de productivité maximum du développeur, pour les non-hipsters parmi vous), parfois pour des raisons géographiques, parfois également parce que ces interruptions sont bonnes.

Bonnes ? Pas comme ... une personne physiquement appréciable, mais plutôt comme positives.

Parfois, un mec qui vient vous voir et vous interrompre avec une question à la noix vous amènera à changer d'oeil sur votre travail, pour éventuellement produire une amélioration plus que significative. Et ça, c'est bien.

Bon, parfois, aussi, ce sera un rappel à l'ordre de la hiérarchie, qui concerne évidement un problème insignifiant. Et qui n'améliorera rien. Mais bon, il faut savoir accepter le fait de vivre dans une structure hiérarchisée ... même si ça n'est pas toujours aussi évident que ça.

Du coup, si je trouvais le dessin intéressant d'un point de vue privé, je ne le trouvais pas partageable : il n'apportait pas de valeur ajoutée en ne faisant que constater un état de fait.

Aujourd'hui, je tombe (via Rui Carno) sur cet article bien plus intéressant, mais sur le même thème : Programmer Interrupted. Si le thème est le même, l'objectif est proche : voir comment les développeurs gèrent ces interruptions. Et comme ce blog est mon lieu d'introspection favori, je vous livre ici quelques solutions qui me permettent de gérer au mieux les interruptions (pour ceux qui suivent ce blog depuis longtemps, vous verrez que je ne fais que répéter des choses déja écrites).

Donc, qu'est-ce qui me permet de survivre aux interruptions ?

Le compilateur

C'est à mon avis mon premier allié. C'est lui qui me dit où j'en suis précisément : si je m'arrête au milieu d'un statement, c'est lui qui va me permettre d'identifier le point d'écriture. Du coup, évidement, j'ai un désir particulier de voir tout mon code vérifié par le compilateur (on me dira évidement que ça ferait de moi un parfait développeur Scala .... mais je n'y crois pas. je crois plutôt que je serai pour un Groovy où l'annotation @StaticCompile est activée par défaut). Pour ça et pour d'autres choses, hein.  Je me demande d'ailleurs toujours si je ne pourrais pas aller plus dans cette direction avec error-prone, même si je le soupçonne d'être fortement redondant avec les assistances que fournit Eclipse.

L'éditeur

Un autre allié, que j'ai longtemps méprisé, c'est la coloration de la ligne courante. Je me souviens qu'il y a cinq ou dix ans, je désactivai toujours ce truc que je trouvais ridiculement intrusif. Et puis je suis passé à Solarized Light. Et je dois dire que ce thème de coloration syntaxique dans Eclipse utilise une couleur non intrusive pour la ligne courante, qui fait que je l'ai laissé activée et que j'ai découvert tout son sens : quand on m'interrompt et que je reviens dans mon éditeur, je vois tout de suite la ligne sur laquelle je bosse. Et comme je ne mets qu'un statement par ligne, ben même si il compile je sais précisément sur qui je travaille.

L'automatisation de l'IDE

En plus des vertus propres à l'éditeur, je n'oublie pas les capacités formidables d'Eclipse à modifier mon code de façon automatique. Générer des getters/setters/toString/hashcode, faire des refactorings complexes, tout ça me libère d'une charge intellectuelle assez importante et me permet de ne pas avoir à me demander si un ttruc est bien implémenté ou pas : j'écris ce que je veux voir apparaître et, si ça n'existe pas, Eclipse et moi travaillons ensemble pour le faire apparaître. Ca peut apparaître comme de la simple optimisation de productivité mais c'est bien plus que ça : le fait qu'Eclipse puisse me faire les bonnes propositions me permet de ne pas m'encombrer l'esprit de considérations inutiles, et allège donc mon contexte intellectuel (la fameuse conceptual memory mentionnée dans l'article, autrement dit l'espèce de modèle en non patates que je me fais du code sur lequel je bosse).

La définition de la tâche en cours

Dans l'idéal, cette définition serait immédiatement accessible grâce à Mylyn, mais ça n'est hélas pas le cas de notre version de mantis, par exemple, et dans le contexte économique actuel, Tuleap n'est pas une priorité. J'utilise donc de plus en plus les bugs mantis qui me sont assignés comme un vrai journal de travail : j'y note chaque avancée ou découverte significative pour éviter d'avoir à m'en souvenir. Parce que les souvenirs partent, et que les écrits restent (un peu plus).

Et ce qui me surprend avec ça, c'est qu'on soit très peu nombreux à agir de la sorte, alors même que les bugs à résoudre sont toujours aussi complexes.

Autrement dit ?

Je ne pense pas être meilleur que mes collègues pour résister aux interruptions.

En revanche, je crois réussir peut-être un peu mieux à persister mon contexte de travail d'une manière qui me permette d'y revenir d'une façon efficace. Ce qui est marrant, c'est que c'est exactement comme pour les méthodes de productivité : ceux qui sont conscients de leur existence sont tjours à la recherche d'une amélioration potentielle, alors que ceux qui les méprisent continuent de brasser de l'air ...

Depuis Samedi, je ne peux plus jouer ni à World of Tanks, ni à Path of Exile.

(psst : si les vidéos de tank en lego vous fascinent, c'est le channel de Sariel.pl qu'il vous faut)

Naïvement, je pensais que c'était des problèmes d'installation ... Pas étonnant au vu du rendu de mon garage

J'ai même rentré un ticket sur le support de wargaming.net !

Et puis hier soir, je tentais de me détendre en jouant un peu à Urban terror, où j'ai également rencontré des problèmes certains : mon lagomètre affichait de moches barres rouges. Après avoir demandé aux autres joueurs à quoi elles correspondaient (et après avoir subi de nombreux dérapages incontrôlés), je me suis souvenu des fameuses histoires de microcoupures. Et j'ai bien l'impression d'en subir des symptômes proches : ma freebox reste toujours gentiment connectée, mais j'ai ces fameux soucis d'affichage, et de jeu.

En bonus, j'ai un  nombre de FEC qui me paraît élevé : au moins 122000 hier soir, avec une FEC supplémentaire toutes les minutes (à peu près, hein). Bref, j'ai bien l'impression que ma ligne a été dégradée. D'un autre côté d'autres sites affirment que ce FEC ne sert à rien à l'internaute moyen ...

Pourtant, mon NRA a l'air en forme ... Bizarre.

Cela dit, il est également possible qu'il y ait un bug dans le jeu. Même si wargaming.net n'est pas aussi vicieux qu'apple, il s'agit malgré tout d'une entreprise à but égoïstement lucratif ...

Authors

Les Enfers virtuels sont une invention de certaines sociétés puritaines de la Galaxie. Dans ces géhennes virtuelles souffrent sans fin les avatars de ceux qui ont transgressé les règles de ces civilisations. Les tenants et les opposants de ces Enfers se livrent des guerres sans merci. Jusque là dans le Virtuel. Sans morts ni blessés physiques. Mais cette guerre menace de se déplacer dans le Réel. Car les opposants aux Enfers sont prêts à faire monter les enchères. La Culture n’aime pas ça du tout. Quel rôle joue Veppers, l’homme le plus puissant et le plus corrompu de son système stellaire dans ce conflit ? Et quel pourrait être le destin de Ledjedje qu’il a tuée, mais qui a été ramenée à la vie par un vaisseau de la Culture ? La vendetta de Lededje pourrait avoir sa place dans les projets de Circonstances Spéciales.

Series

Review

Ce long roman met en scène une Intaillée à la recherche d'une Vengeance, un vaisseau de classe Abomniator à la recherche d'un peu d'action, un capitaine d'industrie à la recherche de profits phénoménaux, les enfers virtuels de toutes les espèces en ayant développée, et une apparition en guest star de Chéradénine Zakalwe.

Confus ?

Pas tant que ça.

Ces enfers virtuels sont considérés par certaines espèces intelligentes comme une nécessité pour éduquer les masses laborieuses, et par d'autres comme un reliquat abominable. Du coup, évidement, c'est le conflit (parce que tout le monde n'est pas aussi éduqué et tolérant que la Colture). Un conflit initialement virtuel, mais qui va acquérir au cours du roman une certaine forme de réalité, ce qui donnera lieu à des scènes d'action dignes des meilleurs space-op militaristes ... enfin, une fois qu'on les filme au ralenti, parce qu'en temps réel, c'est instantané.

Bon, et donc, ces enfers sont l'objet d'un conflit. Soit.

Conflit dans lequel le capitaine d'industrie sans scrupule est impliqué, et dans lequel son Intaillée l'est également, et à plus d'un titre.

Mais au fait, une Intaillée, qu'est-ce que c'est ? Eh bien c'est une personne dont le génome a été altéré pour faire apparaître un tatouage aussi spectaculaire que possible. Pourquoi ? Parce qu'elle est un bien (le fait qu'elle soit une propriété de ses parents n'est pas qu'anecdotique) que son propriétaire souhaite rendre aussi décoratif que possible. Et son propriétaire est évidement le capitaine d'industrie susnommé.

Ca donne donc un maelstrom d'intrigues, de personnages (j'en oublie là un bon paquet, hein), de mouvements, ... sur lequel je ne pourrais pas m'étendre à moins, bien sûr, de plagier complètement l'oeuvre intiale, ce qui n'est pas mon intention.

Ce que je peux en revanche écrire sans problème, c'est mon ressenti. Qui est ... indescriptible. La sensation la plus proche est celle que je ressens à chaque fois que je vois quelqu'un de fortement tatoué : une espèce de dégoût/fascination mêlé d'incompréhension et d'horreur. Tout ça parce que le sujet central de ce roman, la mort et ce qu'on espère vivre après, me terrifie. Du coup, les descriptions des enfers m'ont bien évidement horrifié, ce qui était leur but.

Dans ces cas-là, générallement, la frontière entre la simple description et le voyueurisme pervers est fine, et bien souvent franchie accidentellement (ceux qui la franchissent volontairement, comme 1538972, forment évidement une catégorie à part). 5807106 n'étant pas, à mon avis, un auteur idiot, il a réussi à éviter cet écueil pour nous donner une vision terrifiante, sans espoir, d'une noirceur encore plus absolue que l'espace, nous poussant naturellement dans le camp anti-enfer, ce qui est à mon sens un des éléments logiques de la doctrine de la Culture, société libertaire et hédoniste. Du coup, on voit cet enfer comme un monde supplémentaire dans l'infini de l'espace, un monde dont les habitants, pour étranges qu'il soient, ne peuvent pas sortir.

Et lorsque la mort est en fait une résurection, comme c'est le cas chez les membres de la Culture, un tas d'autres questions se posent : que s'est-il passé ? La personne rescucitée est-elle vraiment la même que celle qui est décédée ? Doit-on vivre post-mortem en fonction de ses désirs pré-mortem ? Tout cela est bien compliqué, et la réponse n'est évidement pas dans cette oeuvre.

A côté de ces questions aussi profondes que la tombe, existe dans ce roman plusieurs autres trames narratives, sur lesquelles je n'ai pas envie de m'étendre, parce qu'elles arrivent par leur inventivité à faire partiellement oublier cet aspect bien sombre de l'oeuvre.

Je me contenterais d'en dire que l'aspect intimiste des oeuvres de Banks est à chaque fois une surprise permanente et une raison de lire chaque tome, tant la variété des caractères, des impressions, des motivations est remarquable. Qui plus est, j'ai trouvé dans ce roman la pleine justification de l'ellipse que met toujours Banks autour de ses scènes d'action : ça ne nous intéresse en fait pas. ce qui nous intéresse, ce sont les émotions des personnages, et c'est un plaisir de les voir décrites.

c'est également un plaisir de voir l'auteur s'amuser avec ses mentaux aux noms si surprenants ("En dehors des contraintes morales habituelles" est devenu mon nom de vaisseau préféré, figurez-vous). Des noms surprenants pour des mentaux qui le sont encore plus : chaque tome nous fait découvrir de nouvelles subtilité dans cette société des vaisseaux de la Culture qui nous montrent que cette méta-civilisation n'est absolument pas l'humanité, mais quelque chose de l'ordre de l'utopie.

C'est une des raisons, avec l'omniprésence de la mort, qui font que ce roman n'est peut-être pas la meilleure introduction à la Culture, mais peut-être l'un de ses meilleurs tomes et, à ce titre, uen lecture tout sauf accessoire.

Authors

Series

Review

Une première histoire assez courte, où le plus (in)connu des reporters de guerre se retrouve dans un camp de réfugiés, et découvre un peu de joie dans toute cette destruction.

La seconde histoire va durer, je crois, bien plus longtemps, puisqu'on y découvre une troupe de mercenaires qui va être amenée à vivre des temps intéressants.

Comme dans chaque tome, c'est habilement scénarisé, bien dessiné, et suffisament loin des poncifs du manga pour être intéressant

Accords Lustre : le gouvernement commence a lever le voile sur le Prism Français : Reflets

Je me disais aussi que si François Hollande se permettait de reprendre Obama, c'est qu'il avait un as dans sa manche ... Françafrique je crie ton nom !

Headlines

Est-ce que ça n'est pas une critique aussi flagrante que valide des "médias en ligne" ?

Luke Wyatt – Sad Stonewash (a Video Mulch)

Une oeuvre d'art vidéo/audio complètement hallucinante et dénuée de tout sens. C'est ce qui fait sa force : on croit y trouver un sens, qu'on a forcément amené avec nous. C'est le genre d'oeuvre qui nous en apprend au moins autant sur nous-même que sur l'artiste.

Authors

Nävis a un fils, Yanno, élevé par son pire ennemi, le consul Atsukau. Encore sous le choc de la nouvelle, elle doit faire face à un danger sans précédent : en proie à une puissante force psychique, toute la population de Sillage est plongé en catalepsie. Insensibles aux pouvoirs mentaux, Nävis et son fils sont les deux seuls à pouvoir sauver le convoi d’un détournement fatal vers un trou noir.

Series

Review

Ca fait plaisir de retrouver Nävis.

Ce qui fait moins plaisir, c'est ce fils apparu de nulle part qui va la pousser à nouveau dans ses derniers retranchements.

Heureusement d'ailleurs qu'elle a de la ressource, parce que sans ça, elle ne s'en sortirait pas.

Bon, coup de bol, cette histoire de super-guerriers extra-terrestres semble arrivée à son terme. Je me demande juste dans quoi les auteurs la balanceront dans les tomes suivants ...

la soupe à l'herbe: Troller les trolls

Réponses standards aux arguments masculinistes de base. C'est bien fichu.

Trouvé via cette discussion de seenthis http://seenthis.net/messages/187529

Désolé pour La vache Libre, mais toutes les féministes qui lui mettent son nez dans son caca ont parfaitement raison de le faire : son choix d'illustration initial est mauvais, et son insistance à conserver cette illustration est un révélateur.

Projets de LF et M2M6M — The Avengers Chronological Edition

Re-montage respectant la chronologie du monde Marveil de toute une série de films décérébrants.

Ca pourrait me détendre la tête ...

GPS gratuits hors-ligne pour Android

Très chouette petit article de sebsauvage reprenant les applis GPS offline pour Android. Bien pratique quand on a un forfait free 2H !

Musopen

Un répertoire d'enregistrements libres de droits de compositeurs de musique classique.

C'ests ans doute la meilleure chose qui puisse exister pour disposer dans la durée des musiques de ces compositeurs.

Dans mon message sur le dépôt de bilan, je parlais de

Un truc tout con : pour faire de l’agile, utiliser cinq outils, c’est juste idiot. je vais préciser un peu : on utilise Scrumwise pour le backlog, Google Drive pour les specs, Mantis pour les bugs, Google Spreadsheet pour donner d ela visibilité aux bugfixes …

Je dois dire que ça m'a pas mal travaillé récement. Ca m'a d'autant plus travaillé qu'en raison des contraintes externes, on nous demande ces temps-ci beaucoup de reporting concernant les corrections de bugs (un secteur du développement sur lequel il faudrait aussi que j'écrive quelque chose). Un reporting qui, naturellement, prend la forme d'un tableau Google Drive (parce que quand ton seul outil est un marteau, tous les problèmes finissent par ressembler à des clous).

J'en parlais parce qu'une nouvelle sur LinuxFr m'a récement intrigué  :  La forge libre Tuleap gagne le prix américain InfoWorld Bossie Award 2013. Ca m'avait intrigué parce que, avec Sourceforge, Origo, gitHub, on peut dire que j'ai un peu vadrouillé du côté des forges, et que si certaines fonctionnalités sont sympathiques, ça ne va pas souvent bien loin ...

Enfin, pas loin, pas loin, je dois bien reconnaître que GitHub Issues est une sacrément bon sang de bonne idée. Et c'est sans doute à cause de cette bonne idée que je trouve Tuleap aussi bien : parce qu'il pousse cette diée de tracabilité du code bien plus loin. C'est expliqué dans leur doc : on peut lier une user story à un bug report, lui-même lié à un commit (et éventuellement fermé depuis le commit) et à un build du Jenkins embarqué. Et là, comme dans GitHub, il semble possible de fermer (ou tout au moins de référencer) un item dans le commit pour que tous soient liés.

Et à mon avis, c'est ça la prochaine frontière du développement.

Je m'explique.

Vous développiez comment il y a dix ans ?

Moi, je faisais du java dans mon Textpad avec un script Ant qui tentait de faire (mal) des tests. (Bon déja c'était bien j'utilisais Ant pour compiler).

Et puis JUnit est apparu pour mieux qualifier la qualité de mon code.

Et puis Hudson/Jenkins est apparu pour mieux s'assurer de la qualité de tout le code qui pouvait dépendre du mien ... et pour faire tout un tas d'autre trucs.

Mais, d'un point de vue traçabilité, il manquait quand même des choses : comment savoir d'où venait - fonctionnellement - telle ou telle ligne de code ?

Rien.

Aujourd'hui, avec Git, on peut un peu plus facilement retracer une ligne de code jusqu'à un commit et - dans GitHub uniquement - à un issue qui a pu être écrit à ce sujet. Mais il manque l'aspect fonctionnel : quel est le besoin utilisateur qui a mené à ce code ?

Et c'est ça à mona vis que peut amener Tuleap : aller de la spec au code en un coup, et d'une façon qui documente clairement le process.

Bon, il y a évidement d'autres avantages, mais celui-là me paraît structurant pour une entreprise.

Oh, j'allais oublier la cerise sur le gateau : il y a un connecteur Mylyn pour que le développeur aie connaissance d'autant d'informations que possible dans son Eclipse !

Autrement dit, j'ai hâte d'essayer cet outil.

 

 

Minifigs

Donc il est temps d'écrire "comment survivre à une invasion lego"

L'affaire Leonarda - Journal d'un avocat

Pays des droits de l'Homme ... Français, l'homme. Quand t'es étranger, ça craint.

Cet article vaut tout autant par les points abordés sur les droits d'asile et des érangers que sur "l'affaire". Parce que des enfants explusés, il y en a depuis des années, et ça va hélas pas s'arrêter de sitôt

Guillaume Pley, l'agresseur aux millions de vues (màj - sa réponse)

Bande d'abrutis bas du front. Crétins attardés. Phallocrates stupides.

Comme le dit l'article, el vrai défi pour un homme, ça n'est pas de jouer au connard de base en emmerdant les femmes dans la rue, mais plutôt d'aller voir les harceleurs pour leur rendre la pareille.

Le terme est trop fort, peut-être ? Non, je ne crois pas.

Hier soir, j'ai donc mis à jour ma freebox. Je jouais tranquillement à World of Tanks, quand je me suis fait jeter du serveur. je me suis donc dit qu'il y avait sans doute un truc à faire, d'autant que freenews signalait une mise à jour en approche. Donc je reémarre ma freebox server, et elle reste bloquée facilement 10 minutes en phase 6 !

Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar ?!§#!

Heureusement, au bout de ces 10 minutes, la freebox server redémarre finallement, mais pas la freebox player. Donc pour la télé, j'ai dû attendre ce matin. Pas grave, la seule chose qui comptait, c'était le réseau. le même réseau qui me dit qu'Apple a déployé hier soir une mis eà jour d'iOS qui a augmenté le traffic web mondial de 70 % !

Alors bon, je ne voudrais pas faire le mariole, mais ...

Si vous jouez à World of Warcraft, World of Tanks, Path of Exile, ou n'importe lequel de ces jeux modernes qui se mettent à jour tout seuls, des mises à jour, vous en avez téléchargé des putain de paquets de 2 Go ! Et ça n'a jamais fichu par terre votre réseau !

Alors d'accord, il y a plus d'iPhones que de clients World of N'imp. N'empêche. Les ingénieurs de chez Apple pourraient au moins s'inspirer de la distribution par Bittorrent des mises à jour, histoire de ne pas saturer bêtement tous les réseaux.

Et, comme le dit à l'instant mon chef, on n'est pas très loin de la destruction de Melmac :

 tous les Melmaciens auraient allumé leurs rasoirs électriques, par pure coïncidence, en même temps, provoquant alors l'explosion de la planète

Eh ouais, Apple, Alf, même combat : nous rendre vraiment débiles.

Eh oui, parce qu'à trop tirer le diable par la queue, on se fait mordre.

Donc l'entreprise dans laquelle je travaille actuellement se trouve maintenant en dépôt de bilan.

Je ne peux pas dire que ce soit une bonne nouvelle.

Voyez-vous, j'ai travaillé dans un certain nombre d'entreprises différentes. Et si certaines étaient exceptionnellement chouettes, par le projet ou par les personnes qui y travaillent, je dois dire que mon expérience chez Perigee m'a ouvert les yeux sur d'autres réalités. Mon chef dirait que j'ai - un peu - levé les yeux du code. Et c'est vrai. J'arrive à voir comment les décisions s'articulent avec bien plus d'acuité que je n'ai jamais pu le faire. Et ce dépôt de bilan, s'il faisait partie des avenirs possibles de l'entreprise dès mon arrivée (ou presque - ou tout au moins de façon cachée), m'a paru et à je pense paru être pour les personnes arrivées après moi comme une espèce de challenge un peu fou à relever : "pas cap' d'arriver dans une boîte qui coule et de la sortir de là".

Une belle idée.

Une très belle idée, en fait.

Quand j'étais jeune, j'ai lu un bouquin marquant chez mon grand père qui parlait d'aviateurs de la seconde guerre mondiale et de leurs exploits aériens insensés. J'avais à l'époque 8 ans, l'âge auquel on ne sait pas encore que la guerre est une boucherie innommable et où on prend donc une espèce de plaisir particulièrement épique aux faits d'armes. Dans ce livre, une citation m'avait marqué.

Trop peu, trop tard

C'est une phrase que les aviateurs anglais employaient il me semble au début de la bataille d'Angleterre, quand ils étaient clairement dépassés par le nombre des avions allemands.

Cette phrase, je pourrais l'employer à propos de Périgee. Quand enfin l'entreprise a trouvé une organisation permettant éventuellement de sortir un logiciel, c'était trop peu, trop tard. Et du coup nous voici à l'heure du dépôt de bilan. Notez bien que je ne vais pas spécialement me plaindre de mon sort (même si je ne vais pas pour autant me mettre dans le même sac que tous les licenciés de France et du Monde). Non. Un dépôt de bilan, c'est avant tout le moment idéal pour une phase d'introspection, comme le feraient des agilistes lors de la réunion de rétrospective de sprint.

Posons donc les questions utiles

Qu'est-ce qui a bien marché ?

  • La place d'architecte/lead developper me plaît bien : avoir la capacité de faire mûrir des idées qui ne sont pas forcément les miennes pour les transformer en du code qui marche, c'est vraiment chouette.
  • J'ai eu la chance (un peu aidée, il est vrai, par mon insistance) de pouvoir travailler sur un projet open-source personnel pendant mon temps de travail (essentiellement parce qu'il a remplacé au pied levé une brique pourrie de notre pile - entendons-ous bien : pourrie dans notre contexte, c'est-à-dire en stockant les données dans neo4j). Et ça, c'est vraiment une chance au sens où j'ai pu utiliser ce projet pour tester un certain nombre de choses (Cloudbees, GitHub, les SAM-interfaces pour Java8, ...)
  • J'ai également réussi à mettre en place des outils d'intégration continue compilant et packagant notre application, malgré sa complexité (merci maven, même s'il est moche, il faut quand même voir qu'il y a des moments o il est juste indispensable). Mon regret ? Ne pas avoir eu le temps d'installer de tests d'interface Flex avec Sikuli (trop peu, trop tard).

Qu'est-ce qui n'a pas bien marché ?

  • Mon arrivée dans cette entreprise a été un désastre. Je ne m'attendais pas à cette situation initiale, et je pense qu'il y a eu au mieux une incompréhension forte, au pire un mensonge du recruteur. Ca m'apprendra à ne pas insister quand la définition du poste est un peu flou.
  • Le developper onboarding sur notre application n'a pas été assez travaillé, et on en a payé le prix pendant trois ans. A ma décharge, je ne pensais pas devoir lancer dans le monde de JavaEE des profils aussi variés. Ca n'a pas bien marché, et je reconnais bien volontiers que c'était mon erreur.

Qu'est-ce que je peux améliorer ?

  • Un truc tout con : pour faire de l'agile, utiliser cinq outils, c'est juste idiot. je vais préciser un peu : on utilise Scrumwise pour le backlog, Google Drive pour les specs, Mantis pour les bugs, Google Spreadsheet pour donner d ela visibilité aux bugfixes ...
  • Clairement, je dois travailler sur mes attentes concernant mon futur poste. Qu'est-ce que je veux ? Avec qui ? Dans quelles conditions ? J'ai l'impression que ce truc du triangle of happiness vu récement sur Lifehacker pourrait m'aider, mais je dois encore fouiller ...

 

J’ai lu Graeber sur la dette et depuis, je balade mon banquier | Rue89

Très chouette critique d'un lvire d'économie qui nous explique que ça n'est effectivement qu'une science sociale et que, en tant que telle, la plupart de ses "vérités" ne sont que des hypothèses locales (dans le temps et l'espace). En bonus, l'histoire de la construction monétaire est particulièrement fascinante

2013 Longlist - Kantar Information Is Beautiful Awards

Si jamais vous avez besoin d'inspiration infographique, vous trouverez certainement une idée là-dedans

Little Planet

Très chouette histoire ... Heureusement que le petit Prince ne court pas !

J'ai vu passer cet après-midi sur shaarli.fr un lien vers un article expliquant qu'une pauvre ahtlète israëlienne n'avait pas eu droit à sond rapeau aux championnats du monde de natation ...

Ca m'a paru bizarre alors j'ai fouillé.

D'abord, je vous explique pourquoi ça m'a paru bizarre.

En tant que vieux pas trop sportif, j'aime voir de jeunes corps musclés montrer les capacités formidables du corps humain. J'aime donc le sport. Presque tous les sports (sauf le curling, le cricket et le foot - dans les trois cas la performance athlétique s'efface devant d'autres considérations). Y compris donc la natation.

J'ai notament le souvenir des derniers championnats du monde, qui ont eu lieu cet été ... en Espagne ! Heureusement, la wikipedia, jamais avare d'informations, m'a indiqué qu'il y a bien des championnats du monde de natation à Doha ... en 2014 !

Du coup, l'article initial devient des plus suspects : comment se prétendre un site d'information quand on publie quelque chose d'aussi manifestement faux ? Mmh ... sans vouloir prêter d'intentions malhonnêtes (les gens même les professionnels de l'information - peuvent se tromper) à l'auteur, peut-être les tensions politiques locales ont obscurci le jugement du journaliste ...

Ce qui m'intrigue, c'est que c'est loin d'être la première fois que je vois passer des choses inexactes - voire fausses - voire même complètement débiles comme toutes les histoires qui viennent de wikistrike - sur shaarli.fr.

Alors les petits gars, faites gaffe. D'accord, c'est une histoire qui vous remue, et qui marche bien aprce qu'une partie de l'opinion tend à montrer les arabes, les maghrébins au sens large (parce que le rapport entre marocain et qatari est géographiquement aussi précis que celui entre un français et un russe) et les qataris en particulier comme des méchants envahisseurs, mais, justement parce que c'est une bonne histoire, affûtez votre sens critique.

Après tout, on est sur internet, et tout peut être faux ... oui, y compris cet article.

Un tiers de biffle

"Le jour où nous serons fatigués de voir des jeunes filles rentrer à la maison avec les joues bifflés, peut-être proposerons-nous des modèles d'érotisme à la fois plus égalitaires et agréables :)". c'est un peu le fait saillant de cette étude. La biffle ... quelle déprime

Comment la NSA espionne la France

Les politiciens français sont juste des digital-abrutis : la NSA peut nous espionner sans souci, on va seulement se plaindre quand tout le monde l'aura déja fait ... Et l'autre guignol de Montebourg qui continue à croire qu'il faut sauver les mamouths français. Ca me tue littéralement.

Chacun des gens que je connais qui bossent dans des secteurs un peu novateurs (typiquement l'informatique) peut avoir été espionné au nom de la guerre économique. mettez-vous ça dans le crâne une bonne fois pour toute.

Et me faites pas rire avec vos citations de Machiavel, je connais au moins aussi bien.

Via http://www.frandroid.com/actualites-generales/174374_france-nsa-intercepte-70-millions-dappels-2012-2013

LightZone | Open-source digital darkroom software for Windows/Mac/Linux

Un outil d'édition de photo open-source ... ca a l'air chouette (et lightroom m'a toujours profondément déplu)

Des ovaires plein les yeux

Difficilement descriptible ... mmh, non, ça n'est pas le mot.

Partageable ? Ou peut-être "empatisable" ...

En tout cas, j'ai beaucoup, mais alors vraiment beaucoup, de mal à comprendre ce qui a pu arriver à ce type pendant qu'il entendait par la bouche.

Authors

Review

La quatrième de couverture dit que cette oeuvre est allée plus loin que les comics ne pouvaient le rêver, et c'est bien vrai.

Dans ce recueil reprenant six tomes (au moins) des aventures e Kabuki, on plonge dans une oeuvre sans case, où le scénario n'est pas une succession de scènes d'action mais une espèce de voyage dans les contrées de la folie. On y trouve donc des personnalités multiples, de la folie authentique, des personnalités mélangées comme les pièces d'un puzzle. Et le meilleur, c'est que le dessin de cette oeuvre reprend cette multiplicité de points de vue en multipliant les styles graphiques, les constructions de pages, les textes parfois concrets, parfois ésotériques, et même les oeuvres dans l'oeuvre (le portrait constitué de multiples cartes postales de Kabuki est en quelque sorte un chef d'oeuvre en soi).

Le scénario est donc génial, le dessin magnifique et le propos authentiquement transcendant (le dernier passage rassemblant la physique quantique et le boudhisme est incroyable). Alors c'est un chef d'oeuvre ?

Oui, indubitablement.

Resistance to the “Redskins” Mascot: Racism in Perspective

Une histoire intéressante d'équipes de foot US et de ce que peut être la perception d'une discrimination quand on n'est pas cocnerné.

Réflexion sur une rencontre avec d'éventuel extra-terrestres

C'est un des éléments du paradoxe de Fermi, il me semble (cf https://fr.wikipedia.org/wiki/ParadoxedeFermi) : si des extra-terrestres ont ou vont exister, il y a toutes els chances que

  • soit on ne rencontre pas d'autre espèce vivante (à cause des ratios entre les durées de vie des civilisations et celles de l'univers)

  • soit les différences d'intelligence soient telles qu'on ne se comprenne pas

  • soit tout simlplement on se loupe

arkOS

Un chouette ensemble d'éléments système+UI pour les raspeberry PI. C'est apparement portable sur d'autres Linux.

J'aimerai bien savoir si c'est portable sur mon NAS ... (http://forum.dsmg600.info/viewtopic.php?pid=48305#p48305)

Fuck Off As A Service (FOAAS)

Alors ça c'est du bon web-service REST !

You Don't Need Millions of Dollars

"Carmack turned red. “If you ever ask me to patent anything,” he snapped, “I’ll quit."

YEAH

Ca, et le fait que je sois comme tant d'autres un enfant de Doom fait que, pour une fois, j'ai bien envie de lire cette histoire

bip.io

Tiens ?! une version auto-hébergeable de IFTTT ? Très chouette idée !

From Our Archives: Love Your Body Day

Donc c'est le r"espect your body day" ? Je n'en savais rien. Ce que je savais déja, en revanche, c'est que ce blog est extrêmement intéressant sur toutes les questions sociologiques liées au corps, au sexe, au genre, et à toutes ces choses taboues en France.

C'est Maïa Mazaurette qui me l'a fait découvrir il y a bien longtemps, et je suis très heureux de cette découverte.

Netophonix - Le forum • Liste des Sagas MP3

Un annuaire de sagas MP3, parce qu'il semble que je n'aie aucun podcast en attente.

Au passage, il est bien de voir un nouveau média être utilisé pour de la vraie création (et pas simplement de l'adaptation).

Docker: Git for deployment

Ca y est, j'ai enfin compris la force de Docker !

Reste maintenant à y trouver un usage ;-)

sebsauvage.net- Charsets et encoding

L'introduction est à lire pour tous les développeurs qui lisent/écrivent un fichier dans un jeu de caractère "quelconque" (en France, ce sera typiquement ISO-8859-1(5)) et qui veulent l'afficher dans un autre jeu de caractère.

Pour les javaistes, le secret, c'est de passer par Apache Commons-IO et IOUtils#toString(InputStream, String charset) en mettant charset à la bonne valeur (et surtout, surtout, en considérant que Java utilise l'unicode en interne)

TinEye Labs - Multicolr Search Lab

Un chouette moteur de recherche d'images par couleur

aim 400 kg

Je ne pensais pas qu'il existait des sites d'entraînement pour joueur de FPS ... mais c'est le cas

L’accéléromètre, nouvel outil des publicitaires en ligne ?

C'est finallement assez dingue, toutes ces informations qu'on peut récupérer d'un smartphone.

je ne sais pas si c'est le cas sur un PC de bureau (même si je pense que si, comme le montre panopticlick), mais j'ai réellement l'impression d'une plus grande accessibilité des informations bas niveau sur les smartphones qui rend les servcioes marketting complètement dingues.

erfrischungsgetraenk (erfrischungsgetraenk) - Minus.com

Des captures en version très haute définition de tout un tas de films Ghibli. C'est sebsauvage qui me renvoie là-dessus (là http://sebsauvage.net/links/?9rHQkQ) suite à mon lien trouvé dans imgur (imgur, le trou noir de la procrastination pour moi, l'enfer dont je n'arrive pas à sortir).

Regarder les fesses, c'est la liberté

Très chouette article, expliquant bien la nature profondément érotique de la plupart des oeuvres d'art, qui invitent à une contemplation plus qu'attentive de tous leurs détails .... (je pense par exemple l'Hermaphrodite, dont chacun des sexes ne fait que se deviner, pour le spectateur prêt à pencher l'oeil en l'intimpité de l'oeuvre).

Pour Xavier Niel, “la France est un paradis fiscal” !

J'aime bien quand X Niel défonce à la hache les mythes dépressifs des patrons français

[PF]Phantom Fake - YouTube

Waw

j'aime Trackmania (j'y ai passé au moins des dizaines d'heures). Et ce track est absolument incroyable (même si il ne requiert en fait aucun talent de pilotage : il suffit d'aller tout droit à fond, et les rebonds font le reste)

via http://imgur.com/gallery/kS7BXAL

Sexism | gabby's playhouse

J'allais écrire que c'était ce qui faisait que les femmes devaient utiliser des burqas numériques pour passer pour des hommes, mais je me rends bien compte que c'est faire partie du problème, et non de la solution.

La solution ? Péter la tronche à tous ces abrutis.

Pas de support Miracast pour la Freebox Révolution

J'aime beaucoup ce genre de choses ...

Pourquoi, POURQUOI supporter ce genre de protocole quand les freebox player/server ont déja l'UPnP et l'AirPlay (pour la freebox server en audio).

Personnellement, j'ai un serveur UPnP sur mon NAS (l'excellent minidlna) et ça marche vraiment très bien pour tout streamer sur la freebox.

Maintenant, faut être lucide, si personne n'a pensé à faire un outil de streaming UPnP depuis les smartphones, ben c'est balot, mais je m'en passe très bien.

Ghibli 3840 x 1080 - Imgur

Si vous voulez du wallpaper Ghibli pour vos deux écrans, allez-y, servez-vous !

Christopher Columbus was awful (but this other guy was not) - The Oatmeal

J'aime The Oatmeal pas seulement pour son humour de mauvais goût, mais aussi pour ses révélations absolument incroyables.

Jeff Atwood's CODE Keyboard Review

Le clavier de Jeff Atwood se fait descendre (avec des alternatives intéressantes)

Intéressante interview sur les roms

J'allais placer ce lien (le titre de ce message, pour ceux qui ne suivent pas) dans mon Shaarli, mais je pense qu'il mérite un article plus complet.

Parce que bon, si l'exclusion n'est pas bien, si l'intégration forcée condamne leur culture (comme elle l'a fait précédement d'innombrables autres), que faire ?

Et là, un quelconque imbécile me dirait "pourquoi, il faut faire quelque chose d'autre que les renvoyer chez eux ?"

Oui, il faut vraiment faire quelque chose.

Pas loin de chez moi, il y a quelques bidonvilles roms le long de la route ... j'aurais bien mis une photo d'illustration exprimant l'intensité du quart-mondisme du lieu, mais apparement aucun journaliste n'a le courage d'exposer la vérité sur les conditions de vie des roms lillois dans le moindre média.

La honte. Vous connaissez ce sentiment ? Non ? Passez une fois devant un de ces campements avec vos enfants, vous verrez si vous n'avez pas la honte de voir des gens traités de façon aussi infamante.

Moi, en tout cas, j'ai honte. Et quand j'entends les dindons politique agiter leurs ergots style année 30 en ressassant la thématique des roms voleurs de poules et/ou d'enfants ... Sérieusement ... Je veux dire, les roms dont ils parlent comme de roumains sont - la plupart du temps - aussi français que vous et moi (au passage il y avait la semaine dernière une tribune sur le site de l'Huma destinée à Valls qui mérite largement la lecture). Mais, curieusement, ils n'ont ni papiers, ni emplois, ni RMI, ni RSA, ni rien de tout ça. Pourquoi ? Parce qu'ils sont différents dans leur culture ? Alors ça ne suffisait pas que les nazis en gaent un bon paquet ? il faut encore qu'on leur fasse à nouveau payer quelques décenies plus tard leur soif continuelle de liberté ? ('tain j'en atteins le point Godwin, allez j'arrête).

Des yeux de Bitch

Très drôle, très joliment dessiné, et très joyeusement sexué